" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JEAN NEGULESCO né le 6 Février 1900, Craiova, Dolj, Roumanie et décédé le
18 Juillet 1993, Marbella, Andalousie, Espagne (insuffisance cardiaque) a été un grand réalisateur de films  populaires  dans les années 1940 et 50.

Il  s'est enfui de la maison familiale  à l'âge de douze ans pour aller  à Paris. Il a travaillé pour payer  ses frais de scolarité orientée sur l'art dans le but de  devenir peintre. La Première Guerre mondiale est intervenue, et Negulesco se trouva travaillant dans un hôpital de campagne sur le front occidental. De retour à Paris, indemne, il a entamé une étude plus sérieuse de l'art, apprit  à peindre sous les conseils de son compatriote émigré Constantin Brancusi (1876-1957), puis retourna  en Roumanie. Jean Negulesco vendit 150 de ses peintures à sa toute première exposition. De retour à Paris au début des années 1920, il a découvert une autre  créativité en travaillant comme décorateur de théâtre.



En 1927, Negulesco présenta  ses peintures à New York dans l'espoir de trouver un public plus large. Il décida de rester. Il voyagera  des Etats-Unis à la Californie, tout en se faisant de l'argent en peignant des portraits.

En 1932, il a été embauché par la Paramount  comme un dessinateur et  conseiller technique, notamment la conception de la scène de viol dans The Story of Temple Drake (1933) . Persuadé par un critique d'art, Elie Faure, de se jeter dans la réalisation de  films, Jean  Negulesco  dirige son propre projet expérimental, «Trois et un jour», mettant en vedette l'acteur Mischa Auer.  Les responsables du studio ont apprécié le film  et Jean est chargé de  travailler sur des films comme "L'adieu aux armes "(1932) et  "Blood Capitaine" (1935).  En 1940, il a été approché par Warner Brothers et signe un contrat (jusqu'en 1948) pour diriger des courts métrages. Entre 1941 et 1944, Negulesco s'est avéré un réalisateur de courts-métrages généralement de nature musicale .
 Son premier grand film sera  Le Masque de Dimitrios (1944),avec en vedette deux acteurs de caractères  Sydney Greenstreet et Peter Lorre. Le film sera  une aubaine financière pour la Warner Brothers et entraînera  de nouvelles missions pour Jean .

Poursuivant dans le même genre, Negulesco a été chargé de deux autres films mettant en vedette Greenstreet et Lorre, "Les Conspirateurs" (1944) et "Three strangers" "(1946). Il a également dirigé John Garfield et Joan Crawford dans "Humoresque" mélodrame (1946) larmoyant aidé par la photographie d'Ernest Haller, un scénario intelligent conçue par Clifford Odets et Zachary , et avec l'orchestration musicale  somptueuse de Franz Waxman. "Humoresque" a été un autre grand succès auprès des critiques et du public.



Nouveau succès de 4 millions de dollars de recettes avec  Johnny Belinda (1948), l'histoire d'une sourde-muettte qui a été violée, a un enfant, et tue son agresseur tard autrefois. 

Entre 1948 et 1958, Jean Negulesco est devenu administrateur contrat pour la 20th Century Fox, un studio où il a trouvé le rythme plus à son goût. Il y réalisera " La femme aux cigarettes" (1948), un autre film noir avec  Ida Lupino et Richard Widmark. Il a ensuite  réalisé un  drame de guerre "Captives à Bornéo" (1950) puis la  comédie "Moineau de la Tamise" (1950) avec Alec Guinness, et un moindre  succès avec sa version filmée du naufrage du Titanic (1953).
 Avec Marilyn Monroe et COMMENT EPOUSER UN MILLIONNAIRE il sera à l'apogée de sa carrière puis il sera nominé aux Oscars pour "La Fontaine des amours" (1954), qui a été filmée sur place à Rome .

Il y aura la comédie musicale Papa longues Jambes (1955),puis  Ombres sous la Mer (1957) qui a introduit de Sophia Loren au public américain.

À la fin des années 1960, il s'installe à Marbella, en Espagne,  pour peindre et  collectionner les oeuvres artistiques. Il réalisera  trois films après 1965, «The Pleasure Seekers», «The Invincible Six", et "Bonjour au revoir».

Marié, il a eu 2 enfants.
 


CLIFF EDWARDS AND HIS BUCKAROOS (1941)

FREDDIE MARTIN AND HIS ORCHESTRA (1941)

MARIE GREEN AND HER MERRY MEN (1941)

SINGAPORE WOMAN (1941)

HAL KEMP AND HIS ORCHESTRA (1941)

THOSE GOOD OLD DAYS (1941)

UNIVERSITY OF SOUTHERN CALIFORNIA BAND AND GLEE CLUB (1941)

CARIOCA SERENADERS (1941)

AT THE STROKE OF TWELVE (1941)

THE PLAYGIRLS (1941)

THE UNITED STATES ARMY AIR FORCE BAND (1942)

THE SPIRIT OF ANNAPOLIS (1942)

A SHIP IS BORN (1942)

CALLING ALL GIRLS (1942) (NON CRÉDITÉ)

SPANISH FIESTA (1942)

THE DAUGHTER OF ROSIE O'GRADY (1942)

GLEN GRAY AND THE CASA LOMA ORCHESTRA (1942)

SIX HITS AND A MISS (1942)

THE UNITED STATES MARINE BAND (1942)

BORRAH MINEVITCH AND HIS HARMONICA SCHOOL (1942)

THE VOICE THAT THRILLED THE WORLD (1943)

THE UNITED STATES SERVICE BANDS (1943)

THE UNITED STATES NAVY BAND (1943)

THE UNITED STATES ARMY BAND (1943)

OZZIE NELSON AND HIS ORCHESTRA (1943)

THREE CHEERS FOR THE GIRLS (1943)

THE ALL AMERICAN BANDS (1943)

ALL STAR MELODY MASTERS (1943)

CHILDHOOD DAYS (1943)

ARMY SHOW (1943)

WOMEN AT WAR (1943)

CAVALCADE OF DANCE (1943)

FOOD AND MAGIC (1943)

OVER THE WALL (1943)

LISTEN TO THE BANDS (1944)

ROARING GUNS (1944)

GRANDFATHER'S FOLLIES (1944)

SOUTH AMERICAN SWAY (1944)

LE MASQUE DE DIMITRIOS...The Mask of Dimitrios (1944)

LES CONSPIRATEURS...The Conspirators (1944)

THREE STRANGERS (1946)

NOBODY LIVES FOREVER (1946)

HUMORESQUE (1946)

DEEP VALLEY (1947)



JOHNNY BELINDA (1948)



LA FEMME AUX CIGARETTES...Road House (1948)



BRITANNIA MEWS (1949)

CAPTIVES A BORNEO ...Three Came Hom(1950)

LA BELLE DE PARIS...Under My Skin (1950)

MOINEAU DE LA TAMISE...The Mudlark (1950)



TAKE CARE OF MY LITTLE GIRL (1951)

APPEL D'UN INCONNU...Phone Call from a Stranger (1952)

LYDIA BAILEY (1952)

PRISONNIERS DU MARAIS...Lure of the Wilderness (1952)
LA SARABANDE DES PANTINS...Full House (1952/)

TITANIC (1953)

VICKY...Scandal at Scourie (1953)

COMMENT EPOUSER UN MILLIONNAIRE...How to Marry a Millionaire (1953)



RIVIERE SANS RETOUR ...River of No Return(1954) (co-réalisateur avec OTTO PREMINGER)
LA FONTAINE DES AMOURS...Three Coins in the Fountain (1954)



LES FEMMES MENENT LE MONDE...Woman's World (1954/)



PAPA LONGUES JAMBES...Daddy Long Legs (1955)

LA MOUSSON (1955)

THE DARK WAVE (1956)

OMBRES SOUS LA MER (1957)

THE GIFT OF LOVE (1958)

A CERTAIN SMILE (1958)

J'AI EPOUSE UN FRANÇAIS...Count Your Blessings (1959)

RIEN N'EST TROP BEAU...The Best of Everything" (1959)

LA SAGE-FEMME, LE CURE ET LE BON DIEU (1962)

TROIS FILLES A MADRID....THE PLEASURE SEEKERS (1964)

LA PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTEE...The Greatest Story Ever Told (1965)

LES HEROS DE YUCCA...The Invincible Six (1970)

HELLO-GOODBYE (1970)




 

JEAN NEGULESCO

JEAN NEGULESCO

Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :