" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UNE BELLE FIN

titre original "Still Life"

réalisé par Uberto Pasolini

sortie en France le 15/04/2015

Avec

Eddie Marsan     ...      John May

Joanne Froggatt          ...Kelly Stoke

Karen Drury       ...      Mary

Andrew Buchan

Neil D'Souza       ... Shakthi

David Shaw Parker    

Michael Elkin    

Ciaran McIntyre         

Tim Potter

Paul Anderson   

Bronson Webb  

Leon Silver        

Lloyd McGuire  

Wayne Foskett   

Hebe Beardsall

Histoire douloureusement mélancolique de demi-vie et la mort solitaire.  John May ( Eddie Marsan ) yeux tristes, un nez qui se voit et une bouche étirée est  un fonctionnaire quadragénaire dont le travail ingrat est de localiser des proches d'une personne décédée récemment .

Le film  commence avec trois enterrements, de différentes confessions, à laquelle John May  assiste.

Il participe aux  funérailles, mais aussi les arrange et même écrit leurs éloges.Il travaille pour une sociéte au sud de Londres  pour organiser les sépultures de personnes qui meurent sans parents ou intimes .Et le gouvernement a la générosité de lui permettre de payer pour les funérailles appropriées, chacun avec un ecclésiastique, de la musique, un bon cercueil et un enterrement décent.

Il fait des  recherches sur leurs vies selon le  temps et les ressources limitées qu'on lui donne , il construit la vie narrative la plus favorable, et cela devient l'éloge de la personne. Il suit également les  parents ou amis perdus et tente de les persuader de participer aux derniers rites -  souvent sans succès. Lui et un prêtre sont généralement les seules personnes présentes.
Pour ses supérieurs (et, en fait tout le monde), ces pauvres malheureux ne sont que des chiffres, mais John s'y  intéresse même de manière trop personnelle  .

John feuillette les albums qu'il garde de leur  vie  et on a un pressentiment que John lui-même peut arriver à une fin similaire anonyme.

Mais voila que , la bureaucratie serait prête  à payer pour de simples crémations plutôt que des funérailles, et ainsi plus de  besoin de chercher les détails de la vie .

Son dernier cas : le corps d'un homme après  plusieurs jours et May  entre dans son  minable appartement malodorant et, avec sa minutie habituelle, commence à ramasser des affaires par le biais de (album photo, partiellement rempli, vieux disques) àla recherche d'indices.

Le portrait qui se dégage est celui d'un ivrogne, abusif, bon à rien de bien, juste le genre de gars qui est mort  seul et non regretté. Mais cela ne décourage pas May, qui met ses talents de détective habituels  et suit un certain nombre de gens qui connaissaient l'homme. Ils sont généralement pas heureux d'entendre leur  nom mentionné. Une femme qui tient un magasin de poissons de mer et de frites était sa petite amie il y a deux décennies et se souvient de lui violent et impétueux. Il rencontre 2 hommes sans-abri, qui ont servi avec lui dans la guerre des Malouines et disent la même chose.

La fille adulte  de l'homme (Joanna Froggat) travaillant dans un centre rural pour chiens sauvés . La dernière fois qu'elle a vu son père, dit-elle, il était en prison et a frappé un garde. Elle est reconnaissante à May de lui donner  les tristes nouvelles, mais elle ne veut rien  d'autre ... jusqu'à ce qu'elle change d'avis .Entre May et elle, il ya des frémissements d'attraction romantique .

L' essentiel du film est transmis avec subtilité , il exprime  les rigueurs de la solitude et de la mort avec l'acteur  britannique Eddie Marsan, yeux larmoyants brillants légèrement, insufflant une profondeur remarquable de l'empathie

 

UNE BELLE FIN
UNE BELLE FIN
UNE BELLE FIN
Tag(s) : #FILM 2015

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :