" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Carroll Baker " le visage du péché" est devenue célèbre, en 1956, en suçant son pouce dans Baby Doll, d'Elia Kazan; elle jouait là le rôle d'une femme enfantine et entêtée, celle de Karl Malden, et il se dégageait de son personnage un érotisme tel que le film déchaîna les foudres de la censure, ce qui contribua évidemment à son succès. L'image de fille vulgaire, blonde, mal soignée et sensuelle que Carroll Baker avait imposée dans Baby Doll devait subsister durant toute sa carrière. C'est dans les films de basse qualité qu'elle est le plus à son aise : elle tient un rôle à la Jean Harlow dans les Ambitieux (The Carpetbaggers), de Dmytryk, et elle représente Harlow en personne dans le film qui est consacré à cette star. On l'a certes vue dans des productions de plus grande valeur (Géant, les Grands Espaces, les Cheyennes), mais on peut dire que ces films confirment a contrario la vocation de Canoll Baker : comme ils ne sont pas vulgaires, on ne l'y remarque pas. Depuis 1967, elle a surtout travaillé en Italie ; elle y a même tourné un assez bon film, le Harem, sous la direction de Marco Ferreri, qui sait tirer parti de la vulgarité. Les autres ne valent pas d'être nommés, sauf un policier assez amusant, qui louche du côté des Diaboliques et s'intitule le Joli Corps de Deborah.


CARROLL  est née  Karolina Piekarsk le 28 mai 1931 à Johnstown (Pennsylvanie).William Watson Baker ,le père était un  voyageur de commerce , et sa femme s'appelait Virginie .ses parents se séparent . Ses parents se séparent en 1939 et elle se déplace avec sa mère et sa sœur à Turtle Creek , en Pennsylvanie  puis avec son beau-père, qui vit à Saint-Pétersbourg , Floride.

 

Après avoir été diplômée de l'école secondaire ,puis le lycée ,  Carroll abandonne l'école pour tenter sa chance dans le show business et elle a commencé à travailler dans les boîtes de nuit. Elle a décroché un emploi comme assistante d'un magicien et a fait son chemin à New York, où elle est apparue dans des publicités télévisées en tant que danseuse .

Lors d'une mission en tant que choriste à Windsor , Ontario , Canada , elle est recommandée  à Louis Ritter , propriétaire de de New York Weylin Hôtel qui la  comble avec des vêtements , des fourrures et bijoux....Elle l'épouse  , il a  54 ans.

En 1953, elle a réussi à décrocher un petit rôle dans "Désir d'amour " avec Esther Williams, et, après cela, elle a eu le mérite d'aller travailler à l'Actors' Studio de New York, ce qui lui a permis de monter sur les planches à Broadway. Repartie pour Hollywood, elle a fait partie de la distribution de Géant, puis Kazan l'a rendue célèbre en lui faisant incarner les fantasmes sexuels de Tennessee Williams dans Baby Doll, mais ensuite le déclin de la nouvelle star a malheureusement été rapide.

Caroll divorce de Ritter , qui se remariera et mourra de façon inattendue au cours d'un voyage d'agrément en France à Nice en Juillet 1958.

Son mariage avec  le  scénariste Jack Garfein en 1955 ( il a 24 ans , est un survivant des camps de concentration nazis d'Auschwitz et de Bergen Belsen ) et la naissance de son fils et sa fille  ont interrompu sa carrière cinématographique . De plus ses films sont ses films sont interdits en Egypte en raison de son mariage avec Garfein, juif.
Son mariage avec  le  scénariste Jack Garfein en 1955 et la naissance de son fils et sa fille  ont interrompu sa carrière cinématographique , mais lors du milieu des années 1960, elle a joué dans plusieurs films de grande envergure , y compris géant (1956 ; avec Rock Hudson , Elizabeth Taylor , et James Dean ) , Comment conquête de l'Ouest (1962 ; avec Henry Fonda ) , et" " Les Ambitieux" " Carpetbaggers (1964 ; avec George Peppard et Alan Ladd ).

 

" Les Ambitieux"  ( Carpetbaggers ) et" Harlow" , qui ont fait à nouveau parler d'elle mais ont fixé une fois pour toutes l'image d'une fille facile et vulgaire. Carroll Baker n'a pas craint d'aggraver cette image en posant nue pour Play Boy et pour d'autres revues plus ou moins spécialisées. En 1977, elle a réalisé une sorte d'apothéose du film de pacotille dans Andy Warhol's Bad (Bad), bizarre comédie noire qu'un critique a pu qualifier de « spectacle le plus dégueulasse qu'on puisse imaginer".

Elle posera pour Playboy.

Elle a tenu un assez bon rôle dans Something Wild, de Jack Garfein (son mari) : elle jouait une fille un peu dérangée qui tente de se suicider et que Ralph Meeker sauve au dernier moment ; et elle a été agréable en séductrice d'hommes frustrés dans Station Six Sahara (la Blonde de la station 6).
Lorsque Carroll et son mari Jack Garfein se séparèrent en 1968 , elle se trouvait avec une famille à charge . Pour aggraver les choses , quand son film Harlow a sous-performé au box-office , sa relation avec Paramount Studios s'est détériorée .

Carroll est alors  partie pour   l'Italie , où elle a trouvé de nombreux rôles  lucratifs dans le cinéma italien , y compris Paranoia (1969 ; avec Lou Castel ) et Le diable a Sept Faces (1971 ; avec Stephen Boyd ) . Elle est restée en Europe dans les années 1970 jouant dans des thrillers et retour dans son pays  dans les années 1980 dans des films tels que The Watcher in the Woods (1980 , avec Bette Davis et David McCallum ) et Star 80 (1983 ; avec Mariel Hemingway et Eric Roberts ) .

Elle a également fait des apparitions dans des émissions de télévision  .

Baker a connu une résurgence de carrière dans les années 1980 et 1990 . Lorsque son troisième mari, l'acteur Donald Burton , est tombé malade souffrant d'emphysème à la fin des années 1990 , Carroll a pris sa retraite  pour prendre soin de son mari . Devenue veuve , Caroll est restée dans sa retraite.

Blanche Joy , sa fille est une actrice de télévision .

Anecdote :

À l'été de 1964 , pour la promotion de son film Le Carpetbaggers , Carroll Baker a assisté à une première au Plaza Theatre de Londres dans Piccadilly Circus vêtue d'une robe transparente 28,000.00 $ du créateur Pierre Balmain . Elle l'avait portée avant à la première américaine en Juin , ce qui signifie que les Londoniens avaient une petite idée de ce qu'ils allaient voir . La foule était en folie  et la situation a dégénéré , ce que certains journaux ont décrit comme une émeute .

 

 


CHARLES WALTERS...DESIR D'AMOUR ...ESAY TO LOVE...1953
GEORGE STEVENS ...GEANT ...GIANTS ...1955
ELIA KAZAN...LA POUPEE DE CHAIR...BABY DOLL...1956
WILLIAM WYLER...LES GRANDS ESPACES...THE BIG COUNTRY...1958
WALTER LANG ...LA VIE A BELLES DENTS ...LA VIE A BELLES DENTS ...1959
IRVING RAPPER ...QUAND LA TERRE BRULE ...THE MIRACLE ...1959
ETIENNE PERIER...PONT VERS LE SOLEIL  ...1961

JACK GARFEIN...AU BOUT DE LA NUIT  ...SOMETHING WILD...1961

JOHN FORD...LA CONQUETE DE L'OUEST...HOW THE WESTWAS WON...1962
SETH HOLT...LA BLONDE DE LA STATION 6  ...STATON SIX SAHARA...1962
EDWARD DMYTRYK       ...LES AMBITIEUX             ...THE CARPETBAGGERS...1964

JOHN FORD...LES CHEYENNES...CHEYENNE AUTUMN...1964
GORDON DOUGLAS...L'ENQUETE...SYLVIA...1965

GEORGE STEVENS ...LA PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTEE ...THE GREATEST STORY EVER TOLD ...1964
RONALD NEAME...L'AVENTURIER DU KENYA...MISTER MOSES...1965

ROBERT PARRISH...L'AVENTURIER DU RIO GRANDE...THE WONDERFUL COUNTRY...1959
GORDON DOUGLAS...HARLOW LA BLONDE PLATINE...HARLOW...1965

MARCO FERRERI...LA HAREM...L'HAREM...1967
DON TAYLOR ...DIAMANTS D'AS ...JACK OF DIAMONDS ...1967
ROMOLO GUERRIERI...L'ADORABLE CORPS DE DEBORAH...IL DOLCE CORPO DI DEBORAH...1968
UMBERTO LENZI...UNE FOLLE ENVIE D'AIMER  ...ORGASMO...1969
UMBERTO LENZI ...SI DOUCES SI PERVERSES ...1969
UMBERTO LENZI...PARANOIA...1970
EUGENIO MARTIN... LA ULTIMA SEÑORA ANDERSON  ...1971
ALEXANDER SINGER...CAPTAIN APACHE  ...1971

OSVALDO CIVIRANI...IL DIAVOLO A SETTE FACCE  ...1971
UMBERTO LENZI...IL COLTELLO DI GHIACCIO  ...1972
CORRADO FARINA...BAYA YAGA...1973
GIANFRANCO PICCILO...IL FIORE DAI PETALI D'ACCIAIO  ...1973
LUIGI SCATTINI...LE CORPS...1974
VITTORIO DE SISTI...LEZIONI PRIVATE  ...1975
MARINO GIROLAMI...MARCHE PAS SUR MA VIRGINITE   ...1975
FRANZ ANTEL...AB MORGEN SIND WIR REICH UND EHRLICH   ...1976
ANDREA BIANCHI...LA MOGLIE DI MIO PADRE      ...1976
PETER PATZAK...L'APPAT  ...1976
JED JOHNSON...BAD...1977
RENE CARDONNA...CYCLONE...CICLON...1977
ROBERT YOUNG...LE MONDE EST PLEIN D'HOMMES MARIES...THE WORLD IS FULL OF MARRIED MEN...1979
SILVIO NARIZZANO...LAS FLORES DEL VICIO  ...1979
JOHN HOUGH...LES YEUX DE LA FORET ...THE WATCHER IN THE WOOD...1980
BOB FOSSE...STAR 80...1983
DANFORD B GREENE...THE SECRET DIARY OF SIGMUND FREUD ...1984
JERROLD FREEDMAN...UN ENFANT DU PAYS        ...NATIVE SON                 ...1986
HECTOR BABENCO...LA FORCE DU DESTIN...IRONWEED...1987
AL FESTA...GIPSY ANGEL...1990
IVAN REITMAN       ...UN FLIC A LA MATERNELLE ...KINDERGARTEN COP            ...1990
FRANK CLARKE...BLONDE FIST...1991
MARIO ORFINI...CLASSE SPECIALE...JACKPOT...1992
NIKOLAI MULLERSCHON...IM SOG DES BÖSEN  ...1995
DAVID FINCHER...THE GAME...1997
JOHN CAIRE...NOWHERE TO GO...1998
1990 GRAND (TV SERIES)
1993 ARABESQUE (TV SERIES)
1993 LA LOI DE LOS ANGELES (TV SERIES)

CARROLL BAKER

CARROLL BAKER

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :