" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

BOUBOULE

2014

réalisé par : Bruno Deville 

avec

David Thielemans     ... Kevin Trichon, dit Bouboule
Swann Arlaud     ...     Patrick, dit Pat
Julie Ferrier     ...     Brigitte Trichon
François Hadji-Lazaro     ... Claudi
Lisa Harder     ...     Alice
Amélie Peterli     ...     Jennifer Trichon
hemis Pauwels     ...     Océane Trichon
Dodi Mbemba     ...     Moukoumbi
Yanko Vande Veegate     ... Jean Bougnet
Simon Vervoort     ...     Geoffrey Bougnet
Stefan Liberski     ... Docteur Sikorski
jean-Benoît Ugeux     ... Philippe Trichon
Françoise Boillat     ... La prof d'aquagym
Mehdi Douib     ...     Jipé
Cyril Kengne     ...     Mondial 


 Meilleur film suisse au Zurich Film Festival



Le film  s’inspire de l’histoire personnelle de Bruno Deville qui a été un adolescent obèse et a connu  la dépression de sa maman, les difficultés avec les filles, les régimes à répétition, l’humiliation du maillot de bain, les moqueries à l’école, l'exclusion.

Comédie dramatique où l’on passe du rire, aux larmes par  l’émotion.

C’est le jeune acteur David Thielemans qui a été retenu pour jouer le rôle de « Bouboule ». Après de mois de castings infructueux et alors que le réalisateur ne parvenait pas à trouver l’adolescent qui pourrait incarner Kevin dans son film, il croise David totalement par hasard à la sortie d’une école.



Julie Ferrier  joue le rôle de la mère de Kevin et Swann Harlaud dans un rôle de composition époustouflant. Un autre gros bien connu fait partie du casting, le chanteur des « Garçons Bouchers » François Hadji-Lazaro.




 Kevin est  un garçon de douze ans qui souffre quotidiennement de sa corpulence (100 kilos ). Il fait face au regard de ses camarades et de
ses sœurs, pas forcément plus tendres quand elles le traitent de gros tas.

Il  vit dans une famille où les fins de mois sont difficiles ; il doit faire face à l'absence de son père, dont sa mère est séparée
et qui refuse qu'il voie les enfants .En plus de cela , il affronte de problèmes délicats généralement réservés aux adultes. Régimes draconiens, problèmes cardiaques . Pourtant, bien que l'avenir du pauvre Bouboule ne semble pas des plus rassurants, sa vie suit son cours paisiblement, car Kevin est un garçon pacifique et extrêmement sensible, un vrai coeur d'or. Il aime  se laisse câliner par sa mère, qui cherche du réconfort dans les traits ronds de son visage rubicond. Elle  veut lui imposer un régime tout en chérissant ses rondeurs .

 

Mais Bouboule n'est plus un petit enfant et il sent que le moment est venu de "devenir un homme". Le problème est qu'il n'a pas une idée très claire de ce qu'est la virilité. Du fait de sa sensibilité encore un peu infantile et du manque d'une vraie figure paternelle dans son entourage, il se perd dans ses affabulations. C'est dans ce climat d'incertitude que Kevin rencontre Patrick, un agent de sécurité à la limite de la mythomanie toujours accompagné de son chien de garde Rocco. Patrick devient alors pour Bouboule un modèle, le grand frère qu'il n'a jamais eu. Il lui donne l'impression d'être en mesure de le libérer du poids de sa vie (au sens propre comme au sens figuré). Fasciné par Patrick, Kevin rejette petit à petit tout son entourage... Bouboule va de nouveau se retrouver face à une énième désillusion – dure mais particulièrement révélatrice.

Le  réalisateur  fait preuve d'une belle capacité à marier sensibilité et pur divertissement. Par ce film, il  ne veut pas faire le tour de la question de l'obésité, mais il permet au spectateur de comprendre ce que vit un adolescent en surpoids, de l'intérieur .

Film tourné en grande partie dans la région Namuroise principalement à Jambes  du côté de Mascau .

 Mathieu Chedid a supervisé la création de la bande originale du long-métrage tout en écrivant une chanson sur-mesure, elle aussi baptisée "Bouboule". « J'm'appelle Bouboule, il faut que ça roule, j'ai le cœur en boule. J'm'appelle Bouboule, il faut que ça roule, sinon tout s'écroule. Quand j'ai les boules, m'appelle pas Bouboule » .

 

BOUBOULE

BOUBOULE

Tag(s) : #FILM 2014

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :