" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'acteur voyou,

le réalisateur Prodigieux, l'homme aux perpétuelles pensées.

           
Robert Hossein est né Robert Hosseinhoff le 30/12/1927 à Paris.

 

Il est le fils d'un iranien, compositeur
et d'une mère ukrainienne , comédienne. ce qui explique qu'il s'est trés vite rapprocher  de Marina Vlady qu'il épousera en 1955 et avec qui il aura 2 enfants.

 

Rober parle le russe couramment. Son père avait une passion pour la musique et pour cela il a renoncé à des etudes de médecine et a fait la connaissance de  la mère de Robert qui était comédienne. Ils sont venus s'installer en France.

Robert était souvent livré à lui-même et fut ensuite mis en "pensionnats" tenus souvent par des russes blancs immigrés. Avec la guerre , Robert a été dans Le Perche dans une famille tenant un bar tabac puis à Agen et retour sur Paris lors de l'occupation par les allemands.

Robert décide de devenir comédien en regardant une pièce : L'avare. Il prend pour emblème : le loup car un jour il a cru voir un loup devant lui, dans un pensionnat. On retrouve ainsi cet emblème sur son papier lettre et sur des affiches.


L'envie du théâtre viendra vite. Sa mère décide de lui faire prendre des cours d'art dramatique chez Charles Dullin mais cela ne plait à Robert qui va continuer ses études quelques années .A 17 ans, Robert écrit une nouvelle        " Arthur ou le journal d'un jeune voyou " qui deviendra plus tad une pièce de théâtre "Les voyous" . Il fréquente St germain des Près et cotoie Sartre et autres poëtes ou écrivains. Bref passage aux cours Escandre puis  il s'inscrira aux cours Simon sans payer car Simon croyait en lui. Il présente sa pièce LES VOYOUS au Vieux Colombier avec Charles Denner, Jean Lefebvre, Mouloudji et Gérard Darmon. Et commence la figuration au cinéma. Il devient ami avec Roger Vadim et Christian Marquand et formeront un trio à vie.

 Et rencontre avec Jean Marchat qui va le lancer dans le monde du Théâtre contemporain et Jean Genet avec la pièce "Haute surveillance" puis "L'enfant prodigue" d'André Gide. Il rencontre Sartre et joue Huis Clos. Et Raymond Rouleau , un "Maître" pour Robert et joue "La neige était sale " en remplacement de Daniel Gélin, malade. Ce sera un grand succés notamment le jour de la première en présence d'Edith Piaf avec Eddie Constantine. Robert jouera cette pièce une saison à Paris puis en province avec la tournée Karsenty. Il a ensuite envie de monter lui-même sa pièce. Ce sera "L'homme traqué" avec Robert Dalban et une amitié à vie avec cet excellent acteur. Mais vient l'heure du service militaire,  à Reims comme infirmier jusqu'en 1949 . Au retour, tournée théâtrale avec Marie Déa jusqu'à ce que Fredéric Dard pense à lui pour  une pièce "Du plomb pour ces demoiselles" puis d'autres telles "Les salauds vont en enfer". Robert écrit "Responsabilité limitée" qui sera jouée par jean Rochefort , Roger Carrel et Jean-Louis Trintignant. Et il obtient des rôles au cinéma notamment "Du rififi chez lez les hommes"de Jules Dassin. Souvent des rôles de méchants notamment des officiers allemands.

Sa vie change, il gagne de l'argent et le dépense avec sa bande constituée de Jean Lefebvre, Robert Dalban, Roger Hanin, Mario David et Antoine Marin. 

Robert se  lance dans la réalisation au cinéma grâce au producteur Jules Borkon : ce sera "Les salauds vont en enfer"avec la belle femme qu'il commence à fréquenter : Marina Vlady. Ils se marieront avec comme témoin: Robert Dalban et Jean Lefebvre. Il continuera la réalisation avec quelques échecs : "Toi, mon venin" "Pardonnez nos offenses" .  Robert et Marina auront 2  enfants . Mais séparation en 1959 après 8 films en commun. Robert mettra en scène "Les scélérats" avec Michele Morgan d'après Frédéric Dard.

Rencontre avec Caroline, la fille très jeune  de Françoise Giroud. Mariage et un fils Nicolas puis séparation. Robert tournera 6 films avec Roger Vadim. Puis viendra la série des "Angéliques" . Pour Robert il y aura un avant et un après "Angélique" . Les fans se déchainent..... Il tournera pour Marguertie Duras "La musica" et réalisera "Raspoutine" . Et il deviendra grand ami de Sergio Léone qui envisageait de lui donner un grand rôle dans la saga sur la Russie qu'il voulait tourner mais sa mort stoppera le projet.

1968 arrive la Nouvelle vague" et la crise du cinéma français . Grâce à Sergio Léone, il tourne  en Italie "Les conspirateurs" un grand succés dans ce pays. Et toujours accompagné par son fidèle ami Robert Dalban.

En France, ce sera "Le casse" qui le mènera à une grande réflexion : une page doit se tourner dans sa vie. Robert va poser sa candidature comme directeur du théâtre à Reims. Et finie la vie mondaine avec ses amis. Il entre dans le monde du théâtre populaire. Son arrivée est mal vue par beaucoup mais cela changera devant le grand travail mené par Robert loin de Paris. Il créera même une école de Théâtre sur 3 ans avec 50 élèves dont Isabelle Adjani .Il mettra en scène  Crimes et Châtiments, Les bas-fonds, Le Bourgeois Gentilhomme"....Il restera 7 saisons avec subventions et dettes. Cette période sera marquée par un terrible accident de voiture avec le décès de sa compagne.

Après cette longue période, Robert retournera au privé notamment au théâtre de Paris et au cinéma pour payer ses dettes. Et il fera la connaissance de son épouse actuelle, Candice Patou. Ils auront un fils Julien.

 


Puis viendont ses grands spectacles qui attireront des centaines de milliers de spectacteurs:
Le cuirassé Potemkine (avec chanson de Jean Ferrat), Ben-Hur, Notre dame de Paris, Les misérables....

Des spectacles de grands auteurs avec interactivité notamment au palais des Sports . Citons Un nommé Jésus avec plus de 700 000 spectateurs . Avec financements privés.

Rencontre avec le pape en 1983 et 1998.

Robert créera sa propre compagnie et fera jouer Belmondo dans Kean et Cyrano de Bergerac.

Et il sera confié à Robert la direction du théâtre de Marigny de 2000 à 2008 . Y jouera Isabelle Adjani "La dame aux camélias" ...
 






ROBERT HENNION...    LES SOUVENIRS NE SONT PAS A VENDRE....    1948
SACHA GUITRY...    LE DIABLE BOITEUX...    1948
JEAN DELANNOY...    AUX YEUX DU SOUVENIR...    1948
RAYMOND BERNARD...    QUAI DES BLONDES...    1954
PIERRE FOUCAUD...    SERIE NOIRE...    1955
JULES DASSIN....    DU RIFIFI CHEZ LES HOMMES...    1955
ROBERT HOSSEIN...    LES SALAUDS VONT EN ENFER...    1956
ROBERT HOSSEIN...    PARDONNEZ NOS OFFENSES..    1956
GEORGE LAMPIN...    CRIME ET CHATIMENT...    1956


ROGER VADIM...    SAIT ON JAMAIS...    1957
YVES ALLEGRET...    MEFIEZ VOUS FILLETTES...    1957


HENRI AISNER...    LA LIBERTE SURVEILLEE...    1958
ROBERT HOSSEIN...    TOI,LE VENIN..    1959
JEAN VALERE...    LA SENTENCE...    1959
ROBERT HOSSEIN...    LES SCELERATS...    1959
EDOUARD MOLINARO...    DES FEMMES DISPARAISSENT..    1959
ALEX JOFFE...    DU RIFIFI CHEZ LES FEMMES..    1959
ROBERT HOSSEIN    ...LA NUIT DES ESPIONS    ...1959


GERARD OURY...    LA MENACE    ...1960
MAURICE LABRO...    LES CANAILLES    ...1960
ROBERT HOSSEIN...    LE JEU DE LA VERITE...    1961
ROBERT HOSSEIN...    LE GOUT DE LA VIOLENCE    ..1961


DENYS DE LA PATELLIERE...    POURQUOI PARIS?..    1962
JACQUELINE AUDRY...    LES PETITS MATINS...    1962
MARCEL BLUWAL...    LE MONTE CHARGE    ...1962


CHRISTIAN JAQUE...    MADAME SANS GENE...    1962


ROGER VADIM...    LE REPOS DU GUERRIER...    1962


FABIEN COLLIN    .... COMMISSAIRE MENE L'ENQUETE...    1963
JULIEN DUVIVIER...    CHAIR DE POULE...    1963
CLAUDE AUTANT LARA...    LE MEURTRIER    ...1963


ROGER VADIM    ...LE VICE ET LA VERTU    ...1963
CHRISTIAN MARQUAND....    LES GRANDS CHEMINS...    1963
ROBERT HOSSEIN...    LA MORT D'UN TUEUR...    1964
ANDRE HUNEBELLE    ....BANCO A BANKOK POUR OSS 117...    1964


ROBERT HOSSEIN...    LES YEUX CERNES    ...1964
BERNARD BORDERIE...    ANGELIQUE MARQUISE DES ANGES..    1964


ROBERT HOSSEIN    ...LE VAMPIRE DE DUSSELDORF...    1965
CHRISTIAN JAQUE....    GUERRE SECRETE    ...1965
DENYS DE LA PATELLIERE    ...LA FABULEUSE AVENTURE DE MARCO POLO..    1965
DENYS DE LA PATELLIERE    ...LE TONNERRE DE DIEU....    1965
CHRISTIAN JAQUE...    LA SECONDE VERITE...    1966


MAURO BOLOGNINI    ..MADEMOISELLE DE MAUPIN...    1966
ALEXANDRE ASTRUC...    LA LONGUE MARCHE...    1966
BERNARD BORDERIE...    ANGELIQUE ET LE ROY...    1966


BERNARD BORDERIE...    BRIGADE ANTIGANGS..    1966
JEAN AUREL    ...LAMIEL...    1967
CHARLES GERARD...    L'HOMME QUI TRAHIT LA MAFIA...    1967
MARGUERITE DURAS..    LA MUSICA...    1967
ROBERT HOSSEIN    ...J'AI TUE RASPOUTINE    ...1967
BERNARD BORDERIE...    INDOMPTABLE ANGELIQUE..    1967
SERGE KORBER...LA PETITE VERTU    ...1968
SERGIO GOBBI...    MALDONNE    ...1968
MICHEL BOISROND..    LA LECON PARTICULIERE..    1968
JEAN VALERE    ...LA FEMME ECARLATE...    1968
BERNARD BORDERIE...    ANGELIQUE ET LE SULTAN...    1968


RENZO CERRATO...    PAS DE ROSES POUR OSS 117...    1968
SERGIO GOBBI...    LE TEMPS DES LOUPS...    1969
LUIGI MAGNI...LES CONSPIRATEURS...    1969
PIERRE CHENAL    ...LES LIBERTINES..1969
GIORGIO FERRONI    ....LA BATAILLE DE EL ALAMEIN..    1969
ROBERT HOSSEIN...    UNE CORDE UN COLT...    1969

CLAUDE LELOUCH...    LA VIE L'AMOUR LA MORT....1969

NADINE TRINTIGNANT...    LE VOLEUR DE CRIMES...    1969

MINO LOY    ....SEPT HOMMES POUR TOBROUK...    1969

ROBERT HOSSEIN    ....POINT DE CHUTE..    1970

FEDERICO CHENTRENS...    LE JUGE..    1971

JEAN LARRIAGA    ...LA PART DES LIONS...    1971

HENRI VERNEUIL....    LE CASSE...    1971

ROGER VADIM....    HELLE    ...1972

ETIENNE PERIER...    UN MEURTRE EST UN MEURTRE...    1972

ROGER VADIM...    DON JUAN OU SI DON JUAN ETAIT UNE FEMME    ...1972

JEAN LARRIAGA...    UN OFFICIER DE POLICE SANS IMPORTANCE..    1973

DENYS DE LA PATELLIERE...    PRETRES INTERDITS...    1973

ROGER HANIN...    LE PROTECTEUR...    1974

ROGER HANIN...    LE FAUX-CUL...    1975

BERNARD QUEYSANNE...    L'AMANT DE POCHE....    1978

CHRISTIAN PAUREILHE...    DEMONS DE MIDI    1979

CLAUDE LELOUCH    ...LES UNS ET LES AUTRES...    1981

GEORGES LAUTNER...    LE PROFESSIONNEL...    1981

ROBERT HOSSEIN    ...LES MISERABLES...    1982

ALEXANDRE ARCADY..    LE GRAND PARDON    ...1982

ROGER VADIM...    SURPRISE PARTY    ...1983

ROBERT HOSSEIN...    LE CAVIAR ROUGE    ...1986

CLAUDE LELOUCH..    UN HOMME ET UNE FEMME 20 ANS APRES...    1983

GERARD OURY    ...LEVY ET GOLIATH...    1987

YANNICK BELLON...    LES ENFANTS DU DESORDRE    ..1989

GEORGES LAUTNER    ...L'INCONNU DANS LA MAISON...    1992

SERGIO GOBBI...    L'AFFAIRE    ...1994

CLAUDE LELOUCH....    LES MISERABLES    ...1995

SERGIO STIVALETTI..    M.D.C MASCHERA DI CERA...    1997

TONY MARSHALL...    VENUS BEAUTE(INSTITUT)    1999

ALBERTO BEVILACQUA...    GIALLOPARMA...    1999

FREDERC AUBERTIN...    SAN ANTONIO...    2003

SOPHIE MARCEAU    ...LA DISPARUE DE DEAUVILLE    2006

FRANCIS HUSTER....UN HOMME ET SON CHIEN...    2009

 

ROBERT HOSSEIN
ROBERT HOSSEIN
ROBERT HOSSEIN
Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :