" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TINO ROSSI est un chanteur et acteur né Constantin dit "tintin " le 29 avril 1907, 43 rue Fesch à Ajaccio et décédé le 27 septembre 1983.

Son père Laurent Rossi était tailleur et sa mère Eugénie Guglielmi était mère au foyer constitué de 8 enfants.

Tino était un enfant sentimental et précoce , instinctif qui aimait chanter notamment lors des repas de famille.

Jeune homme, il fait la connaissance d'Annie Marlan , premier prix au Conservatoire de Toulon et part avec elle sur le continent.

Puis c'est l'armée pour 18 mois et il épouse Annie qui lui donnera une fille, Pierette.

Mais Constantin dit Tintin veut revenir en Corse. Il rencontre "Petit Louis " un organisateur de tournées artistiques dans la région d'Aix les bains et le fait débuter dans la carrière avec changement de prénom : ce sera Tino car Constantin c'est trop long et un jour un évèque l'avait appelé Constantino.

Ainsi Tino part pour des petits spectacles dans les campagnes et enregistre un premier disque à Paris en 1932 , le Paris de Joséphine Baker , Mistinguett, Chevalier, Frehel, Damia ou Piaf....

Il enregistrera " Ninni Ninni" et Ciucciarella".

Puis retour à Aix et il est embauché à L'alcazar de Marseille. S'en suivront des grands succès et des galas avec Chevalier ou Fernandel.

Sa chanson "La romance de maitre patelin" devient un grand succès.

La grande firme "Columbia" à Paris fait alors appel à Tino et une tournée avec Damia qui lui apprend à se tenir sur scène.

Puis rencontre déterminante dans sa carrière à Lyon avec Vincent Scotto.

Et il chante à l'ABC à Paris.

1934 et une nouvelle rencontre importante : Félix Marouani , imprésario qui lui obtient un contrat au Casino de Paris et son premier habit de lumière : chemise bouffante, veste tenue à l'épaule, pantalon bouffant , bottes et guitare.

Et des "tubes" avec "O Corse , Ile d'amour" et "Vieni, Vieni, Vieni" et le début de la fortune.

Ensuite passages à la radio (TSF) et tournées nationales.

Et le cinéma fait appel à lui "Marinella" où il joue un artiste peintre , "Au son des guitares" ... et une obsession pour Tino : "Se maintenir et durer"

Les femmes ne rêvent que de faire l'amour avec Tino, certaines menacent de se suicider ou ont des crises d'hystérie.

29 janvier 1934, Tino épouse Faustine et les hommes jalousent "Tintin"

Et Faustine demande le divorce car Tino se laisse capter par les tentations de sa célébrité.

Au cinéma, il tourne "Naples au baiser de feu" et rencontre Mireille Balin. Ce sera le coup de foudre mais celle-ci est d'une jalousie excessive.

Et l'Amérique fait appel à Tino. Mireille y est déjà célèbre.Ils y vont ensemble sur le navire de Normandie "Balalaika".

Jean Delannoy fait appel à Tino pour le film "Fièvres" avant l'arrivée de Marcel Pagnol pour "La belle meunière". Marcel Pagnol confiera à l'interprète du Roi d'Ys et de Y Ave Maria de Schubert, le rôle de... Franz Schubert.

Ainsi au cinéma il tournera  pas moins de dix-huit productions , avec en tête d'affiche le petit Corse dont on ne donnait pas cher à ses débuts. Dans le désordre, Madeleine Sologne, Louis Seigner, Raymond Souplex, Micheline Presle, Pauline Carton, Simone Valère, Raymond Bussières, Ginette Leclerc, Jacqueline Delubac, Charles Vanel, Pierre Brasseur ou encore Raymond Cordy lui auront successivement servi de partenaire et de faire-valoir.

1946  sera une belle année avec le film "Destins" et la chanson "Petit papa Noël".

 

 

Et vint l'après guerre et 3 mois de prison pour TINO dans le cadre de " présomption de collaboration" comme de nombreux autres artistes ...

Mais cela sera effacé plus tard car Tino sera fait Chevalier de la légion d'honneur en 1953 puis Officier 2 ans plus tard.

Et cet après guerre verra revenir à la chanson un Tino qui a grossi.

Dans plusieurs de ses films a tourné Lilia Vetti (Rosalie Cervetti de son vrai nom ). Ils vont tomber amoureux et se marieront le 14/07/1947. Naitra un fils "Laurent"

En 1952, Tino achète une propriété à Ajaccio "SCUDO" masin à Paris, son ancre ce sera "Le fouquet's" .

1955 : il joue dans l'opérette "Méditerranée".

 

Et vient les années 1960 et les sixties. Tino devient "démodé" mais il se bat pour se maintenir par les opérettes " Le temps des guitares" de Francis Lopez et sa belle chanson "Ave Maria". Il joue ces opérettes dans des salles mais aussi sous des chapiteaux de grande capacité.

En 1956, il fête son 10 millionnième disque vendu.

André Trives qui, avec Félix Marouani, devint le co-manager de Tino, dévoila comme une gloire dans la presse les montants exorbitants des premiers cachets de son protégé au cinéma. Ainsi, pour Marinella, il perçut la somme de 85 000 francs. La même année Au son des guitares devait lui rapporter 000 francs. Une bagatelle comparé à Naples au baiser de : 500 000 francs. Avec les Lumières de Paris, l'année suivante, on fait un bond prodigieux pour arriver au chiffre a demi avouable de 800 000 francs ! .

Viendront ensuite en 1969 l'opérette "Marchand de soleil" et de nombreuses émissions de télévision notamment pour les fêtes de fin d'année avec son "Papa noël" .

Tino ce sera 1014 chansons enregistrée, plus de 300 millions de disques vendus, 24 films, 4 opérettes, des centaines de galas ...

Bon vivant, la maladie va frapper Tino avec un cancer du pancréas. Il mourra et sera placé dans le caveau familial à Ajaccio..

 

KARL ANTON...LA CINQUIEME EMPREINTE...1934
ALEXIS GRANOWSKI...LES NUITS MOSCOVITES...1934
JEAN GOURGUET...L'AFFAIRE COQUELET ...1935
MAURICE TOURNEUR...MA BELLE MARSEILLE  ...1935
JEAN DE MARGUENAT...ADEMAÏ AU MOYEN AGE  ...1935
JACQUES DAROY...VOGUE, MON COEUR  ...1935
PIERRE CARON...MARINELLA...1936
PIERRE-JEAN DUCIS...AU SON DES GUITARES  ...1936
AUGUSTO GENINA...NAPLES AU BAISER DE FEU...1937

RICHARD POTTIER ...LUMIERES DE PARIS ...1938
JEAN DELANNOY...FIEVRES...1941
PIERRE BILLON...LE SOLEIL A TOUJOURS RAISON...1942
ANDRE HUGON...LE CHANT DE L'EXILE...1942
RICHARD POTTIER...MON AMOUR EST PRES DE TOI...1943

MAURICE CAM...L'ILE D'AMOUR...1944
ANDRE CAYATTE...SERENADE AUX NUAGES...1945
JEAN DE MARQUENAT...LE GARDIAN...1946
RICHARD POTTIER...DESTINS...1946
ANDRE CAYATTE ...LE CHANTEUR INCONNU ...1946
MARCEL PAGNOL...LA BELLE MEUNIERE  ...1948

RICHARD POTTIER...DEUX AMOURS...1949

PIERRE DE HERAIN...MARLENE...1949
JEAN STELLI...ENVOI DE FLEURS...1950

MAURICE DE CANONGE...AU PAYS DU SOLEIL  ...1951
JACQUES DANIEL-NORMAN...SON DERNIER NOËL  ...1952
SACHA GUITRY ...SI VERSAILLES M'ETAIT CONTE ...1953
FRANCOIS VILLERS.....JUSQU'AU BOUT DU MONDE...1963


 

 

 

TINO ROSSI

TINO ROSSI

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :