" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sauver

LE SIGNE DE ZORRO

titre original The Mark of Zorro

Réalisation Rouben MAMOULIAN (1940)

D’après le roman de Johnston Mc CULLEY

avec

Tyrone POWER
Linda DARNELL
Basil RATHBONE
Gale SONDERGAARD
Eugene PALLETTE
J.    Edward BROMBERG
Montagu LOVE
Robert LOWERY
Frank PUGLIA

Un jeune Basque à qui sa mère annonce pour ses 21 ans que son père est Mexicain, traverse l’Océan pour s’apercevoir que son père a été injustement châtié comme traître par un tyran local, le général Gutterlez.

 

ll fait la connaissance du capitaine Esteban Pasquale, âme damnée de l’ursupateur et bretteur émérite. Mais Diego feint de ne rien entendre aux armes...
La nuit cependant, le jeune homme revêt le Costume noir de Zorro le justicier, le héros du peuple, qui devient bien vite le symbole
de la résistance à la tyrannie. Son identité est connue du père Felipe seul. Lolita, la nièce de Quinteros, est amoureuse de ce héros romantique, d’autant plus que Diego ne semble pas lui vouer un intérêt passionné.

 

 

Mais, poursuivi par les hommes du gouverneur, Zorro, un jour, est contraint de lui réveler sa véritable identité. Le capitaine Pasquale arrête le père Felipe dans le but d’attirer le justicier. Ce dernier se manifeste et un duel oppose les deux hommes au cours duquel Pasquale trouve la mort. Le gouverneur fait arrêter Don Diego. Mais le glas a sonné pour le tyran : Zorro parvient à s’évader et conduit le peuple à la révolte.
Son père sera replacé à la tête de l’état tandis que Diego et Lolita vivront des jours  heureux ensemble.

 


Rouben Mamoulian, célèbre metteur en scène, a brillamment évoqué toute la passion, le charme et la beauté de la vieille Californie vers 1820. Entre autres scènes d’un profond réalisme, le duel final a été réglé et mis en scène avec souci d’authenticité tout à fait remarquable.


Tyrone Powe incarne Zorro avec beaucoup d’adresse et une grande maîtrise. Linda Darneli est toulours ravissante et joue avec grâce et sincérité. Basil Rathbone, Eugène Palette et Gale Sondergaard sont parfaits.

Fidèle remake du film de Fred Niblo avec Douglas Fairbank, LE SIGNE DE ZORRO de Rouben Mamoulian est le véritable départ
de l’engouement de la jeunesse pour le héros créé par Johnston Mc Culley. Depuis, des panoplies, des jouets, des bandes dessinées
ont été consacrés au héros masqué. Puis la télévision s’en est emparé, en produisant d’in nombrables séries dont la plus célèbre demeure
celle de Walt Disney à partir de 1959.

LE SIGNE DE ZORRO
Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :