" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paul Giraldy décrivait ainsi Mary Marquet surnommée  Maniouche: 

« A Maniouche,
Belle comme l'Art, frémissante comme l'Amour, ardente comme le Théâtre et forte comme la Vie. A Maniouche, qui est à la fois la Comédie et la Tragédie, le cœur et la pensée, le vrai et la fiction, la Femme et la Musique; à Maniouche, comédienne, à Maniouche, femme, à Maniouche amie, à toutes ces Maniouches magnifiques que j'ai vues vivre et triompher auprès de moi, à Maniouche Poète, à ma Niouche...
... et à Christine! »»

Mary Marquet a été actrice mais également femme ou maitresse de grands hommes du 20° siècle , acteurs ou hommes politiques.
Mary est née en Russie le 14/04/1895.Ses parents viennent rapidement vivre en France, en  Seine et Marne.Le père de Mary était comédien de théâtre à ,l'Odéon , 1° prix de tragédie et 2° prix de comédie au Conservatoire.Sa mère, Louise MARQUET, était comédienne en renom sur les Boulevards .Sa grand-mère, Delphine MARQUET, était à la Comédie Française et sa grand-tante, Louise MARQUET, fut danseuse étoile à l'Opéra, y mit en scène la plupart des ballets de GOUNOD et fut aussi professeur au Conservatoire.

A l'école, Mary reçoit le prix d'amabilité envers ses compagnes et le prix de la belle humeur.
A l'adolescence, elle va côtoyer une future grande comédienne: Françoise Rosay.
Début au théâtre de Mary le 09/10/1909 à Marseille dans une pièce d'Alexandre Dumas.
Puis, elle est prise en charge par la grande Sarah Bernhardt  (Mary avait 15,16 ans). ses parents ne pensaient pas que Mary pourrait faire du théâtre en raison de sa grande taille; Sarah dit le contraire.
Juillet 1914 : première année de Conservatoire , 2° prix de tragédie.Et elle joue aux cotés de Sarah Bernhardt "Les cathédrales" d'Eugène Morand.

En 1915, engagée par Sarah BERNHARDT, elle  joue dans son théâtre « LA TOUR DE NESLE », « L'AIGLON » (rôle du duc de Reichstadt) plus de deux cents fois.

Et elle fait la connaissance d'Edmond Rostand, auteur de Cyrano, déjà marié.Ils tombent amoureux.De 1 91 8 à 1 920 elle quitte le théâtre.
Cela dure 3 années. Avec lui, elle découvre le Pays basque , fait la connaissance de Léon Blum .
Mais Edmond est atteint de la grippe espagnole et en mourra. Mary également touchée, s'en sortira.
Maurice Escande, comédien, tente de la consoler et lui propose le mariage et en juin 1920.
Elle devient Madame Escande. Cela se conclura par un divorce car Maurice avait une " garçonnière".
Firmin Grenier fait appel à Mary pour sa pièce "La bataille" au théâtre Antoine avec Marguerite Moréno et Charles Boyer.Mary aura un fils François de Firmin.Mais,  déjà marié , il abandonne Mary avec l'enfant tout en suivant son éducation.Mary joue « L'INSOUMISE » de Pierre FRONDAIE (avec Vera Sergine et Charles Boyer).
Mary est engagé à la Comédie française en février 1923.Elle y jouera avec LE BARGY dans « LE MARQUIS DE PRIOLA » et avec Albert LAMBERT dans « MARION DELORME ».
En 22 ans. elle a joué  entre autres pièces. « LE MISANTHROPE», « ANDROMAQUE ». « BAJAZET ». « SAPHO », « LE CARROSSE DU SAINT-SACREMENT», « LE CARNAVAL DES ENFANTS », « LA RABOUILLEUSE ». « LUCRECE BORGIA », « HEDDA GABLER », « POLYEUCTE ».

Ce dernier rôle lui valut la Légion d'Honneur avec la citation suivante : « Pour interprétation exceptionnelle du rôle d'Athalie au tricentenaire de RACINE ».
Rencontre en 1927 avec l'homme politique André Tardieu, 60 ans, président du Conseil. Mary va devenir sociétaire de la Comédie Française avec Madeleine Renaud et Marie Belle .

Mary n'épousera pas André en raison de son fils attaché à Grenier, mais sera sa maitresse de longues années.
Puis en 1932 lui succède l'acteur Victor Francen , camarade de théâtre. Ils joueront "Christine " ensemble et deviendront amants.Il la demandera en mariage, elle acceptera car son fils sera d'accord.

Mary joue Athalie à la Comédie Française lorsqu'elle apprend que Victor veut la quitter en 1939.
Mary sera fait Chevalier de la légion d'honneur en août 1939 par Jean Zay , ministre de l'intérieur ( « Pour interprétation exceptionnelle du rôle d'Athalie au tricentenaire de RACINE ». ). Puis Mary rencontre Serge Lifac et deviendront amants 6 mois.
Mais la deuxième guerre mondiale est là et un drame survient : la mort de François.François est arrêté et déporté pour faits de résistance en 1943. Atteint d'une septicémie foudroyante, il meurt à 21 ans au camp de concentration de Buchenwald
Cela malgré des gestes de Mary envers l'occupant allemand pour faire libérer son fils.Cette attitude probablement, lui causa quelques problèmes au moment de la Libération. Ainsi, à cause de ces prétendues relations avec l'ennemi, Mary est arrêtée et envoyée à Drancy puis à Fresnes. Elle est relâchée faute de preuves.

Elle repartira dans le métier , surtout le théâtre ou la télévision.

Elle a joué sur les Boulevards de façon inattendue de nombreuses pièces comiques, rejoignant dans cette performance sa devancière Marguerite MORENO. Créa « INTERDIT AU PUBLIC » de Roger DORNES et Jean MARSAN avec un succès éclatant. Reprit le rôle de Mme Boujeon dans « LES VIGNES DU SEIGNEUR » avec Pierre DUX au Théâtre de Paris. Elle reprit, à la mort d'Yvonne de BRAY, le rôle que la grande comédienne avait créé dans « POUR LUCRECE » de Jean GIRAUDOUX sous la direction de Jean-Louis BARRAULT au Théâtre Marigny.
En 1954. elle monta « l'ARLESIENNE » devant le mur d'Orange, assurant la double tâche de metteur en scène et d'interprète de ROSE MAMAI.
GABRIEL BOISSY la sacra  Prêtresse de la Poésie » car Mary a créé deux cents récitals poétiques .

Le cinéma fera appel à elle pour quelques rôles notamment dans "La Grande vadrouille"
Elle mourra le le 29 août 1979 à Paris .



Enfin MARY MARQUET a été  écrivain. Deux volumes de vers : « A L'OMBRE DE TES AILES » et « LA COURSE AVENTUREUSE ».

JEAN KEMM...LA FERME DU CHOQUART...1922
LEON ABRAMS...LA VOYANTE...1924
LEONCE PERRET...SAPHO...1934

FRED PASQUALI... INTERDIT AU PUBLIC  ...1949
LEO JOANNON...LE 84 PREND DES VACANCES...1950
JEAN LEGRAND...UN JOUR AVEC VOUS...1952
JEAN LOUBIGNAC ...FOYER PERDU ...1951
LEO JANNON...DROLE DE NOCE...1952
JEAN LOUBIGNAC ...PIEDALU FAIT DES MIRACLES   ...1952
ALEX JOFFE...LETTRE OUVERTE...1953
CHRISTIAN STENGEL ...MINUIT QUAI DE BERCY ...1952
SACHA GUITRY...SI VERSAILLES M'ETAIT CONTE...1953
RALPH HABIB ...LES HOMMES EN BLANC ...1955
PIERRE GASPARD HUIT ...PARIS CANAILLE ...1955
LEO JAOONON...LE SECRET DE SOEUR ANGELE ...1956
RALPH HABIB ...LA LOI DES RUES ..1955
ROBERT VERNAY...QUELLE SACREE SOIREE...1957
ROBERT VERNAY ...DROLES DE PHENOMENE  ...1958
RALPH HABIB ...L'AFFAIRE NABOB  ...1960
EDOUARD MOLINARO...ARSENE LUPIN CONTRE ARSENE LUPIN...1962
FRANCIS RIGAUD...NOUS IRONS A DEAUVILLE...1962
CLAUDE CHABROL...LANDRU...1963
JEAN PAUL RAPPENEAU...LA VIE DE CHÂTEAU...1966

JEAN CLAUDE ROY...LES COMBINARDS...1965
JEAN PAUL LE CHANOIS ...LE JARDINIER D'ARGENTEUIL ...1965
GERARD OURY...LA GRANDE VADROUILLE...1967

ETIENNE PERIER... DES GARÇONS ET DES FILLES  ...1967
JACQUES POITRENAUD...CE SACRE GRAND-PERE...1967
JULES DASSIN...PHEDRE...1962
LOUIS GROSPIERRE...BRUNO, L'ENFANT DU DIMANCHE   ...1969

MICHEL DEVILLE ...LE MOUTON ENRAGE ...1973
RICHARD BALDUCCI...PAR ICI LA MONNAIE...1973
MAURICE JACQUIN JR...LE POLYGAME...1974
MARCEL CARNE...LA MERVEILLEUSE VISITE...1974
BERNARD TOUBLANC MICHEL...LE MALIN PLAISIR...1975
ROBERT LAMOUREUX...OPERATION LADY MARLENE...1975
FEDERICO FELLINI...LE CASANOVA DE FELLINI...1976
MICHEL LANG ...UNE FILLE COUSUE DE FIL BLANC ...1976
GUIDO BRIGNONE ...UNE FILLE DANGEREUSE ...1952

1969 LES CINQ DERNIERES MINUTES (TV SERIES)
1972 LES ENQUETES DU COMMISSAIRE MAIGRET (TV SERIES)

 

MARY MARQUET

MARY MARQUET

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :