" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

MIKLOS JANCSO est un grand réalisateur hongrois ,symbole puissant pour décrire la lutte pour le socialisme et l'indépendance hongroise . Il est né le   27 septembre  1921 à  Vac, Hongrie et décédé le 30/01/2014.




Au festival de Cannes 1966 , un film dont le titre sonne comme un western - mais était en fait hongrois - a fait sensation et a lancé MIKLOS JANCSO dans la scène cinématographique internationale , où il devait rester pendant une décennie . Le film d'une beauté hypnotique et technique audacieuse était LES SANS ESPOIR situé sur une plaine hongroise sombre en 1868 , lorsque les troupes austro-hongroises ont essayé de briser l'unité des partisans hongrois par la torture , les interrogatoires et les meurtres . Le style rituel de Jancsó parvient à rendre la situation hongroise particulière dans une parabole universelle du mal , se terminant par un cri d'espoir .

Son cinéma n'est pas conforme au récit ou conventions psychologiques , mais ouvre d'autres domaines que l'on trouve habituellement dans la comédie musicale . Ses films sont ballets élaborés .
La caméra tisse comme un observateur invisible , dansant parfois avec les gens, parfois en les suivant à travers les plaines  .

Né à Vac , une petite ville au nord de Budapest , Jancsó était le fils de réfugiés de Transylvanie , qui fait partie de la Roumanie après la dissolution de l'Autriche-Hongrie à la fin de la première guerre mondiale . Il a étudié le droit , l'ethnographie et l'art avant d'entrer dans l' Académie de cinéma de Budapest , et obtenir son diplôme en 1950.

Après quatre ans de travail sur  des bandes d'actualités , il se tourna vers des documentaires  .

Son  premier long métrage sera  1958 LES CLOCHES SONT PARTIES A ROME (1958 ) , et montre déjà son intérêt dans la guerre comme  théâtre de ses sur ses idées .

Dans MON CHEMIN ( 1965 ) , un jeune hongrois , voyage à travers la campagne occupée par les Russes à la fin de la seconde guerre mondiale , et il est arrêté , interné , libéré , arrêté à nouveau , et envoyé s'occuper d'un  troupeau de vaches avec un jeune soldat russe  . Les deux barrières transcendent la langue ainsi que la nationalité et ils vont devenir  des amis proches . Ce film est  saisissant et émouvant .

Jancsó tournera  Le Rouge et le Blanc (1967 ) , la première co- production soviéto-hongroise , célébrant le 50e anniversaire de la révolution russe : dans le centre de la Russie en 1919 ,  les combattants hongrois de l'Armée Rouge sont chassés par les troupes russes blancs . En utilisant les possibilités de l' écran large , le réalisateur  orchestre un passionnant drame à grande échelle.

Silence et cri (1968 )  : un fugitif de la terreur blanche ( 1919-1920 ) du régime de l'amiral Miklós Horthy est hébergé dans une ferme parmi les paysans démoralisés par la cruauté de la police . Le film dépeint la cruauté , la déshumanisation et la claustrophobie qui vient de l'oppression .

Ah ca ira! (1969 ) , premier film de Jancsó en couleur  est conçue en termes chorégraphiques et folk- opéra . En 1947 ,  le parti communiste est arrivé au pouvoir en Hongrie  , et un groupe d'étudiants révolutionnaires est manipulé par des supérieurs responsables du parti . Le film fait écho aux mouvements de 1968  , les jeunes femmes portent des minijupes   .

SIROCCO D'HIVER (1969 )  transmet , presque exclusivement par des  symboles , un modèle de la tyrannie et de la révolution . Jancsó a remporté le prix du meilleur réalisateur au Festival de Cannes  .

POUR ELECTRE est une  tragédie grecque ( 1974 ) , l'un des récits les plus stylisés de JANCSO . Il ya des scènes cocasses , comme Egisto perché sur une gigantesque boule , et la fin surprenante et optimiste quand un hélicoptère rouge appelé Révolution , volant d'est en ouest , descend du ciel pour sauver le héros et l'héroïne .


Loin de la Hongrie , et divorcé de sa seconde épouse , le réalisateur Márta Mészáros ira tourner en Italie  , films avec des scènes choquantes de nudité souvent  : Vices privés ludiques et vertus publiques (1976) , où la nudité de la plupart des protagonistes est essentielle dans cette représentation de l'histoire en termes d'orgie .

Rhapsodie hongroise (1979 ) a marqué le retour de Jancsó à sa terre natale , mais pas dans sa forme antérieure . Mais , la même année , il a remporté un prix d'excellence à vie à Cannes . 

La suite sera une  période  diversifiée , couvrant longs métrages historiques , un documentaire d'un groupe de rock hongrois , une série télévisée et beaucoup de travail dans le théâtre . Avec la chute du communisme en 1989 , Jancsó , en conservant ses convictions socialistes , est devenu un observateur sceptique de la société post-communiste avec LA VALSE DU DANUBE BLEU (1992 ) , un regard sombre caractéristique de la scène politique émergente de la Hongrie .

LE SEIGNEUR ME DONNA LA LUMIERE (1999 ) est un regard humoristique sur  la culture post- 1989 de la violence , film réalisé avec ses  deux collaborateurs importants et de longue date , le romancier Gyula Hernádi , qui a écrit la plupart de ses scénarios , et Ferenc Grunwalsky comme directeur de la photographie .

Jancsó  a eu 3 compagnes et 3 enfants.




1958 CLOCHES SONT PARTIES A ROME

1960 AZ ELADAS MÜVESZETE
1960 HAROM CSILLAG
1961 INDIANTÖRTENET
1963 CANTATE
1965 MON CHEMIN
1966 LES SANS ESPOIR
1967 ROUGES ET BLANCS
1968 VÖRÖS MAJUS
1968 SILENCE ET CRI  
1969 DECAMERON '69
1969 SIROCCO D'HIVER
1969 AH! ÇA IRA 


1972 LA TECNICA E IL RITO (TV MOVIE)
1974 POUR ELECTRE
1976 VICES PRIVES, VERTUS PUBLIQUES


1974 ROMA RIVUOLE CESARE (TV MOVIE)

1972 PSAUME ROUGE


1970 FÜST
1970 LA PACIFISTA
1971 ÉGI BARANY
1979 ALLEGRO BARBARO






1979 RHAPSODIE HONGROISE  
1981 A ZSARNOK SZÍVE, AVAGY BOCCACCIO MAGYARORSZÁGON

1982 FAUSTUS DOKTOR BOLDOGSÁGOS POKOLJÁRÁSA (TV MINI-SERIES)  
1984 MUZSIKA (TV MOVIE)
1986 L'AUBE
1987 SZÖRNYEK ÉVADJA
1989 JEZUS KRISZTUS HOROSZKOPJA
1991 ISTEN HATRAFELE MEGY
1992 LA VALSE DU DANUBE BLEU
1998 SIR A MADAR
1999 LE SEIGNEUR ME DONNA LA LUMIERE


2000 PUTAIN! LES MOUSTIQUES
2001 UTOLSÓ VACSORA AZ ARABS SZÜRKÉNÉL
2002 KELJ FEL, KOMÁM, NE ALUDJÁL




2004 A MOHÁCSI VÉSZ
2006 EDE MEGEVÉ EBÉDEM
2010 ODA AZ IGAZSÁG


2012 MAGYARORSZÁG 2011

 

Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :