" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CERTAINS L''AIMENT CHAUD

titre original

SOME LIKE IT HOT

réalisé par BILLY WILDER

AVEC

Sugar ............................................. Marilyn MONROE
Joe/Daphné........................................ Tony CURTIS
Jerry/Josephine..................................... Jack   LEMMON
Colombo-les-guêtres  ................................ George RAFT
Mulligan .......................................... Pat O'BRIEN
Osgood Fielding II   ................................ Joe E. BROWN
Bonaparte ......................................... Nehemia PERSOFF

 



Film comique de Billy Wilder.
C'est l'histoire de 2 musiciens (Jack lemmon et Tony Curtis)
qui assistent à une rivalité entre 2 bandes mafieuses avec comme conclusion de nombreux morts.
Poursuivis par ces mafieux qui veulent supprimer les 2 témoins , ceux -ci se déguisent en fille .

Ils intègrent un groupe de jolies jeunes filles musiciennes .

Une des jeunes filles attire leur regard : Marilyn Monroe ,la chanteuse du groupe.
Le film est le vaudeville causé par la présence de 2 hommes déguisés vivant dans un milieu féminin , poursuivis des assiduités des hommes présents dans l'hôtel et par les mafieux dirigés par
George Raft.

Le film est en noir et blanc si bien que l'on ne profite pas totalement de la beauté des filles dont Marilyn Monroe.mais les acteurs sont formidables avec les nombreux visages patibulaires des mafieux et le rytme est endiablé à la manière des Marx Brothers.

On notera la performance de l'acteur comique Joe E Brown

CERTAINS L'AIMENT CHAUD est sans doute, avec SEPT ANS DE RÉFLEXION (1955) du même Billy WILDER, l'un des sommets de la fulgurante carrière de Marilyn MONROE.


Les Deux héros, interprétés par Jack Lemmon et Tony Curtis, obligés de se déguiser en femmes pour être engagés dans un orchestre de musiciennes, y rencontrent une Marilyn dont la moindre apparition sera pour eux un supplice, supplice d'autant plus insupportable que celle-ci ignore qu'elle a affaire à des hommes, la cohabitation dans le wagon-couchettes ainsi que la scène de confidence dans le compartiment-toilette présentent quelques-uns des grands moments de l'érotisme au cinéma. Rappelons le final du film : Jack emmon est demandé en mariage par un milliardaire, pris de panique, il énumère tous ses défauts, tous les obstacles à ce mariage, et enfin, à bout d'arguments, il arrache sa perruque et avoue : « Je suis un homme. » A quoi l'autre répond, et c'est la dernière réplique dufilmm : « Nobody's perfect » (« Nul n'est parfait »).

Quoi de plus émouvant  dans sa drôlerie que cette scène où Marlyn Monroe se montre parfaitement disponible pour convertir le faux homosexuel qu'est Tony Curtis.


Billy Wilder est sans nul doute un des meilleurs spécialistes américains de la comédie franchement amorale.

CERTAINS L''AIMENT CHAUD

CERTAINS L''AIMENT CHAUD

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :