" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE DECAMERON 1971

réalisé par Pier Paolo Pasolini

avec

Franco Citti: Ciappelletto
Ninetto Davoli: Andreuccio da Perugia
Vincenzo Amato: Masetto da Lamporecchio
Angela Luce: Peronella
Giuseppe Zigaina: frate confessore
Pier Paolo Pasolini: allievo di Giotto
Guido Alberti: ricco mercante
Elisabetta Genovese: Caterina
Giorgio Iovine: Lizio da Valbona, il padre di Caterina
Giacomo Rizzo: padre superiore
Vittorio Vittori: don Gianni
Silvana Mangano: la Madonna
Gianni Rizzo: Padre superiore

Le film s'inspire de certains contes du « Décaméron » de Boccace qu'il transfère de l'agréable société florentine du XIVe siècle à celle, beaucoup plus plébéienne, de Naples : les personnages y gagnent ainsi en piquant et leurs prouesses sexuelles en saveur. Le thème central est bien évidemment l'amour sous toutes ses formes, des plus voluptueuses aux plus salaces. Il constitue une sorte de fil conducteur très lâche. Le récit est divisé en deux parties. La première suit l'histoire du sieur Ceppare/lo : mécréant invétéré, il abuse un prêtre par une fausse confession et se meurt; c'est alors qu'il est adoré comme un saint homme sous le nom de Ciappelletto. La seconde partie s'appuie sur une libre adaptation de la « Journée » consacrée à Giotto qui, dans le film, n'est plus centrée sur le célèbre peintre mais sur un de ses élèves, venu en Italie pour décorer les murs de l'église Santa Chiara. Le thème de la fresque est le Jugement dernier. A un moment donné, le peintre rêve qu'il a achevé son œuvre.


II se réveille et s'exclame : « Pourquoi réaliser cette œuvre puisque j'ai pu la voir si belle en songe? » Les autres contes insérés dans la narration sont ceux du jeune marchand naïf Andreuccio de Pérouse (venu à Naples pour affaire, il se fait dépouiller de tout son argent par une jeune femme qui se fait passer pour sa demi-sœur, avant de rentrer dans ses fonds en dérobant des joyaux sur la dépouille d'un évêquel; de Masetto de Lamprecchio (se faisant passer pour muet, il devient le jardinier d'un couvent de nonnes, qui finiront toutes par coucher avec lui); de l'infortunée Lisabetta (après avoir coupé la tête du cadavre de son amant tué par  ses frères, elle la conserve chez elle sous un plant de basilic); de Ricciardo Manardi (découvert par messire Lizio de Valbona alors qu'il est
couché avec sa  fille, il épousera sa dulcinée sans se soucier de l'avis ses parents...de Don Gianni (qui prétexte de ses pouvoirs d'enchanteur pour jouir des charmes de la femme de son compère Pietro) et, enfin, de Haonefe (qui persuade son mari de se cacher dans une jarre afin qu'il ne découvre pas son amant auquel elle se donne tout de suite après l'incident.


 

LE DECAMERON

LE DECAMERON

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :