" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  

ANTHONY MANN de son vrai nom Anton Bundsmann est né le 30/06/1906 à San Diego
en Californie. Il est décédé le 29/04/1967 à Berlin durant le tournage de « Maldonne pour un espion ».

Dés l’âge de 10 ans il s’intéresse au théatre et plustard il est figurant, puis assistant, directeur de production, constructeur de décor et acteur.

En 1925 il joue dans la pièce de théâtre « The Dybbuck » .Il fonde une petite compagnie et part en tournée .

David O Selznick le remarque et l’engage et ainsi Anthony participe à « Autant en emporte le vent », « Rebecca »….

En 1939 Anthony entre à la Paramount et devient assistant de Preston Sturges . Il devient réalisateur en 1942.

Durant 7 ans il tourne des films dits « de séries B ».En 1950 il réalise son premier western «La porte du diable » sur le racisme anti-indien.

Ensuite il devient un maître des westerns. En 1956 il épouse l’actrice Sarita Montial.


De son œuvre abondante, retenons tout d'abord Winchester 73, qu'il tourna en 1950, d'après un scénario de Robert L. Richards et Borden Chase. On voit dans ce film, désormais classique, l'affrontement de deux hommes très vindicatifs, mais également des attaques d'Indiens, des poursuites, et surtout une longue séquence de fusillade particulièrement réussie.
En 1953, Anthony Mann faisait paraître l'Appât (The naked spur), l'une de ses plus belles réussites. Il s'agit d'un western psychologique qui nous montre le drame d'un shérif (interprété par James Stewart), qui a pour tâche de livrer un assassin à la justice (le rôle de ce dernier est tenu à la perfection par l'un des meilleurs acteurs américains, Robert Ryan). Ce film devait évidemment consolider encore la réputation de metteur en scène d'Anthony Mann, qui prouvait, par cette œuvre de grande qualité, qu'il était capable à la fois de nous raconter une histoire tout intériorisée, sans sacrifier l'action, ni le rythme ni la beauté des grands paysages. En 1955, Anthony Mann réalisait Je suis un aventurier (The far country), cette fois encore d'après un scénario de Borden Chase, avec une interprétation de qualité, dominée par James Stewart, Ruth Roman et Walter Brennan.
Toutes ces qualités se retrouvent dans l'Homme de la plaine (The man from Laramie), que Mann tourna en 1955, toujours avec James Stewart; puis dans l'Homme de l'Ouest (Man of the West, 1958), film particulièrement violent dans lequel Gary Cooper joue l'un de ses meilleurs rôles, aux côtés de Julie London, Lee J. Cobb, Arthur O'Connell et Jack Lord. En voici le scénario: un paysan se fait dérober une somme d'argent qui ne lui appartient pas ; il finit cependant par la retrouver, mais doit affronter auparavant un chef de bande et ses acolytes. Dans ce film, à côté des bandits, des joueurs et des tricheurs, apparaît au premier plan une chanteuse de cabaret, qui finit par devenir institutrice.
Il y a "La ruée vers l'Ouest " que beaucoup considèrent comme son meilleur film.
  



Dr Broadway 1942
Moonlight in Havana 1942
Nobody’s darling 1943
My best gal 1943
Strangers in the night 1944
La cible vivante…The great flamarion 1945
Two o’clock courage 1945
Sing your way home 1945
Strange impersonation 1946
The bamboo blonde 1946
Desperate 1947
Railroaded 1947
La brigade du suicide…T-men 1947


Marches de brutes…Raw deal 1948
Il marchait la nuit… He walked by night 1948
Le livre noir…. The black book 1949
Incident de frontière…. Border incident 1949
La rue de la mort…Side street 1949
La porte du diable… Devil’s doorway 1950
Les furies…The furies 1950


Winchester 73 1950



La cible…The tall target 1951
Quo Vadis … (séquences de l’incendie) 1951
Les affameurs…Bend of the river 1951
L’appat…The naked spur 1952
Le port des passions…Thunder day 1953
Romance inachevée…The Glenn Miller Story 1954
Je suis un aventurier … The far country 1955



Strategic Air Command 1955
L’homme de la plaine…The man from Laramie 1955


La charge des tuniques bleues…The last frontier 1956
Serenade 1956
Cote 465…Men in the war 1957
Du sang dans le desert… The tin star 1957
Le petit arpent du bondieu… God’sLittle acre 1958
L’homme de l’ouest … Man of the West 1958




La ruée vers l’Ouest ….Cimarron 1960
Le Cid…El CID 1961
La chute de l’empire romain…The fall of the Roman Empire 1964
Les héros de Télémark…The heroes of Telemark 1965
Maldonne pour un espion …A Dandy in aspic 1967 (terminé par Laurence harvey)

ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
ANTHONY MANN
Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :