" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il a l'air paresseux, détendu, je-m'en-fichiste et aimable, mais, dans le fond, il est dur comme l'acier. Ce personnage cinématographique a fait sa première impression sur le public en 1960 dans les Sept Mercenaires, film dans lequel Coburn sait manier le couteau avec calme mais aussi avec une technique infaillible. Don Siegel a perfectionné cette image dans L'enfer est pour les héros, John Sturges dans la Grande Évasion et Stanley Donen dans Charade. James Coburn a fait encore des progrès dans les Jeux de l'amour et de la guerre et dans Major Dundee, a nuancé son personnage en jouant un pirate dans Un cyclone à la Jamaïque, et est devenu une grosse vedette en tenant le rôle d'un espion dans Notre homme Flint. Cette combinaison d'humour laconique et de professionnalisme était bien faite pour plaire à un vaste public et, de bon interprète de seconds rôles, Cobum s'est hissé alors au rang de star.  Coburn s'est montré excellent acteur dans Waterhole Three (l'Or des pistoleros), en joueur accusé de viol qui se justifie en expliquant que le viol est un délit exercé au moyen d'une « arme amicale »; il n'était pas tout à fait à la hauteur dans certains films, d'ailleurs médiocres, comme Duffy ou la Folle Mission du docteur Schaeffer, mais très bon en champion de rodéo dans The Honkers (les Centaures). Le western est un genre qui lui convient bien et il en a tourné de fort réussis (la Loi de la haine avec Charlton Heston et la Chevauchée sauvage avec Gene Hackman).

James Harrison Coburn est né le 31/08/1928 à Laurel dans le Nebraska d'ascendance suédoise et irlandaise.
Son père était mécanicien auto  et sa mère institutrice.
Mais il a vécu en Californie car son père ruiné par la crise de 1929 est venu y retrouver du travail.Il voulait au départ être batteur de jazz. Jusqu'à ce qu'il voit un film avec Marlon Brando et Montgoméry Clift.


Il a eu alors  la vocation du métier d'acteur et grâce à Stella Adler  il jouera dans la pièce de théâtre "Country Girl" qui lui vaudra une récompense . Au cinéma il sera figurant . Il fera une publicité pour la société Rémington et touchera 25000 dollars pour se raser une barbe de 11 jours.
Il jouera de nombreux rôles de second plan dans des films célèbres "Les septs mercenaires" ( il a eu le rôle grâce à son copain Robert Vaughn)
"La grande évasion" "Charade"  avant de devenir un concurrent de James Bond dans le rôle de Flint.

 

Par sa silhouette musclée, féline, allure de dandy mais avec un visage viril il alternera films d'action et comédies.
Il était féru de philosophie orientale et d'arts martiaux mais il aimait aussi les cigares cubains et les nuits blanches.

Il aimait les voitures rapides.
Le 11 novembre 1959, il se marie avec Beverly Kelly au Mexique  jusqu'en 1979. Ils eurent 2 enfants.
Avec son ami Bruce Lee, James Coburn avait écrit « Le Cercle De Fer » adapté à l'écran par Richard Moore dans lequel ni l'un ni l'autre n'apparaissaient.
En 1984, sa carrière marque un frein avec la disparition de son ami et de son réalisateur fétiche : Sam Peckinpah.
Au creux de la vague, il doit faire face à de douloureuses crises d'arthrite qui l'affaiblissent considérablement.

 Il déclara s'être soigné lui-même avec des pilules à base de soufre.

 Il s'éloigne des plateaux ciné  pendant quelques années et tourne quelques téléfilms.

Il divorcera  et se remariera en 1993 avec une présentatrice de télévision Paula Murad.

Toutefois, il n'est pas oublié par Hollywood et décroche pour Affliction en 1998 l'Oscar du meilleur second rôledans une terrifiante composition d'un patriarche alcoolique.
On se souvient de lui en impavide lanceur de couteaux dans "Les sept mercenaires" et en agent secret dans le rôle de Derek Flint.On le comparait à Lee Marvin.



BUDD BOETTICHER ...  LA CHEVAUCHEE DE LA VENGEANCE ...   RIDE LONESOME  ... 1958
PAUL WENDKOS  ...  FACE OF A FUGITIVE     ...   1959
JOHN STURGES ...  LES SEPT MERCENAIRES ...   THE MAGNIFICENT SEVEN   ... 1960


DON SIEGEL ...L'ENFER EST POUR LES HEROS  ...  HELL IS FOR HEROES ...   1962
JOHN STURGES ... LA GRANDE EVASION  ...  THE GREAT ESCAPE ...   1963


STANLEY DONEN ...CHARADE       ... 1963
WILLIAM CONRAD...    THE MAN FROM GALVESTONE    ...    1963


ARTHUR MILLER    ...LES JEUX DE L'AMOUR ET DE LA GUERRE    ...THE AMERICANIZATION OF EMILY    ...1964
SAM PECKINPAH  ...  MAJOR DUNDEE    ...    1964
ALEXANDER MACKENDRICK   ... CYCLONE A LA JAMAIQUE ...  A HIGH WIND IN JAMAICA ...   1965


TONY RICHARDSON  ...  LE CHER DISPARU  ...  THE LOVED ONE  ...  1965
DANIEL MANN  ...  NOTRE HOMME FLINT...    OUR MAN FLINT    1965

BLAKE EDWARDS ...   QU'AS-TU FAIT A LA GUERRE PAPA ...  WHAT DID HOU DO IN THE WAR DADDY    ...1966
BERNARD GIRARD ...   UN TRUAND ...   DEAD HEAT ON A MERRY-GOROUND ...   1966

GORDON DOUGLAS...    F COMME FLINT ...  IN LIKE FLINT    ..1967


WILLIAM GRAHAM  ...  L'OR DES PISTOLEROS ...      ...1967

THEODORE J FLICLKER    ...LA FOLLE MISSION DU DOCTEUR SCHAEFFER   ... THE PRESIDENT'S ANALYST  ...  1967


ROBERT PARRISH  ...  DUFFY,LE RENARD DE TANGER   ...DUFFY  ...  1968
CHRISTIAN MARQUAND ...   CANDY   ...     1968
S LEE POGOSTIN  ...  HARD CONTRACTS     ...   1969

SIDNEY LUMET  ...  THE LAST OF THE MOBILE HOT-SHOTS      ..  1969
SERGIO LEONE ...  IL ETAIT UNE FOIS LA REVOLUTION ...  GIU LA TESTA  ...  1971


STEVE INHAT  ...  LES CENTAURES ...  THE HONKERS   ... 1971

BLAKE EDWARDS ... OPERATION CLANDESTINE    ...THE CAREY TREATMENT   ... 1972

TONINO VALERI   ... UNE RAISON POUR VIVRE UNE RAISON POUR MOURIR  ... UNA RAGIONE PER VIVERE E UNA PER MORIRE    1973

HERBERT ROSS   ... LES INVITATIONS DANGEREUSES    ...THE LAST OF SHEILA    1973

SAM PECKINPAH    ...  PAT GARRETT ET BILLY LE KID  ...PAR GARETT AND BILLY THE KID   ... 1973

BRUCE GELLER   ... HARRY IN YOUR POCKET  ...      1973
KEN HUGHES  ...  THE INTERNECINE PROJECT   ...     1974
RICHARD BROOKS    ...LA CHEVAUCHEE SAUVAGE ...   BITE THE BULLET   ... 1975

WALTER HILL  ...  LE BAGARREUR   ... HARD TIMES   ... 1975

JACK SMITH    ...LA BATAILLE DE MIDWAY  ...  MIDWAY ...   1976
ANDREW W MC LAGLEN   ... LA LOI DE LA HAINE   ...     1976

DOUGLAS HICKOX   ... INTERVENTION DELTA   ... SKY RIDERS ...  1976...

 

SAM PECKINPAH ...  CROIX DE FER    CROSS OF IRON    1977


HERBERT ROSS...CALIFORNIA HOTEL...1979

MICHAEL WINNER ...   L'ARME AU POING ...   FIREPOWER  ...  1979

JAMES FRAWLEY   ... LES MUPPETS    ...THE MUPPET MOVIE   ... 1979

JOSEPH SARGENT ...   GOLDENGIRL  ...      1979

JOHN GUILLERMIN   ... MIDNIGHT MATINEE        1980

ROBERT ELLIS MILLER...    REVANCHE A BALTIMORE    THE BALTIMORE BULLET    1980

JACK SMIGHT WALTER...    L'AMOUR A QUATRE MAINS    LOVING COUPLES    1980

JOHN GUILLERMIN....    MR PATMAN        1980

STEWART RAFFIL....    LES RISQUES DE L'AVENTURE    HIGH RISK    1981

MICHAEL CRICHTON...    VIDEOCRIME    LOOKER    1981

ALAN GIBSON    MARTIN'SDAY        1984

PHILIPPE MORA...    DEATH OF A SOLDIER        1986

RICHARD FLEISHER...    CALL FROM SPACE        1989

TORGNY ANDREBERG...    TAG TILL HIMLEN...1990

GEOFF MURPHY...    YOUNG GUNS 2... 1990

MICHAEL LEHMAN...HUDSON HAWK GENTLEMAN CAMBRIOLEUR....HUDSON HAWK....1991

CHRISTOPHER COPPOLA...DEADFALL....1993

BILL DUKE...SISTER ACT 2... 1993

RICHARD DONNER...MAVERICK...1994


THE SET-UP...1995

DAVID DECOTEAU...SAUGATUCK...1996

CHUCK RUSSELL....L'EFFACEUR....ERASER...1996

TOM SHADYAC...LE PROFESSEUR FOLDINGUE...THE NUTTY PROFESSOR...1996

JOE DANTE... KEYS TO TULSA....1997

PAUL SCHRADER...AFFLICTION...1997

BRIAN HELGELAND...PAYBACK...1999

THE GOOD DOCTOR....2000

INTREPID...2000

PROXIMITY...2001

YELLOW BIRD...2001

GEORGE HICKENLOOPER...L'HOMME D'ELYSIAN FIELDS...2001

BRIAN LEVANT...CHIEN DES NEIGES...2002

ALAN JACOBS...AMERICAN GUN...2002


 

JAMES COBURN

JAMES COBURN

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :