" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

HENRI DECOIN est né Joseph Henri Decoin  à Paris le 18 mars 1890 .
C'était un grand homme athlétique ( 1m80) gentil et drôle mais ayant l'autorité nécessaire sur les plateaux, respectueux des acteurs
Il avait également un respect des plans de tournage . Il tournait vite avec une caméra et ne refusait pas l'improvisation.

 


Son père était paralysé, sa mère faisait le ménage, il y avait 5 enfants dans la famille.
Aussi, il travailla très jeune comme apprenti fourreur, livreur de lait. Et il aimait le sport. Il veut devenir un grand sportif et ainsi il sera 7 fois champion de France de natation et même capitaine de l'équipe de France de water-polo aux jeux olympiques de Stockholm.
Avec l'argent qu'il gagne, il achète des livres pour assouvir sa soif de connaissance.
Puis arrive l'armée et la guerre de 14/18. Il sera blessé 2 fois en Belgique et dans la Meuse . Il incorporera alors l'aviation comme élève pilote puis pilote et sera commandant de l'Escadrille 77.Il côtoie Guynemer.
Il finira la guerre avec la Légion d'honneur et la Croix de guerre.
Après la guerre, il devient rédacteur dans des journaux et organise des combats de boxe. Il veut être journaliste. Il le sera souvent pour des chroniques sportives.Il écrira également des romans puis des scénarios de films.Films muets. Il épouse une comédienne Blanche Montel.Il obtient en 1931 le Grand Prix de la littérature sportive pour "Quinze rounds". Il écrira également des pièces de théâtre .
En 1933, il se lance dans sa première réalisation:"Les bleus du ciel" et tournera de nombreux films avec Albert Préjean. Et lors du film "L'or dans la rue" il rencontre Danielle Darrieux qui a 16 ans . ce sera le coup de foudre et ils tourneront ensemble 5 films avant la séparation. Il se remariera avec une fille de banquier et aura 2 enfants.
Il s'en suivra une période calme d'après guerre en ce qui concerne le métier car on lui reproche
son attitude pendant la guerre. Mais les années 1948/52 redeviendront fastes avec "Au grand balcon"
et surtout "Lé vérité sur Bébé Donge" avec Danielle Darrieux. Puis " La chatte". Il conclura sa carrière par
le dernier film  du couple Morgan/Vidal et par un film avec Eddie Constantine. Malade du coeur il mourra le 05 juillet 1969.

 


1933 : Toboggan
1933 : Les Bleus du ciel
1935 : J'aime toutes les femmes
1935 : Le Domino vert
1937 : Abus de confiance
1937 : Mademoiselle ma mère
1938 : Retour à l'aube
1939 : Battement de cœur
1941 : Premier Rendez-vous


1942 : Les Inconnus dans la maison
1942 : Mariage d'amour
1942 : Le Bienfaiteur
1943 : L'Homme de Londres
1943 : Je suis avec toi
1946 : La Fille du diable
1946 : Le Café du Cadran (supervision de la réalisation; film réalisé par Jean Géhret)
1947 : Non coupable
1947 : Les Amants du pont Saint-Jean
1947 : Les amoureux sont seuls au monde
1948 : Entre onze heures et minuit
1949 : Au grand balcon
1950 : Trois Télégrammes
1951 : Clara de Montargis
1951 : La Vérité sur Bébé Donge
1952 : Le Désir et L'Amour
1952 : Les Amants de Tolède
1953 : Secrets d'alcôve (sketch)
1953 : Dortoir des grandes
1954 : Bonnes à tuer
1954 : Razzia sur la chnouf


1954 : Les Intrigantes
1955 : L'Affaire des poisons
1957 : Folies-Bergère
1957 : Le Feu aux poudres
1957 : Tous peuvent me tuer
1957 : Charmants garçons
1958 : La Chatte
1958 : Pourquoi viens-tu si tard ?
1959 : La chatte sort ses griffes
1959 : Nathalie, agent secret
1960 : Tendre et violente Elisabeth
1961 : Maléfices
1961 : La Française et l'Amour (sketch)
1961 : Le Pavé de Paris
1962 : Le Masque de fer
1963 : Casablanca nid d'espions


1963 : Les Parias de la gloire
1964 : Nick Carter va tout casser

HENRI DECOIN

HENRI DECOIN

Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :