" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Elle était née Elisabeth Hugon, à Boulogne sur Mer le 24 novembre 1936,dans une famille de musiciens. Son père était compositeur et professeur d’harmOnie, sa mère, chanteuse classique, tout en jouant de la batterie et de la contrebasse, et son grand-père flûtiste.
Elle 11 ans lorsque ses parents s’installent à Paris. C’est également l’année où elle entre comme élève au Châtelet, pour y apprendre la danse et, simultanément, le dessin: Quatre années de pointes et d’entrechats, avant de partir pour l'Allemagne, dans un spectacle de ballets classiques.
C’est l’amorce de grands voyages à l’étranger. Sous le nom de Betty Hugon. Elle jette st intègre une troupe itinérante de danseuses de french cancan, qui la mènera en Suisse, en Italie, au Liban, en Algérie française et en l'Egypte . A son retour, en 1955, elle est engagée au cabaret de « La Nouvelle Eve », sous le pseudonyme de Betty Laurent, comme chanteuse fantaisiste.  Cette même année, elle incarne une étudiante dans son premier film pour le cinéma, " Paris Canaille ", et s’offre une identité, celle de Betty Leyne. A l’époque, elle a déjà un fils né d’une première union, Philippe. C’est ensuite le conservatoire, dans les classes de Pierre Dux et de Raymond Girard, où elle a pour condisciple Jean-Paul Belmondo, et ses débuts sur les planches. dans le triple rôle d’une danseuse, d’un pâtissier et d’un cadet de Gascogne, dans "Cyrano de Bergerac ".

  

C’est l’époque où elle croise pour la première fois Guy Bedos. Mais ils sont tous les deux mariés, et lui est recalé à son entrée au conservatoire.
Qu’importe! Le temps jouera en leur faveur.
Le premier gros succès d'Elisabeth Hugon lui viendra en 1958,en même temps que son pseudonyme définitif.
Le dramaturge Marcel Achard cherche alors une jeune héroïne pour sa pièce " Patate ".
Il la choisira parmi 87 candidates, mais lui conseille d’abandonner Betty pour Sophie et d’adopter l’ancien nom de scène de sa mère, Daumier. Quatre années de succès, et une reconnaissance  qui lui vaudra des rôles plus importants. Comme dans la comédie musicale " Les Plumes Rouges », avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault. Ou au cinéma, avec " Carambolages " et, surtout, " Dragées au poivre ",dont le co-auteur,
avec Baratier,n’est autre que Guy Bedos. Entretemps, ces deux fantaisistes aux répertoires séparés, mais qui visiblement se cherchaient, se sont en effet rencontrés au hasard d’un spectacle au Milord L’Arsouille.


Coup de foudre amoureux aussitôt scellé par une collaboration professionnelle.

Mais ils n’attendent pas de célébrer leurs noces,le 19 février1965, pour mettre au point leur nouveau duo.

Et c’est "Tête-Bêche ", qu’ils emmèneront, plusieurs  saisons durant, en tournée. Suivront dix années d’une étroite symbiose, ce fut le sketch  "La drague ", avec les inénarrables apartés du séducteur ridiculement suffisant et de sa proie, moins bécasse qu’il ne se l’imagine.

Ce furent aussi des salles combles et des plateaux de télévision que le seul rire de Sophie allumait et mettait de bonne humeur
En 1975, le charme pourtant est rompu. Le couple se disloque, avant de divorcer deux ans plus tard, le temps d’honorer les derniers contrats communs .Sophie s’effondre .Par trois fois, elle tente de se suicider avant de réémerger avec un one woman show et un nouveau compagnon le comPositeur Michel Stellio
Puis vint la maladie avec " chorée de Huntington", une maladie rare et dégénératrice dont les premiers symptômes .apparaissent à l’aube
des années 1980qui aboutira au décès de la comédienne le 31/12/2003.

PIERRE GASPARD HUIT... PARIS CANAILLE...1955
ANDRE HUNEBELLE ...LES COLLEGIENNES... 1956
MAURICE DELBEZ ...A PIED EN CHEVAL EN VOITURE... 1957 


YVES ALLEGRET ...QUAND LA FEMME S'EN MELE ...1957
CLAUDE BOISSOL... LA PEAU DE L'OURS... 1957
ANDRE HUNEBELLE ...LES FEMMES SONT MARRANTES... 1958
JEAN DREVILLE... A PIED EN CHEVAL EN SPOUTNIK... 1958
JACQUES PINOTEAU... CHERI FAIS MOI PEUR... 1958 


MAURICE CLOCHE ...BAL DE NUIT... 1959
MICHEL DRACH ...AMELIE OU LE TEMPS D'AIMER ...1960
JEAN BOYER ...LES CROULANTS SE PORTENT BIEN ...1961
FABIEN COLLIN ...UN CHIEN DANS UN JEU DE QUILLES ...1962
GUY GILLES... L'AMOUR A LA MER... 1962
MARCEL BLUWAL ...CARAMBOLAGES ...1963 


JACQUES BARATIER ...DRAGEES AU POIVRE ...1963 


JEAN LEON ...AIMEZ VOUS LES FEMMES ...964
JACQUES DERAY ...PAR UN BEAU MATIN D'ETE ...1964 


PIERRE GRIMBLAT... CENT BRIQUES ET DES TUILES... 1964 


JEAN BECKER ...PAS DE CAVIAR POUR TANTE OLGA...1965
DUCCIO TESSARI... UNA MOGLIA DE MORIRE ...1965
GIORGIO FERRONI ...TROIS CAVALIERS POUR FORT YUMA ...1967
PIERRE BADEL ...POUCE ...1971
JACQUES RUFFIO ...VIOLETTE ET FRANCOIS ...1975
JOEL SERRIA.. COMME LA LUNE... 1977
ROBERT THOMAS... FREDDY... 1978
CLAUDE SAUTET... UNE HISTOIRE SIMPLE ...1978 


ALAIN JASPARD ...LES GIVRES... 1979

SOPHIE DAUMIER

SOPHIE DAUMIER

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :