" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

sortie en France le 26/08/2015

réalisé par Jacques Audiard.

avec
Antonythasan Jesuthasan, Kalieaswari Srinivasan, Claudine Vinasithamby, Vincent Rottiers, Marc Zinga

Après «Un Prophète» et « De rouille et d'os, de Jacques Audiard offre un autre drame avec ce portrait d'une "famille" du Sri Lanka qui échappe à la guerre civile mais se  retrouve à nouveau empêtré dans un conflit violent.

 

Le film  maintient le public dans le même état vécu par les personnages principaux.

A  la fin des années 1980 ,Dheepan (Antonythasan Jesuthasan)  est un rebelle tamoul qui ère à travers les cadavres sur un bûcher funéraire.Yalini (Kalieaswari Srinivasan), est une jeune femme qui veut fuir le pays avec une   fille  Illayaal (Claudine Vinasithamby) . Ils se rencontrent 

Afin de demander l'asile, il aura besoin d'une histoire convaincante  ( opprimés, plutôt qu'oppresseur) et une famille  car il a  perdu sa femme et ses enfants lors du  carnage.

Il se crée donc une famille et de  nouvelles identités  avec les passeports de trois morts.Ils sont placés sur un bateau en partance pour Paris.

On retrouve  Dheepan qui vent des gadgets de fantaisie sur les rues de Paris la nuit.

Lui et ses 2 compagnes ont fui leur pays pour la France.Ils ont des visas temporaires .

Avec l'aide d'un interprète qui invente une  histoire convaincante , Dheepan et Yalini passent un entretien auprès des services sociaux pour un emploi en tant que gardiens de sécurité  dans un ensemble de logements  sur la périphérie de la ville, Le Pré-Saint-Gervais. L'agent de liaison local, Youssouf (Marc Zinga), leur fait faire un tour rapide avec des explications en français, dont ils ne comprennent presque rien. Il est évasif sur les trafiquants de drogue  qui traînent dans le bloc.

Illayaal est placé dans une classe spécialisée  à l'école, avec d'autres enfants d'immigrants pour apprendre le français . Elle est malheureuse au premier abord, réagit avec hostilité quand les filles l' excluent de leurs jeux.

Yalini est pas préparée à être ni une femme, ni une mère. Elle est triste et retirée, menaçant de partir rejoindre son cousin à Londres. Mais Dheepan la persuade de rester. Elle est affectée au ménage et cuisine auprès d'une personne agée dont le neveu Brahim (Vincent Rottiers) en liberté conditionnelle est dans la drogue. Elle se méfie de lui même si elle apprécie son contact.

 

Dheepan, pas au courant de nouvelles cohortes criminelles de Yalini, commence une croisade pour nettoyer sensiblement le quartier ...Commence une spirale de violence....

 

 

Dheepan , Yalini et Illayaal sont dans un environnement étranger .Ils ne  ne connaissent rien de l'autre même si un moment de tendresse "père"  "fille", "mari" se faufile  tel  les  regards furtifs du désir de Dheepan à son «épouse» . Ils ont souvent  le désir pour la patrie perdue.Car la violence de la cité existe comme la violence dans le sri-lanka.

 

Dheepan

Dheepan

Tag(s) : #FILM 2015

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :