" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

JOHN STURGES est né le 03/01/1911 dans  la même banlieue de Chicago qu' Ernest Hemingway (USA). Il est décédé le le 18/08/1992 en Californie .

John Sturges était l'un des plus grands réalisateurs d'action du cinéma. Sa maîtrise est sans précédent. il admirait John Ford, Billy Wilder et Howard Hawks . 

Essentiellement connu comme auteur de westerns, John Sturges doit être considéré comme un spécialiste qui a su, grâce à quelques films d'une réussite exemplaire, dépasser le simple niveau artisanal et atteindre ainsi la classe des grands réalisateurs. Toutefois, sa production est extrêmement inégale .
Il a élevé par une mère célibataire pendant la dépression à Los Angeles, il a payé pour ses études en travaillant à Rafael Théâtre San.

En 1932 il entre à la RKO et devient assistant décorateur, monteur et assistant producteur de David o Selznick.
En 1942 il part à la guerre et monte des films d'instruction (il était capitaine de l'US Air Corps et a réalisé é un total de 45 films d'Afrique, d'Italie, la Corse et l'Angleterre  ). Démobilisé en 1942 ,il intègre la Columbia en tant qu'assistant.Il co fonde avec Wilder, Wise la compagnie The Mirisch Co.
Il commence par des films policiers puis tourne son premier western " Fort Bravo" qui est un succès e
n 1953 avec William Holden, Eleanor Parker, John Forsythe, William Demarest et William Campbell. Fort Bravo contient quelques séquences qui méritent de figurer dans les anthologies du western, en particulier une attaque d'Indiens de très grand style, au cours de laquelle pieu-vent des flèches multicolores sur un groupe de militaires isolés dans un désert.
Un Homme est passé (Bad day at black rock, 1955) se situe dans un magnifique décor de montagnes, que l'écran large restitue admirablement. Il s'agit d'un western à la fois très classique et très moderne, dans lequel Spencer Tracy, Lee Marvin et Robert Ryan font une création appréciée. La prise de vues est de William C. Mellor.

Entre 1945 et 1955 Sturgesdirigé 19 films, y compris Fast Company, une comédie musicale.

John Sturges tourna, deux ans plus tard, Règlement de comptes à O. K. Corral (Gunfight at the O. K. Corral), d'après un scénario de Léon Uris. Nous avons déjà eu l'occasion de parler de cette célèbre bataille du Wild West, qui a été très souvent portée à l'écran. Sturges nous en donne une interprétation très personnelle qui bénéficie de la présence de grands interprètes comme Burt Lancaster, Kirk Douglas et Rhonda Fleming.

L'année suivante, JOHN STURGES  sort un autre film de qualité, le Trésor du pendu (The law and Jack Wade, 1958). dans lequel nous est présentée une action à la fois tragique et violente, mais également très pittoresque: il s'agit de l'affrontement implacable de deux tiers, qui tiennent les spectateurs en haleine tout long de la projection (interprètes : Robert Taylor, Widmark, Patricia Owens, Robert Middleton. Henry Silva).
John Sturges tourne le Dernier Train de Gun Hill (Last train from Gun HUL 1959), mise en scène très fouillée relatant la poursuite d'un homme dans une ville bouleversée par cet événement. Kirk Douglas, Anthony Quinn et Carolyn sont les protagonistes du drame.

Le chef-d'œuvre incontesté de Sturges est intitulé les Sept Mercenaires (The magnificent seven, 1960), qui s'inspire directement du film du Japonais Akira Kurosawa, les Sept Samouraïs (histoire de sept samouraïs et de leur chef qui défendent des paysans contre des bandits). L'œuvre de Sturges transpose ce scénario dans l'Ouest, avec quelques variantes typiquement américaines. Tourné dans de magnifiques paysages de western, The magnificent seven réunit toute une pléiade de comédiens de qualité : Yul Brynner, Eli Wallach, Steve MacQueen, Horst Buchholz, Charles Bronson, Brad Dexter, etc. L'adaptation du scénario est de William Roberts, les prises de vues sont de Charles Lang Jr. (qui a beaucoup travaillé avec Sturges), la musique d'Elmer Bernstein. Les Sept Mercenaires sont aujourd'hui un classique du western.
Signalons pour finir Sept Secondes en enfer (Hour for the gun, 1967), une des œuvres les plus achevée
s de John Sturges, qui reprend le thème de la bataille de O. K. Corral et s'attache tout particulièrement à mettre en valeur l'amitié et le courage. Ce film doit beaucoup au scénariste Edward Anhalt. Parmi les interprètes, citons James Garner, Jason Robards, Robert Ryan et Albert Salmi. Quant à Joe Kidd (1971), l'un des derniers westerns de Sturges, il se déroule dans le Nouveau-Mexique, parmi les péons en lutte contre les propriétaires américains. Clint Eastwood, Robert Duvall et John Saxon s'illustrent tout spécialement dans l'interprétation de cette œuvre classique.

Il y aura aussi le film de guerre à succès LA GRANDE EVASION  1963

    

Sturges a fait de McQueen une étoile.Idem pour James Coburn et Charles Bronson.

Tous ses grands films ont été centrés sur du travail d'équipe essentiellement  masculine.

THE MAN WHO DARED 1946
SHADOWED 1946


ALLIAS MR TWILIGHT 1947
FOR THE LOVE OF RUSTY 1947
KEEPER OF THE BEES 1947
THE BEST MAN WINS 1948
LE SIGNE DU BELIER ... THE SIGN OF THE RAM 1948
LES AVENTURIERS DU DESERT ... THE WALKING HILLS 1949
LA CAPTURE ... THE CAPTURE 1950
LE MYSTERE DE LA PLAGE PERDUE ... MYSTERY STREET 1950


RIGHT CROSS 1950


THE MAGNIFICENT YANKEE 1950
KING LADY 1951
LE PEUPLE ACCUSE O'HARA ... THE PEOPLE AGAINST O'HARA 1951
S A BIG COUNTRY'S A BIG COUNTRY 1951
THE GIRL IN WHITE 1952


LA PLAGE DESERTE ... JEOPARDY 1953
FACT COMPANY 1953
FORT BRAVO ... ESCAPE FROM FORT BRAVO 1953
UN HOMME EST PASSE ... BAD DAY AT BLACK ROCK 1954
LA VENUS DES MERS CHAUDES ...UNDERWATER 1955
DUEL D'ESPIONS ... THE SCARLET COAT 1955
COUP DE FOUET EN RETOUR ... BLACKLASH 1956
REGLEMENT DE COMPTES A OK CORRAL... GUNFIGHT AT THE O.K CORRAL 1957
LIBRE COMME LE VENT ... SADDLE WITH THE WIND 1957 ( co-réalisation avec Robert Parrish)
LE TRESOR DU PENDU ... THE LAW AND JAKE WADE 1958


LE VIEIL HOMME ET LA MER ... THE OLD MAN AND THE SEA 1958
LE DERNIER TRAIN DE GUN-HILL ... LAST TRAIN FROM GUN HILL 1959


LA PROIE DES VAUTOURS ... NEVER SO FEW 1959
LES SEPT MERCENAIRES ... THE MAGNIFICENT SEVEN 1960

PAR L'AMOUR POSSEDE ... BY LOVE POSSEDED 1961
LES TROIS SERGENTS ... SERGEANTS THREE 1962
CITOYEN DE NULLE PART ... A GIRL NAMED TAMIKO 1963
LA GRANDE EVASION ...THE GREAT ESCAPE 1963

STATION 3 :ULTRA SECRET ... THE SATAN BUG 1965
SUR LA PISTE DE LA GRANDE CARAVANE ... THE HALLELUJAH TRAIL 1965
7 SECONDES EN ENFER ...HOUR OF THE GUN 1967
DESTINATION ZEBRA STATION POLAIRE ... ICE STATION ZEBRA 1968
LES NAUFRAGES DE L'ESPACE ...MAROONED 1969
JOE KIDD 1972
CHINO 1973
UN SILENCIEUX AU BOUT DU CANON... McQ 1973
L'AIGLE S'EST ENVOLE ... THE EAGLE HAS LANDRED 1976

 

JOHN STURGES

JOHN STURGES

Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :