" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

AILLEURS L'HERBE EST PLUS VERTE

USA. Tournage en 1960. 104 minutes. Technicolor, Technirama.


Dist. Universal International. Prod. Stanley Donen
 

réalisateur . Stanley Donen.

Scénario Hugh et Margaret Williams, d’après leur pièce,« The Grass is Greener ».

Avec. Cary Grant (Victor RhyaIl), Deborah Kerr(Hilary Rhyall), Robert Mitchum (Charles Delacr0),

Jean Simmons (Hattie),

 

Moray Watson
(Sellers).
 Linley Hall, un magnifique manoir anglais.Le comte Victor Rhyall et sa femme Hilary y vivent depuis douze ans dans un bonheur
sans nuage.

 

Pour entretenir cette vaste demeure, ils se sont résolus à la laisser visiter par des touristes, moyennant finances. Leur
valet, le précieux Sellers, garantit leur intimité en interdisant l’entrée de leurs appartements privés. Mais Charles Delacro, un millionnaire
américain, passe outre et tombe nez à nez avec la comtesse. C’est le coup de foudre. Delacro n’a aucun mal à persuader Hilary de le retrouver à Londres dans la semaine. Victor comprend très vite mais il feint la désinvolture.


Hilary part rejoindre le millionnaire américain,installe son nid d’amour chez son amie HattieDurant. Celle-ci, inquiète des proportions que prend l’idylle, et pensant surtout à consoler Victor dont elle est amoureuse, se précipite à Linley Hall. Le comte invite alors Delacro et Hilary à passer le week-end avec lui. Au menu,il leur propose une partie de pêche à la truite,un diamino. Le couple arrive. Tout de suite,les deux hommes s’affrontent et Victor provoque Delacro en duel. 

 

Le comte manque volontairement sa cible. Par contre, il est touché à l’épaule. Delacro est surpris, pensant avoir tout fait pour manquer sa cible. En fait,c’est le fidèle Sellers qui, sur ordre de Victor,a tiré sur son maître. Delacro et Hattie partent chercher un docteur. Hilary, de son côté, réalise qu’elle aime toujours son mari. Victor lui pardonne. Delacro, mortifié, repart...accompagné par une Hattie bien décidée à le consoler.

 

 


La critique américaine aura rarement aussi unanime pour déplorer le ratage de ce film. «Ailleurs l’herbe est plus verte, écrit James Powers du “Hollywood Reporter” prouve encore une fois à l’évidence que même les plus talentueux et les plus fascinants des acteurs sont tributaires des mots que peut leur
offrir un scénario. » Philip T. Hartung,, enfonce le clou plus loin « La meilleure chose, dit-il, dans Ailleurs l’herbe est plus verte, c’est son titre qui
s’adapte si bien à cet inexplicable concours de circonstances. La pire des choses, dans ce film. c’est que le producteur-réalisateur Stan1ey
Donen a oublié qu’il faisait un film et, en dépit de son casting brillant et fascinant, ce film est terriblement statique et bavard. » Seul Cary
Grant échappe à ce concert de critiques virulentes, le « Time » notant qu’il est « le seul personnage amusant de cette histoire ».
L’échec public du film sera à la mesure de cette démolition en bonne et due forme.

AILLEURS L'HERBE EST PLUS VERTE

AILLEURS L'HERBE EST PLUS VERTE

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :