" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

JULIETTE GRECO était une grande chanteuse française qui a tourné une vingtaine de films pour le cinéma et la télévision. Elle est décédée le 23 septembre 2020.

La carrière de Juliette Gréco s'est déroulée dans un contexte de bohème et d'existentialisme dans le scintillement  de la société des années d'après-guerre.

À l'apogée de bourdonnement de la Rive Gauche de Paris, quand Sartre et Camus avaient  l'habitude de s'asseoir et de discuter de  philosophie au Café de Flore, et lorsque les  adolescents  traînés toute la nuit dans les clubs et cabarets de la rue Dauphine à l'écoute du  jazz ,Juliette Gréco a connu la gloire .

La scène musicale française était  à la recherche d'une génération de compositeurs «poétique» à la Prévert, Queneau et Lafforgue et des  chansons extraordinaires style bien adapté à Juliette.
Juliette Gréco est né à Montpellier, dans le sud de la France, le 7 Février 1927. Le père de Juliette, qui est né en Corse, a travaillé comme policier sur la Côte d'Azur .Juliette et sa sœur aînée Charlotte ont été élevées par leurs grands-parents maternels qui vivaient à Bordeaux.Instruction  par des religieuses dans un couvent extrêmement strict.
En 1933, la mère de Juliette rejoint ses filles à Bordeaux et bientôt tous les trois d'entre se dirigent vers Paris. La vie de Juliette allait changer de façon spectaculaire dans la capitale française. Après l'ambiance plutôt austère du couvent, Juliette a découvert un monde de lumières, de  mode et de  culture. Elle a pris  des cours de danse, se jetant dans son nouveau passe-temps a
vec  passion, et bientôt s'est inscrite   à l'Opéra de Paris où elle a commencé à former sa voix.
En 1939, la vie idyllique de Juliette à Paris a été brisée par le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Les Grecos ont été forcés de retourner au Sud-Ouest de la France où ils vivaient dans des logements loués en Dordogne. La mère de Juliette allait bientôt devenir un membre actif de la Résistance en Dordogne, mais elle a été arrêtée par les  officiers de la Gestapo  en 1943. Juliette et Charlotte ont fui la maison familiale puis  revinrent à Paris, mais elles seront bientôt arrêtés et envoyés en prison par la Gestapo. Peu de temps après leur arrestation Charlotte et sa mère ont été déportées dans un camp de prison - Juliette, ayant  seulement 16 ans, a été autorisée à rester en France.
Libérée de prison, Juliette se retrouve seule et sans le sou dans les rues de Paris. Heureusement, Hélène Duc professeur de français  va venir au secours de la jeune fille, en lui offrant un foyer temporaire. Juliette va donc vivre  à Paris, où elle découvre  le monde passionnant du théâtre. Encouragé par son professeur Hélène Duc, Juliette s'inscrit à des cours de théâtre .
Juliette a commencé à traîner dans les cafés de la rive gauche, en explorant la riche vie intellectuelle et bohème du Quartier Latin et Saint-Germain-des-Prés. L'adolescente idéaliste commence à prendre une part active à la vie politique, assistant  à des réunions des  jeunes communistes et menant des discussions politiques sérieuses avec ses amis dans les cafés enfumés du Quartier Latin.

La mère et la sœur de Juliette ont été libérées du camp de prisonniers à la fin de la guerre et, en 1945, la famille retourne vivre dans le Sud Ouest de la France. Mais peu de temps après leur arrivée dans le département de la Dordogne, leur mère  décide de s'enrôler dans la marine, de sorte que Juliette et Charlotte retournent  vers Paris. Juliette  se jette de nouveau dans La vie de bohème du Quartier Latin, à traîner avec les poètes, musiciens, peintres et écrivains qui ont tenu des réunions régulières dans les cafés autour de l'église Saint-Germain. Elle vit  dans une petite chambre dans un hôtel local et  gagne sa  vie grâce à une série de petits boulots, Juliette  se familiarise avec les goûts de Sartre et de Camus.

Avec son look bohème  et  sauvage,sa nature rebelle, Juliette est vite devenue une figure majeure de la scène Saint-Germain-même. Et le réseau de contacts qu'elle a  dans les cafés du Quartier Latin va lui permettre  de jouer des petits rôles dans le théâtre français, ainsi que l'obtention d'un  travail sur un programme de la radio nationale consacrée à la poésie.
Après cinq longues années de guerre et de privation, Paris était en pleine effervescence, et Juliette bientôt rejoint les groupes de jeunes noctambules  jusqu'à l'aube pour fumer et  boire dans l'atmosphère  des jazz clubs et cabarets de Saint-Germain. En 1947, un nouveau club appelé Le Tabou a ouvert ses portes sur la rue Dauphine . Boris Vian était un habitué du Tabou, tout comme Jean Cocteau et le légendaire trompettiste de jazz Miles Davis. Le  visage  de Juliette va bientôt commencer à apparaître sur d'innombrables couvertures de magazines.

Encouragée par  sa proche amie Anne-Marie Cazalis, Juliette Gréco a décidé de profiter de sa notoriété retrouvée pour se  lancer dans une carrière de chanteuse. En 1949, Juliette a fait ses débuts publics au 'Le Bœuf sur le Toit », un autre légendaire lieu d'hébergement des événements musicaux et de poésie. Juliette n'a eu aucun mal à trouver matière à effectuer lors de son premier concert - des célèbres écrivains et poètes français ont  immédiatement offert leurs services. Raymond Queneau lui a écrit l'extraordinaire «Si tu t'imagines», Jules Lafforgue a écrit Juliette "L'Eternel féminin», tandis que Jacques Prévert a donné son classique "Les feuilles mortes".

 

Le style de Juliette s'est avéré un énorme succès auprès des habitués de Saint Germain. Mais il s'est avéré avoir nettement moins de succès auprès du grand public, qui a trouvé le répertoire plutôt difficile par rapport au mélodrame populaire des stars comme Edith Piaf .  Juliette Gréco  se lance dans le cinéma avec  Cocteau "Orphée" en 1949.
 

Deux ans plus tard, Juliette enregistre son premier single "Je suis comme je suis» ,chanson écrite par Jacques Prévert et mis en musique par Joseph Kosma. Après la sortie de son premier single, Juliette effectue une série de concerts  notamment au Brésil .Puis les USA.
À son retour des États, Juliette se lance dans une grande tournée de la France, et cette fois-ci son nouveau style de chanson  se révèle être un grand succès auprès du public. Triomphe à l'Olympia à Paris en 1954.

Plus tard cette même année, le GRECO a été honoré par la SACEM (Association française des Auteurs et Compositeurs) qui a décerné leur prestigieux «Grand Prix» pour sa chanson "Je hais les dimanches" (écrit par Florence Véran et Charles Aznavour).
1954 devait également se révéler être une année mémorable dans la vie personnelle de Juliette - elle  rencontre son futur mari, l'acteur français Philippe Lemaire et   naissance de leur fille, Laurence-Marie.



Pendant ce temps, la carrière de Juliette Gréco a commencé à se ramifier. Alors que sa carrière de chanteuse va de succès en succès sur la scène internationale de la musique, l'artiste aux multiples talents devient aussi une actrice très convoitée au cinéma  et dans le monde du théâtre. En effet, après une série de concerts très réussis à New York, Juliette a été inondée par les offres d'Hollywood - et la jeune star française allait bientôt travailler avec des gens comme Henri King, John Huston et Orson Welles!

Peu de temps après son arrivée à Hollywood, Juliette allait commencer à sortir avec le puissant producteur Darryl Zanuck. (Mais cette relation s'est révélée être aussi éphémère que le mariage précédent de Juliette avec Lemaire ).

Après la fin de sa relation avec Zanuck, Juliette Gréco revient en France où elle  rencontre Serge Gainsbourg, un jeune chanteur / compositeur qui avait récemment entrepris une mission de révolutionner la chanson française. Impressionné par nouveau style radical de Gainsbourg, Juliette Gréco l'a invité  à écrire pour elle entre 1959 et 1963, et notamment  "La Javanaise" ( enregistré en 63).

Juliette retourne à sa carrière de chanteuse au cours de la prochaine décennie, sur la scène musicale française  avec de grands succès tels que "Il N'y a plus d'après" de Guy Béart (enregistré en 1960) et "Jolie Môme" de Léo Ferré (en 1961) . Elle triomphe à Bobino, à Paris en 1961 , à l'Olympia en 1962.
Et à la télévision s, grâce à son rôle dans la célèbre série télévisée française "Belphégor" , elle devient aussi célèbre.Mais  Juliette subit une grave dépression à cette époque et  tente de se suicider.
1965 pourrait se termine sur une note plus joyeuse, cependant. En Septembre de cette année, Juliette, maintenant complètement remise de sa récente dépression, a épousé l'acteur français Michel Piccoli.


L'année suivante, la carrière de chanteuse Juliette était à nouveau  en plein essor. Représentation triomphale au TNP (Théâtre National de Paris) avec son idole de tous les temps Georges Brassens - Gréco avait déjà enregistré légendaire "Chanson pour l'auvergnat" de Brassens dans les années 1950. En 1967 Juliette chante Brel "La Chanson des Vieux Amants" .
En 1967,  une série de concerts très réussis à Berlin. La star française va de succès  à succès dans le monde entier, des milliers de fans affluent pour voir Gréco sur ses tournées internationales.  Vêtue d'une élégante robe noire,  rétroéclairé contre un rideau de velours rouge somptueux ,visage superbement expressif et gestes théâtraux  captivent le spectateur.
Nouveau triomphe à Paris en 1968, introduisant l'idée de concerts  à 18h30 au Théâtre de la Ville. C'est au cours de ses performances de début de soirée au Théâtre de la Ville qui Gréco  chante pour la première fois  "Déshabillez-moi", et son côté sensuel l'une des chansons les plus célèbres de toute sa carrière.
Dans le début des années 70 Juliette Gréco abandonne le label Philips pour  signer un nouveau contrat d'enregistrement avec Barclay. Mais elle est en période d'instabilité générale. Cette instabilité reflète un ralentissement certain de sa carrière  au début des années 70. La chanteuse va bientôt faire son grand retour, cependant, en donnant une performance triomphale à Paris au Théâtre de la Ville en 1975. Juliette   fait son retour en studio pour enregistrer un nouvel album, collaboration très réussie avec Gérard Jouannest.
Elle  a continué en restant   fidèle à ses compositeurs préférés, Serge Gainsbourg ("Le 6ème sens" en 1970) et Jacques Brel ("J'arrive" en 1970).



En dépit de son statut de star internationale, Juliette Gréco reste fidèle aux idéaux politiques de ses débuts. En effet, la chanteuse saisit toutes les occasions pour  prendre la parole contre l'oppression et utiliser sa notoriété pour défendre la cause des droits de l'homme. Notamment lors d'un  concert au Chili alors que le pays était encore sous la dictature militaire du général Pinochet. Au stade Santiago  face à un auditoire composé de soldats et de généraux de haut rang, Juliette se  lance dans un répertoire de chansons ouvertement anti-militaires. La performance s'est avérée être un fiasco complet et Juliette a été huée mais elle était très fière de son acte de résistance personnelle.

Juliette Gréco revient à l'attention des médias en 1982 avec la publication de son autobiographie, «Jujube». En Octobre de l'année suivante, la chanteuse fait un retour impressionnant à l'Espace Cardin à Paris, un  concert devant  une immense foule de fans dévoués. Le concert sera rapidement suivie d'un nouvel album, intitulé simplement "Gréco 83" ,sélection de chansons «littéraires», y compris les paroles écrites par l'écrivain français Georges Coulonges, le poète Pierre Seghers, et les auteurs-compositeurs légendaires tels que Jean Ferrat, Claude Lemesle et Boris Vian.

Après la sortie de son nouvel album Juliette Gréco se lance dans une nouvelle série de tournées internationales, jouant dates dans des dizaines de pays différents. En 1988 , elle  se produit à Paris au Café de la Danse, dans le cadre d'un festival de musique célèbre la culture méditerranéenne.
Juliette va se remarier avec   Gérard Jouannest, son compositeur, pianiste et arrangeur musical  depuis de nombreuses années.
Dans les années 1990, Juliette Gréco fait un autre retour triomphal, effectuant son premier grand concert français de sept ans à l'Olympia (8 - 20 Janvier 1991). En Avril 1991, les Printemps de Bourges a rendu hommage à Gréco.
Nouvel album en 1993 ,contributions d'une multitude de grands noms internationaux, y compris le célèbre auteur-compositeur français Etienne Roda-Gil, le chanteur Julien Clerc et brésiliens étoiles Caetano Veloso et Joao Bosco.
Nouveaux spectacles, à l'Olympia puis tournée pour le Japon au printemps '94..
A l'automne 98 , un nouvel album intitulé "Un jour d'été et quelques  nuits", chansons écrites par Jean-Claude Carrière, tandis que Gérard Jouannest s'occupait des arrangements musicaux.
1999, la  ministre Catherine Trautmann a remis à  Juliette  l' "Ordre National du Mérite".
En Septembre Juliette Gréco a cassé la baraque à la "Fête de l'Humanité" puis quelques jours plus tard, elle s'envole pour effectuer à New York.
La star française a maintenu un programme de tournée mouvementée tout au long de 2000, des concerts en France, en Suisse et en Allemagne. Elle s'envole pour un concert à Lisbonne en Janvier 2001 et vers la Norvège quelques mois plus tard en mai.

Mais Juliette  est  obligée de ralentir son activité  après avoir eu  des problèmes cardiaques lors d'un spectacle à Montpellier à la fin mai. Malgré cela, e grande tournée du Canada à l'été 2001.
En Novembre 2003  un nouvel album intitulé "Aimez-vous les uns les Autres, ous bien disparaissez" et  une nouvelle version de la chanson Serge Gainsbourg" Un Peu Moins Que Tout à l'heure ". Son nouvel album comprenait également des chansons de Jean-Claude Carrière  et le regretté poète français Louis Aragon ("La Rose et le Réséda" mis en musique par Bernard Lavilliers) .
«Je jouais Sur un banc" (une chanson spécialement écrite pour elle par Gérard Manset) et «Pour Vous aimer" (une chanson co-écrite par le français la romancière Marie Nimier mis en musique par Art Mengo). Juliette a également fait appel  a  un certain nombre de nouveaux talents  de la scène de la «nouvelle chanson française»,tel  Christophe Miossec (qui a écrit les paroles de trois chansons mises en musique par Gérard Jouannest) ou Benjamin Biolay (qui a contribué cinq chansons).

En Novembre 2003, retour  sur la scène du Casino de Paris et en Février 2004 l'Olympia.

Concerts en Belgique et au Japon .

Décembre 2006,nouvel album où elle chante certains de ses classiques préférés  "Utile" de Julien Clerc (écrite par le célèbre français compositeur Etienne Roda-Gil) et "Né quelque de la part" de Maxime Le Forestier ainsi que des classiques de la chanson française tels que "Syracuse" et "Avec le temps ".
Puis enregistrement d'une  version live de "Le Temps d'une chanson», sur la scène du Théâtre du Châtelet, à Paris, accompagné par le piano et l'accordéon. En 2007, Juliette  a reçu un grand prix pour sa carrière  à la cérémonie annuelle  des "Victoires de la musique" 
En 2008, Juliette fait  une apparition en tant qu'invité sur l'album de Abd Al Malik "Dante", en duo avec la star slam français sur la chanson "Roméo et Juliette"car elle a  établi des liens étroits avec de jeunes chanteurs français et musiciens au fil des ans. Et sur son nouvel album, «Je me souviens de tout", sorti en Avril 2009, la Grande Dame de la chanson française a recruté un certain nombre d'étoiles montantes de la jeune génération (Orly Chap ', Olivia Ruiz, Adrienne Pauly, Miossec et Abd Al Malik) .
«Je me souviens de tout" a été enregistré en seulement quatre jours à la maison de Juliette Gréco, dans un ancien presbytère dans la région de l'Oise.
La chanteuse revient sur sa carrière et sa vie passée dans ses Mémoires, publié chez Flammarion en Janvier 2012.
En Janvier 2012, Juliette Gréco a sorti un album de nouvelles chansons tout sur les ponts de Paris appelé «Ça se traverse et c'est beau» avec des  auteurs-compositeurs comme Jean-Claude Carrière («Mirabeau sous le pont"), Philippe Solers ("Le Pont royal») et Marie Nimier ("Pont Marie") et des artistes comme François Morel, la chanteuse américaine Melody Gardot,  et Marc Lavoine (sur deux duos, "C'est la la la" et "Seule avec toi").


JULIEN DUVIVIER ...AU ROYAUME DES CIEUX ...1949
JEAN COCTEAU ...ORPHEE ...1949
JEAN PAUL LE CHANOIS ...SANS LAISSER D'ADRESSE ...1950
RUDOLPH MATE        ...LE GANTELET VERT       ...THE GREEN GLOVE               ...1951
JEAN PIERRE MELVILLE...QUAND TU LIRAS CETTE LETTRE...1953
RICHARD POTTIER...LA CHATELAINE DU LIBAN..1956

JEAN RENOIR...ELENA ET LES HOMMES...1955
RAOUL ANDRE...L'HOMME ET L'ENFANT...1956
HENRY KING     ...LE SOLEIL SE LEVE AUSSI       ...THE SUN ALSO RIDES                  ...1957
VINCENT SHERMAN ...LA RIVIERE DES ALLIGATORS ...1957
JOHN HUSTON...LES RACINES DU CIEL...1958

LEWIS ALLEN...WHIRLPOOL...959
RICHARD FLEISHER ...DRAME DANS UN MIROIR ...CRACK IN THE MIRROR ...1960

RICHARD FLEISHER ...LE GRAND RISQUE ...THE BIG GAMBLE ...1961

HENRI DECOIN...MALEFICES...1962

GUY GILLES ...L'AMOUR A LA MER ...1962
MICHEL BOISROND...CHERCHEZ L'IDOLE...1963
GEZA RADVANYI ...LA CASE DE L'ONCLE TOM ...1964
ANATOLE LITVAK ...LA NUIT DES GENERAUX ...1966
JACQUES BREL...LE FAR-WEST   ...1973
MAURICE DUGOWSON...LILY AIME MOI...9174
JEAN PAUL SALOME...BELPHEGOR LE FANTOME DU LOUVRE......2000
FRTYZ LEHNER...JEDERMANNS FEST  ......2002
1965 BELPHEGOR (TV MINI-SERIES)

JULIETTE GRECO

JULIETTE GRECO

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :