" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

ELINA LABOURDETTE, actrice et  épouse de l’écrivain Louis Pauwels, née le  21 mai 1919 à Paris est décédée le 30/09/2014.

Son père était  un carrossier designer pour voitures de luxe. Dès son enfance, elle fait beaucoup de danse ,  fait des heures et des heures par jour. Mais sa santé était  fragile.  Un cardiologue a dit à ses parents  : « Il faut qu’elle arrête la danse. Elle pourra faire de la gymnastique, vivre normalement mais faire de la danse à outrance. Il ne faut pas penser qu’elle soit vraiment un jour une ballerine ! » 

Tout en continuant ses études, à 16 ans, elle prend des cours de comédie, d’expression avec Eve Francis et chez René Simon. Un jour ,  un ami de son père lui a dit que Pabst, le metteur en scène autrichien, cherchait une jeune fille tout à fait dans son style .Elle s'est   présenté. Il lui a posé de nombreuses questions, demandé des photos et lui dit : « On vous écrira ! »


Elina part avec ma mère en voyage en Tchécoslovaquie. Elle reçoit  un télégramme de Pabst disant qu'elle était  convoqué pour des essais. qui seront concluants et elle sera  engagé pour un rôle important dans Le Drame de Shanghai (1938) avec Raymond Rouleau…

Ensuite, Elina est allée a 6 mois en Angleterre prendre des cours dans une école où travaillaient les Hoffman Girls. En plus de perfectionner son anglais, elle a  suivi des cours de chant, d’expression, de mime, de danse, de claquettes...

Cours chez  René Simon, puis avec Tania Balachova, un merveilleux professeur...

La comédienne  a ensuite fait des essais pour Air pur avec René Clair  1939 mais  après 15 jours de

tournage, il y a eu la déclaration de la Guerre et le tournage s’est arrêté. 

S'en est suivi  l'exil  en zone libre  dans le Midi. Là, rencontre avec les  Tournées Jean Val. et sa première  tournée théâtrale « Les gens heureux » avec Jean Mercanton, Assia…
Après cette tournée,  retour à Paris, et engagement par le Théâtre des Mathurins – la Compagnie du Rideau de Paris de Marcel Herrand et Jean Marchat pour  un très beau rôle dans « Le Pavillon brûle » de Steve Pastor pendant 3 mois.
Suivra le film de  Jacques de Baroncelli Le Pavillon brûle (1941) avec Jean Marais, le film tiré de la pièce de Pastor.

En 1943, Elina a joué pendant 4 mois au Théâtre Saint Georges une pièce qui s’appelait « Jérôme ou le Fataliste » avec Claude Sainval, Françoise Christophe…

Après l’interruption de la guerre, elle a joué sous la direction de Robert Bresson dans Les Dames du Bois de Boulogne, un film qui l’a fait connaître du grand public sorti en 1945.

Dans ce film, inspiré de Mme de la Pommeraye dans Jacques Le Fataliste et son maître de Diderot, elle incarne une chanteuse de cabaret tombée dans la prostitution.

 Bresson l’avait rencontré au moment où il était l’assistant de René Clair. Après la Guerre, lorsqu’il a fait son premier film, Les Anges du péché, il a convoqué Elina pour passer des essais en compétition avec Renée Faure et elle  n’a finalement pas été choisie. Mais,  il a encore pensé à elle pour son nouveau film, Les Dames du Bois de Boulogne car il s’est rappelé de sa solide formation de danseuse.


Elle a fait partie d'une  tournée théâtrale avec Fernand Ledoux avec  8 ou 9 pièces au Brésil, en Argentine et au Pérou. Et elle est restée en Amérique à ce moment-là pour découvrir le pays et  le Mexique et a rencontré beaucoup de gens du cinéma, notamment Charles Boyer qui avait dit à mon impresario qu’il pourrait me présenter à des gens importants à Hollywood… Jean sablon l’a accueilli à New York et lui a proposé d’assister à ses enregistrements.

Mais retour en France car sa mère est malade.

Elle participe alors à des tournées, notamment avec  L'empereur de Chine de et avec Jean-Pierre Aumont où elle reprend le rôle créé par Nadine Alari au Théâtre  des Mathurins. Puis avec  par Gérard Philippe qui organisait une tournée du « Figurant de la Gaieté » d’Alfred Savoir  en Belgique.

En 1950, elle est engagée dans la Compagnie Renaud-Barrault et  une tournée au Canada, en Amérique du Nord et en Allemagne.

En Tunisie, en Algérie et au Maroc pour la pièce « Nous ne sommes pas mariés » avec Ginette Leclerc, Henri Vidal…

En 1957, Elina a joué au théâtre Sarah Bernhardt, « La Répétition ou L’amour puni », de novembre 1958 à mars 1959,  au Théâtre de la Madeleine une pièce de Ducreux, « La Folie ».

Au cinéma, elle aura un rôle les plus marquants, celui de la patronne de la compagnie de navigation de" La vierge du Rhin" qui se heurte à son ex-mari de retour du front et devenu indésirable : Jean Gabin.

Dans" Le château de verre" elle est l'amie antiquaire et confidente de Jean Marais qui la délaisse pour Michèle Morgan;

dans "Edouard et Carolineune" elle est  grande bourgeoise ;

dans "Mon mari est merveilleux" elle est  l'amie de Sophie Desmarets ;

dans ans "Elena et les hommes" de Jean Renoir elle est la séductrice malicieuse ;

et dans "Papa, maman, ma femme et moi" elle est une bien ravissante fleuriste qui se laisse conter fleurette par e Robert Lamoureux . 

On la retrouvera dans LOLA de  Jacques Demy et en  maman de Catherine Deneuve débutante dans le sketch des Parisiennes réalisé par Marc Allégret.
 

 

En 1954, elle a prêté sa jolie voix distinguée à l’une des plus grandes vedettes hollywoodiennes du moment : Grace Kelly, pour le film Mogambo avec Clark Gable et Ava Gardner..puis dans  Fenêtre sur cour (1954), La Main au collet (1955) et Haute Société (1956).

En 1956, la comédienne s'est mariée avec Louis Pauwels - l’écrivain/journaliste - et a ralenti ses activités. Sa dernière pièce sera  la reprise du rôle de Madeleine Renaud  dans « La Vie parisienne » dans laquelle elle  chantait. Ensuite, elle a  eu aussi une petite fille en 1961…

En 1969,  elle quitte le grand écran avec "Le clair de terre "de Guy Gilles avec  Edwige Feuillère, Annie Girardot, Micheline Presle et Roger Hanin, en guide charmante et volubile à souhait vantant les attraits du Marais à Paris. 

La télévision fera alors appel à elle : La cousine Bette d'après Balzac, Un grand amour de Balzac de Jacqueline Audry, Les jeunes filles de  Montherlant, L'œil du sorcier inspiré d'une histoire vraie qu'elle tourne dans le Berri avec Christian Barbier.

En 1984, elle se retire définitivement après avoir tourné  Deux amies d'enfance de Nina Companeez : elle y joue  la tante de Ludmila Mikaël,




Elisa avait  ouvert un magasin d’importations de gadgets d’Asie, à Saint-Germain en Laye qui s’appelait "L’œil de biche". Six ans après, elle a  ouvert dans la même rue son deuxième magasin, "L’œil de biche bis" où elle vendait des robes indiennes.

 

 

LEONIDE MOGUY...PRISON SANS BARREAUX...1937
GEORG WILHELM PABST...LE DRAME DE SHANGHAI...1938
JACQUES DE BARONCELLI ...LE PAVILLON BRULE ...1937
RENE LE HENAFF...DES JEUNES FILLES DANS LA NUIT...1942
ROBERT BRESSON ...LES DAMES DU BOIS DE BOULOGNE ...1944

WILLY ROZIER...LES TRAFIQUANTS DE LA MER  ...1947
RENE JAYET...LES AVENTURIERS DE L'AIR...1950
RENE CLEMENT...LE CHATEAU DE VERRE  ...1950

JACQUES BECKER ...EDOUARD ET CAROLINE ...1950

HENRI DIAMANT BERGER...MONSIEUR FABRE...1951
MARC-GILBERT SAUVAJEON...TAPAGE NOCTURNE...1951
RICHARD POTTIER...OUVERT CONTRE X...1952
ANDRE HUNEBELLE...MON MARI EST MERVEILLEUX...1952
GILLES GRANGIER ...LA VIERGE DU RHIN ...1953

ROBERT HAMER    ...DEUX ANGLAIS A PARIS        ...1955
JEAN PAUL LE CHANOIS ...PAPA MAMAN MA FEMME ET MOI ...1955

MICHEL BOISROND...C'EST ARRIVE A EDEN...1956
JEAN RENOIR...ELENA ET LES HOMMES...1955
VICTOR MERENDA...LA NUIT DES SUSPECTES  ...1957
MURIEL BOX...THE TRUTH ABOUT WOMEN  ...1957
JACQUES DEMY...LOLA...1961
JEAN KERCHBRON...VACANCES EN ENFER  ...1961
JACQUES POITRENAUD...LES PARISIENNES...1961
JEAN PIERRE MOCKY...SNOBS...1962
ANATOLE LITVAK ...LE COUTEAU DANS LA PLAIE ...1962
ANDRE CAYATTE...LE GLAIVE ET LA BALANCE...1962
GUY GILLES ...AU PAN COUPE ...1967
MARCEL CARNE...LES JEUNES LOUPS...1968
GUY GILLES...LE CLAIR DE TERRE...1966
1960 LES CINQ DERNIERES MINUTES (TV )- DERNIER CRI (1960) ... JACQUELINE MASSEREY
1964 COUSINE BETTE (TV )
1973 UN GRAND AMOUR DE BALZAC (TV MINI-SERIES)......
1974 PRESIDENT FAUST (TV )
1974 JULIE CHARLES (TV )
1974 LES JARDINS DU ROI (TV )
1975 MONSIEUR JADIS (TV )
1976 ANNE JOUR APRES JOUR (TV )
1979 CINEMA 16 (TV )
1983 DEUX AMIES D'ENFANCE (TV MINI-SERIES) ......

 

ELINA LABOURDETTE

ELINA LABOURDETTE

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :