" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GLENN FORD était le fils d’un cadre de la Société des chemins de Fer canadiens, Glenn- Ford était né Gwvllyn Ford, à
Sainte_Christine, Québec, le 1 mai 1916. Son grand-oncle sir John Mc-Donald avait été Premier ministre du Canada, et il comptait le président desEtats-Unis Martin Van Buren parmi ses ancêtres. Attirés par le soleil et de meilleures opportunités, les Ford émigrent en Californie en 1926, où Gwyllyn découvre le théâtre à l’école. Ce qui attire l’enfant, c’est moins la musique de la langue et le plaisir de s’exhiber que l’odeur des coulisses et la machinerie qui fait apparaître et disparaître les décors. Très tôt, il sait que c’est dans ce domaine qu’il fera son trou. Mais son père, plein de préjugés à l’égard de la vie d’artiste, le contraint à apprendre un métier. Il sera charpentier. Entre-temps, il se fait quelque argent comme palefrenier près du comique Will Rogers, qui lui apprendra à monter à cheval.


Fort de sa maîtrise dans le bois, il devient menuisier sur des plateaux de théâtre, puis décorateur. Enfin, régisseur pour la grande comédienne Tallulah Bankhead, croisement entre les tempéraments sec de Greta Garbo et versatile de Bette Davis. Elle sera son coach, son initiatrice et la première à lui -mettre le pied à l’étrier. Il est tellement maigre, à l’époque, qu’elle l’a surnommé " le porte-manteau". En 1935, il décroche
sa première figuration, en prélude à une tournée sur la côte Ouest avec les Players, à l’occasion de laquelle il sera à la fois figurant et régisseur. A Broadway, un chasseur de talents de la Fox, Tom Moore, le remarque dans " A broom for a bride ". Une attention qui lui vaut son premier film. De la Fox, il passe ensuite à la Columbia, pour laquelle il tournera une succession de séries B. Des rôles si modestes qu’il joue   parfois sur trois plateaux simultanément. Mais cette carrière naissante est interrompue par son engagement volontaire dans les marines, en décembre 1942. En Europe, il assurera la formation des résistants français à Londres ainsi que des missions sur le continent.
Il sera arrêté par la Gestapo, avant de réussir à prendre la fuite.Glenn Ford montra constamment un courage extrême dans ses engagements patriotiques, comme devait en témoigner son retour à 50 ans, sur le théâtre des opérations au  vietnam, sous l’uniforme d’officier de réserve.
Son retour à la vie professionnelle est difficile Il a pu compter alors sur l’amitié de Rita Hayworth et de Bette Davis, qui l’exigeront pourpartenaire dans " Gilda " et " La voleuse " Emporté parle phénomène de fascination qu’exerce "Gilda " et son interprète, Glenn Fordconnaîtra, à 30 ans, son heure de gloire.
Sur le même canevas, Glenn et Rita tourneront ensemble quatre autres films, sauvant par leur complicité ce que le scénario, ou son traitement pouvait avoir de convenu, " Les amours de Carmen " : l’acteur jugera comme l’une des plus grandes erreurs de casting de Hany Cohn.  Son rôle de détective dans l’un des chefs d’oeuvre du film noir," Règlement  de compte"(1953), reste ainsi une de ses meilleures compositions même si la postérité n’aura retenu que la scène del’ébouillantement de Gloria Grahame par un Lee Marvin alors à ses débuts.
De même "Graine de violence ", où, jeune professeur idéaliste confronté à des élèves délinquants il livre une performance dramatique. C’est toutefois dans le western qu’il trouve le véhicule qui convient le mieux à son tempérament Dans " 3 h 10 pour Yuma ",sur un thème similaire à celui du "Train sifflera trois fois ", son per5Oflnage de tueur offre un sublime contrepoids à l’honnête rancher de Van heflin. Dans " La vallée de la poudre",encore, sa personnalité sympathique ne pouvait rencontrer partenaire plus au diapason de son humeur que la fantasque Shirley MacLaine Tandis que "La peine du talion" le coule dans le magnifique rôle à contre emploi d’un officier de cavalerie sanguin qui n’hésite pas à faire massacrer un bataillon de soldats sudistes porteurs du drapeau blanc de la reddition. Son point d’orgue sera 1958, lorsqu’il estdésigné par les exploitants de salles comme l’acteur le plus populaire de l’année.


Si les femmes furent sa bonne étoile,il avait une fâcheuse tendance à abuser de leurs bontés à son égard. Comme le jour où il avoua que la complémentarité de son tandem avec Rita Hayworth n’avait d’autre explication que l’amour qu’il concevait pour elle, alors qu’il était encore, à l’époque, l’époux d’Eleanor Powell. Ou l’idée peu courtoise qu’il conçut de tomber amoureux de Geraldine Brooks, qui lui donnait la réplique sur le tournage français du " Gantelet vert". L’indifférence de la comédienne devait faire de lui le premier acteur américain à signer pour la Légion étrangère, après une mémorable nuit de beuverie, et gâtera définitivement ses relations avec la mère de son fils. Partageant son trop-plein d'affection avec ses partenaires du moment — Hope Lange, Debbie Reynolds, Maria Schell —, il convolera une deuxième fois en 1966, avant de s’apercevoir, moins de trois ans plus tard, qu’il n’avait pas été des mieux inspirés. Son union avec l’actrice Cynthia Hayward, sa cadette de trente ans, ne sera pas davantage couronnée de succès.

Pas plus que son éphémère association avec une divorcée de 44 ans, alors qu’il en avait trente-trois de plus.
Professionnellement, son étoile pâlit alors que se consument les sixties.


Comme décline celle d’un certain âge d’or hollywoodien, témoin de ses années fastes. Deux délicieuses comédies illuminent ce crépuscule:

" Milliardaire pour un jour " et " Le grand-duc et l’héritière ", où son naturel souriant et sympathique fait merveilleusement écho à la blonde beauté de Hope Lange. A l’époque, faute de mieux, il se fond dans des superproductions , où il n’est guère plus qu’un bonus destiné à animer un décor impressionnant :"Paris brûle-t-il? ",à "Virus ", à " La bataille de Midway",  " Superman"
Glenn Ford eu la fin de sa vie marquée par une succession d’attaques cérébrales qui l’avaient laissé invalide et dépendant de son fils. Il décède le 30/08/2006.

 

 

 

 

 

 

 

 

RICARDO CORTEZ ...HEAVEN WITH A BARBED WIRE FENCE ...1939

 

CHARLES T BARTON ... MY SON IS GUILTY ...1939

CHARLES T BARTON ... BABIES FOR SALE ...1940

FRANK R STRAYER ...BLONDIE PLAYS CUPID ...1940

NICK GRANDE MEN ... WITHOUT SOULS ...1940

CHARLES VIDOR ... THE LADY IN QUESTION ...1940

GEORGE MARSHALL... TEXAS ...1941

JOHN CROMWELL... AINSI FINIT NOTRE NUIT... SO ENDS OUR NIGHT ...1941

FRANK R STRAYER ... GO WEST YOUNG LADY... 1941

SIDNEY SALKOW ...LES AVENTURES DE MARTIN EDEN ...LES AVENTURES DE MARTIN EDEN ...1942

SIDNEY SALKOW ...LE PILOTE DE LA MORT ...FLIGHT LIEUTENANT... 1942

CHARLES VIDOR... LES DESPERADOS... THE DESPERADOES ...1943

WILLIAM A SEITER ... DESTROYER ...1943

CURTIS BERNHARDT ...LA VOLEUSE ...A STOLEN LIFE ...1946

CHARLES VIDOR...GILDA ...1946

 

WILLIAM A WELLMAN... SES PREMIERES AILES ...GALLANT JOURNEY... 1946

RICHARD WALLACE... TRAQUEE FRAMED ...1946

HENRY LEVIN ...UNE FEMME SANS AMOUR ...THE MATING OF MILLIE... 1948

HENRY LEVIN ...LE PEINE DU TALION ...THE MAN FROM COLORADO ...1948

JOSEPH H LEWIS... SA DERNIERE FOULEE ...THE RETURN OF OCTOBER... 1948

CHARLES VIDOR... LES AMOURS DE CARMEN ...THE LOVES OF CARMEN ...1948


JOSEPH H LEWIS... LE MAITRE DU GANG ...UNDERCOVER MAN 1948

HENRY LEVIN... CINQ MILLIONS DANS UNE POUBELLE ...MR SOFT TOUCH... 1949

S SYLVAN SIMON... LE DEMON DE L'OR... LUST FOR GOLD ...1949

CURTIS BERNHARDT ...CORPS ET AME ...THE DOCTOR AND THE GIRL ...1949

TED TETZLAFF ...LA TOUR BLANCHE ...THE WHITE TOWER ...1950


HENRY LEVIN ...LA LOI DES BAGNARDS... CONVICTED... 1950

HENRY LEVIN ...L'ENGIN FANTASTIQUE ...HE FLYING MISSILE...1950

SIDNEY LANFIELD... AMOUR INVINCIBLE ...FOLLOW THE SUN ...1950

LESLIE FENTON ...TETE D'OR ET TETE DE BOIS ...THE REDHEAD AND THE COWBOY... 1950


RUDOLPH MATE.. LE GANTELET VERT ...THE GREEN GLOVE... 1951

MICHAEL GORDON... L'ENIGME DU LAC NOIR ...THE SECRET OF CONVICT LAKE ...1951

MITCHELL LEISEN ...UN GARCON ENTREPRENANT ...YOUNG MAN WITH IDEAS.. 1952

VINCENT SHERMAN ...L'AFFAIRE DE TRINIDAD... AFFAIR IN TRINIDAD ...1952

TED TETZLAFF ...CINQ HEURES DE TERREUR... TIME BOMB ...1952

BUD BOETTICHER ...LE DESERTEUR DE FORT ALAMO ... THE MAN FROM ALAMO...1952

JOHN FARROW ...LES PILLARDS DE MEXICO ...PLUNDER OF THE SUN... 1953

FRITZ LANG ...REGLEMENT DE COMPTES ...THE BIG HEAT ...1953


JACQUES TOURNEUR ... LES REVOLTES DE LA CLAIRE LOUISE ...APPOINTMENT IN HONDURAS ...1953

WILLIAM CASTTLE ...RENDEZ VOUS SUR L'AMAZONE... THE AMERICANO ...1954

FRITZ LANG...DESIRS HUMAINS ...HUMANE DESIRE... 1954

RUDOLPH MATE...LE SOUFFLE DE LA VIOLENCE... THE VIOLENT MEN ...1954

CURTIS BERNHARDT... MELODIE INTERROMPUE ...INTERRUPTED MELODY ...1954

RICHARD BROOKS ...GRAINE DE VIOLENCE... BLACKBOARD JUNGLE ...1955

MARK ROBSON... LE PROCES ...TRIAL ...1955

DELMER DAVES ...L'HOMME DE NULLE PART JUBAL... 1956

ALEX SEGAL ...LA RANCON RANSOM 1956

RUSSELL EOUSE ...LA PREMIERE BALLE TUE ...THE FASTEST GUN ALIVE... 1956

DANIEL MANN ...LE PETITE MAISON DE THE ...THE TEAHOUSE OF THE AUGUST MOON ...1956

DELMER DAVES... 3H10 POUR YUMA... 3,10 TO YUMA ...1957

CHARLES WALTERS... PRENEZ GARDE A LA FLOTTE... DON'T GO NEAR THE WATER ...1957

DELMER DAVES.... COW BOY... 1957

GEORGE MARSHALL ...LA VALLEE DE LA POUDRE ...THE SHEEPMAN ...1958

GEORGE MARSHALL ...LE GENERAL CASSE COU ...IMITATION GENERAL ...1958

JOSEPH PEVNEY ...LA DERNIERE TORPILLE ..TORPEDO RUN ...1958

GEORGE MARSHALL... TOUT COMMANCA PAR UN BAISER... IT STARTED WITH A KISS ...1959

GEORGE MARSHALL ...THE GAZEBO ...1959

GEORGE MARSHALL... OPERATION GEISHA ...CRY FOR HAPPY... 1960

ANTHONY MANN ...LA RUEE VERS L'OUEST... CIMARRON ...1960

 

VINCENTE MINNELLI ...LES QUATRE CAVALIERS DE L'APOCALYPSE ...THE FOUR HORSEMEN OF THE APOCALYPSE 1961

FRANK CAPRA... MILLARDAIRE POUR UN JOUR ...A POCKEFUL OF MIRACLES ...1961

BLAKE EDWARDS... ALLO BRIGADE SPECIAL...E EXPERIMENT IN TERROR ...1961

DAVID SWIFT ...LE GRAND DUC ET L'HERITIERE ...LOVE IS A BALL ...1962

VINCENTE MINNELLI...IL FAUT MARIER PAPA... THE COURTSHIP OF EDDIE'S FATHER ...1962

GEORGE MARSHALL ...LE BATAILLON DES LACHES... ADVANCE TO THE REAR ...1964

DELMER MANN ... DEAR HEART ...1964

RALPH NELSON ...LE CRASH MYSTERIEUX... FATE IS THE HUNTER ...1964

BURT KENNEDY... LE MORS AUX DENTS ...THE ROUNDERS ...1964

BURT KENNEDY ...PIEGE AU GRISBI ...THE MONEY TROP ...1965

RENE CLEMENT ... PARIS BRULE T'IL ? ... 1965

GILBERTO GASCON... LA RAGE DE SURVIVRE ...RAGE ...1966

RICHARD THORPE ...LE PISTOLERO DE LA RIVIERE ROUGE... THE PISTOLERO OF RED RIVER ...1966

PHIL KARLSON ...LA POURSUITE DES TUNIQUES BLEUES A TIME FOR KILLING...1967

JERRY THORPE ...LE JOUR DES APACHES ...DAY OF THE EVIL GUN ...1967

LEE H KATZIN... AU PARADIS A COUP DE REVOLVER ...HEAVEN WITH A GUN... 1968

MICHAEL O'HERLIHY ...SMITH... 1968

GARY NELSON ... SANTEE...1972

JACK SMITH ...LA BATAILLE DE MIDWAY ...MIDWAY... 1975

RICHARD DONNER ...SUPERMAN... 1977

GIULIO PARADISI ... THE VISITOR ...1978

KINJI FUKASAKU...VIRUS ...1979

BRIAN TRENCHARD-SMITH ... DAY OF THE ASSASSIN ...1979

J.LEE THOMPSON ...HAPPY BIRTHDAY TO ME ...1980

SERGIO MARTINO ....CASABLANCA EXPRESS...1989

CHRIS MCINTYRE...RONDADO VILLE SANS LOI...BORDER SHOOTOUT..1990

DAVID A PRIORMEURTRES SOUS TENSION...RAWRVE..1991

 

 

ACTEUR AMERICAIN

ACTEUR AMERICAIN

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :