" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

     

FEDERICO FELLINI est né le 20/01/1920 à RIMINI et est décédé le 31/10/1993.

Son père est voyageur de commerce et sa mère  sans profession.Il a un frère et une soeur.

Federico Fellini eut une enfance qui devait marquer profondément sa sensibilité. Adolescent rêveur, sensuel et imaginatif, il étouffait dans sa petite ville provinciale ; un jour, il parvint à s'échapper de chez lui pour s'enrôler dans un cirque, dont le spectacle le fascinait, et auquel il rendra hommage bien des années plus tard dans les Clowns (1970). Il fit ses études dans un collège religieux, triste et sévère, où devait s'exacerber le conflit entre sa fantaisie débordante et les règles morales que l'éducation lui imposait. Le souvenir de cette enfance tourmentée marquera la plupart de ses films.

Il  mène une vie de bohème dans les rues de Rimini ( ce qui l'inspirera pour le film
"Les Vitelloni" )
Ensuite il travaille dans un journal à Florence et écrit des scénarios pour des contes
fantastiques.il va à Rome où il participe à la parution d'un quotidien et à un hebdomadaire
 satirique "Marc Aurelio" .
Il rencontre une comédienne de radio "Giulietta Masina" le 30/10/1943.


Aprés la guerre il fait la rencontre de Roberto Rossellini et sa vocation de cinéaste se dessine.
Il est son assistant pour le film "Rome ville ouverte". Il est également l'assistant de Pietro Germi, Alberto Lattuada.
Aidé par Alberto il réalise son premier film "Les feux du Music Hall.
"Les Vitelloni "impose l'univers fellinien.

Il doit son succès international avec "La strada" où joue son épouse.
En 1960 "la Dolce Vita" reçoit la Palme d'Or au festival de Cannes avec la musique
célèbre de Nino Rota.

Cependant, Fellini est resté un éternel provincial, capable de se sentir fasciné ou ébloui par les grossières distractions de l'aristocratie, comme il l'avouera dans l'un de ses plus grands films, la Dolce Vita (1960)-Palme d'Or au festival de Cannes avec la musique
célèbre de Nino Rota-

Par ailleurs, il est sans cesse fasciné par le monde du spectacle et par ses mirages, comme en témoignent Huit et demi (Otto e mezzo, 1962), // ne faut jamais parier sa tête avec le diable (sketch de Histoire extraordinaire, 1967) et Fellini-Roma (1971).
Déchiré par son éducation chrétienne, obsédé par le côté monstrueux de la beauté, attiré par un abîme spirituel que traversent des anges et des démons, Fellini devait appliquer tout son génie du spectacle à une véritable autoanalyse, utilisant le cinéma comme une sorte de catharsis dans laquelle surgissent ses souvenirs intimes, ses frustrations et ses obsessions (le volcanique et surréaliste Huit et demi en est l'exemple le plus caractéristique et le plus troublant). Cependant, ce cinéma-confession ne se complaît jamais au ressassement sentimental ; au contraire, il se présente souvent sous la forme d'une sorte de parade de cirque, où le brillant du spectacle retient toute l'attention. Cette façon de se tourner vers les ressources de la subjectivité pour renforcer le côté spectaculaire du cinéma se retrouve également dans l'utilisation qu'il fait de la personnalité de son épouse, l'actrice Giulietta Masina, en particulier dans Juliette des esprits (Giulietta degli spiriti, 1965). Toutefois, même dans ce film. Fellini continue de tourner autour de son propre moi. Dans Fellini-Roma, comme le titre l'indique, nous retrouvons la ville de Rome telle qu'elle a été ressentie pra l'auteur.

Ses derniers films sont nostalgiques :" Les clowns","Amarcord"


LES FEUX DU MUSIC-HALL ...   LUCI DEL VARIETA ...   1950
COURRIER DU CŒUR  ...  LO SCHEICCO BIANCO   ... 1952
LES VITELLON...I AGENCE MATRIMONIALE    ...   1953
LA STRADA    ...    1954


IL BIDONE    ...    1955


LES NUITS DE CABIRIA   ... LE NOTTI DI CABIRIA  ...  1956
LA DOLCE VITA    ...    1959


BOCCACE 70     ...         BOCCACIO 70    ...         1962
HUIT ET DEMI  ...         OTTO E MEZZO     ...       1963
JULIETTE DES ESPRITS  ...  GIULIETTA DEGLI SORIRITI... 1965
HISTOIRES EXTRAORDINAIRES  ...                     1968
SATYRICON    ...                                   1969
LESCLOWNS   ...            I CLOWNS   ...             1970
FELLINI ROMA  ....          ROMA                    1972
AMACORD ...                               ...        1973

LE CASANOVA DE FELLINI ... IL CASONAVA DI FEDERICO FELLINI  1976
REPETITION D'ORCHESTRE ... PROVA D4ORCHESTRA      ..1979
LA CITE DES FEMMES    ...  LA CITTA DELLE DONNE  ...  1980
ET VOGUE LE NAVIRE  ...     E LA NAVE VA   ...       1983
GINGER ET FRED    ...      GINGER E FRED     ...      1985
INTERVISTA     ...                                 1987
LA VOCE DELLA LUNA                              1990  

                              

 

 

FEDERICO FELLINI

FEDERICO FELLINI

Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :