" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Impertinent, provocant, désinvolte, Paul Newman est la star n° 1 du cinéma contemporain, non seulement au box-office, mais selon bien d'autres paramètres. Outre que les sondages, à partir de 1963, l'ont placé presque continuellement parmi les dix acteurs les plus populaires (et au sommet de l'échelle en 1969 et 1970),trois des films dont il est la vedette ont  figurés parmi les quinze films ayant atteint les records d'affluence : l'Arnaque, la Tour infernale et Butch Cassidy et le Kid.
Qu'y a-t-il donc de si séduisant dans la personnalité de cet acteur ? Plus que tout, sa façon de faire un pied de nez à tout le monde. Il est beau à sa façon un peu irrégulière, il est pourri de charme, il est aimable, il joue bien; tous ces atouts, d'autres superstars en bénéficient également, mais ce que Paul Newman a d'unique, c'est son impertinence.
On peut retrouver ce trait marquant de sa personnalité cinématographique dès ses tout premiers films (Marqué par la haine, les Feux de l'été), dans ses westerns des années 60 (le Plus Sauvage d'entre tous, Hombre, Butch Cassidy) et dans ses films récents (l'Arnaque, Buffalo Bill et les Indiens, Slap Shot). Il ne représente pratiquement jamais un personnage de la société en place ; quand par extraordinaire il le fait (par exemple quand il joue l'architecte de la Tour infernale), il se montre fermement opposé aux idées des autres personnages du même
milieu.

Paul Newman est né le 26/01/1925 à Cleveland dans l'Ohio et est décédé le 27/09/2008. Ses parents tenaient un commerce d'articles de sport.Il veut se produire sur scène dés son plus jeune âge,et il est encouragé par sa mère. Mais la guerre arrive. Il veut être pilote de chasse mais il est daltonien. il ira dans la Navy comme opérateur radio.
Il revient à la vie civile en 1946 et part en tournée avec Jackie White qu'il épousera (1949/1958). En 1950 son père meurt et il envisage de reprendre le magasin.
Il restera 1 an puis cèdera le commerce à son frère ainé.Il s'inscrira à la Yale drama School puis à l'Actors Studio de New-York avec Lee Strasberg comme professeur.
Celui-ci lui dit qu'il pourrait être aussi bon que Marlon Brando si sa beauté et ses yeux bleus ne dominaient pas.


En 1953 il joue au théâtre "Picnic" et obtient un grand succès.Dans cette pièce il y a la doublure de Janice Rule qui est Joanne Woodward. C'est l'amour au premier regard.

 

 

Il ne peut divorcer car il a trois enfants et sombre dans l'alcool. Ce sera 5 années difficiles
jusqu'au divorce en 1958. Il vivra ainsi jusqu'à maintenant toute sa vie auprès de Joanne.

 

 

Dès son premier film, l'année d'après, il est en vedette ; malheureusement, ce Calice d'argent était un navet coûteux et l'on a eu tort, à ce moment, de présenter Newman comme un nouveau Brando* : les deux acteurs ont certes quelque chose en commun (certains tics de l'Actors' Studio), mais Newman les a beaucoup mieux assimilés et il est plus naturel, à l'écran, que Brando.

Deux ans plus tard, The Rack, film dans lequel Newman jouait le rôle d'un ancien combattant de Corée inculpé de collaboration avec l'ennemi, était déjà bien meilleur. Mais c'est dans son troisième film qu'il est devenu une vraie star : il représentait le boxeur Rocky Graziano dans Marqué par la haine, et le succès qu'il a remporté dans ce film a été confirmé par le suivant, les Feux de l'été, où il a définitivement fixé son image d'outsider.

 Paul et Joanne tourneront ensemble "Les feux de l'été"

 Il deviendra un mélange de James Dean et Marlon Brando : mystère, sauvage, sensuel, rebelle. De grands films viendront dont "L'arnaqueur","Butch Cassidy et le kid"...


Il a été excellent dans le Gaucher, d'Arthur Penn, puis a commencé son ultime ascension avec le rôle du mari d'Eliza-beth Taylor dans la Chatte sur un toit brûlant. Depuis Du haut de la terrasse, Exodus et l'Arnaqueur, Newman est une des superstars non seulement des États-Unis mais du monde entier.

Beaucoup de gens s'étonnent qu'il n'ait pas reçu l'Oscar de la meilleure interprétation masculine pour l'Arnaqueur; de fait, Newman a été sélectionné quatre fois (pour ce film-là, mais aussi pour la Chatte sur un toit brûlant, pour le Plus Sauvage d'entre tous et pour Cool Hand Luke), mais il n'a jamais obtenu la petite statuette fatidique.
La comédie sera souvent présente.Il tournera un film avec Hitchcock mais ce sera un échec.
En 1978 un de ses fils se suicidera et cela marquera le reste de son existence.
Paul n'hésite pas à s'engager socialement ou politiquement.
En 1982 il se lance dans le commerce avec les sauces et vinaigrettes "Newman's Own" puis les glaces et jus de fruits.
Il gagnera ainsi beaucoup d'argent mais n'hésitera pas à faire des dons de plusieurs millions de dollars.
Il est également propriétaire d'une écurie de chevaux .Et il adore la conduite automobile. Il a participé aux 24 heures du mans
Mais il se bat contre un cancer des poumons. Il est sorti de l'hopital Weill Corner Medical center où il a subi une lourde intervention chirurgicale.Il est  rentré chez lui pour mourir auprès des siens.
Il a reçu en 1986 l'Oscar du meilleur acteur pour "La couleur de l'argent".




VICTOR SAVILLE  ...   LE CALICE D'ARGENT  ...   THE SILVER CHALICE   ...  1954
ARNOLD LAVEN     ....    THE RACK   ...  1955
ROBERT WISE ...  MARQUE PAR LA HAINE   ...  SOMEBODY UP THERE LIKES ME  ...   1955


MICHAEL CURTIZ   ...  POUR ELLE UN SEUL HOMME ...    THE HELEN MORGAN STORY ...    1957

ROBERT WISE ... FEMMES COUPABLES ...    UNTIL THEY SAIL  ...   1957
ARTHUR PENN ...    LE GAUCHER   ...  THE LEFT HANDED GUN   ...  1957

MARTIN RITT   ...  LES FEUX DE L'ETE  ...   THE LONG HOT SUMMER     1957


RICHARD BROOKS  ...   LA CHATTE SUR UN TOIT BRULANT  ...   THE CAT ON A HOT TIN ROOF   ....  1959

LEO MCCAREY ...LA BRUNE BRULANTE   ...  RALLY'ROUND THE FLAG,BOYS...     1959
VINCENT SHERMAN  ...   CE MONDE A PART    ... THE YOUNG PHILADELPHIANS  ...   1959


PAUL NEWMAN   ...  ON THE HARMFULNESS OF TABACCO   ...  ON THE HARMFULNESS OF TABACCO ...    1959
MARK ROBSON   ...  DU HAUT DE LA TERRASSE   ... FROM THE TERRACE   ...  1960


OTTO PREMINGER ...  EXODUS   ....  1960


ROBERT ROSSEN....     L'ARNAQUEUR    ... THE HUSTLER  ...   1961


MARTIN RITT   ...    PARIS BLUES     ....1961
RICHARD BROOKS  ...   DOUX OISEAU DE JEUNESSE   ...  SWETT BIRD OF YOUTH ....    1961
MARTIN RITT...     AVENTURES DE JEUNESSE    .... HEMINGWAY'S ADVENTURES OF A YOUNG MAN  ...   1962
MARTIN RITT   ...  HUD LE PLUS SAUVAGE D'ENTRE TOUS    ... HUD     1963

 MELVILLE SHAVELSON ...    LA FILLE A LA CASQUETTE   ...  A NEW KIND OF LOVE ...   1963
MARK ROBSON   ...  PAS DE LAURIERS POUR LES TUEURS...     THE PRIZE   ..  1963


JACK LEE THOMPSON ... MADAME CROQUE MARIS   ...  WHAT A WAY TO GO ...    1964
MARTIN RITT     ...L'OUTRAGE...     THE OUTRAGE   ...  1964
JACK SMIGHT   ...  DETECTIVE PRIVE  ...   HARPER  ...   1965
PETER USTINOV    ...   LADY L     ..1966


ALFRED HITCHCOCK .. LE RIDEAU DECHIRE    ...TORN CURTAIN  ....   1966
MARTIN RITT    ...   HOMBRE  ...   1966

STUART ROSENBERG     ..LUKE LA MAIN FROIDE ....    COOL HAND LUKE   ....  1967


JACK SMIGHT ...    EVASION SUR COMMANDE    ... THE SECRET WAR OF HARRY FRIGG   ...  1967
PAUL NEWMAN    ....RACHEL RACHEL  ...   1968
JAMES GOLDSTONE ....    VIRAGES   ...  WINNING  ...   1968
GEORGE ROY HILL ...BUTCH CASSIDY ET LE KID ....    BUTCH CASSIDY AND THE KID    ... 1969
STUART ROSENBERG   ...  WUSA    ... 1970
PAUL NEWMAN   ...  LE CLAN DES IRREDUCTIBLES  ...   SOMETIMES A GREAT NOTION ...    1970
STUART ROSENBERG   ...  LES INDESIRABLES   ...  POCKET MONEY     1971
JOHN HUSTON ...   JUGE ET HORS LA LOI    ... THE LIFE AND TIMES OF JUDGE ROY BEAN  ...   1971
PAUL NEWMAN   ...  DE L'INFLUENCE DES RAYONS GAMMA SUR LE COMPORTEMENT DES MARGUERITES ...    THE EFFECT OF GAMMA RAYS ON MAN IN THE MOON MARIGOLDS    ... 1972

JOHN HUSTON ....   LE PIEGE  ...   THE MACKINTOSH MAN    ... 1973

GEORGE ROY HILL ...  L'ARNAQUE  ...   THE STING...     1973


JOHN GUILLERMIN ...  LA TOUR INFERNALE  ...   THE TOWERING INFERNO     ...1974
STUART ROSENBERG ...    LA TOILE D'ARAIGNEE    ... THE DROWNING POOL   ...  1975

ROBERT ALTMAN ...   BUFFALO BILL ET LES INDIENS   ...  BUFFALO BILL AND THE INDIANS...     1976
MEL BROOKS   ....  LE DERNIERE FOLIE DE MEL BROOKS ...    SILENT MOVIE   ...  1976

GEORGE ROY HILL .... LA CASTAGNE  ..   SLAP SHOT....     1976
ROBERT ALTMAN    ...    QUINTET   ...  1978
JAMES GOLDSTONE    ... LE JOUR DE LA FIN DU MONDE...     WHEN TIME RAN OUT   ...  1979
DANIEL PETRIE   ...  LE POLICEMAN   ...  FORT APACHE THE BRONX  ...   1980
SYDNEY POLLACK ...  ABSENCE DE MALICE        1980


PAUL NEWMAN   ....  THE SHADOW BOX     1....980
SIDNEY LUMET  ...   LE VERDICT   ...  THE VERDICT...     1982


PAUL NEWMAN    ... L'AFFRONTEMENT   ...  HARRY AND SON     1983
MARTIN SCORSESE ...  LA COULEUR DE L'ARGENT ...    THE COLOR OF MONEY   ...  1986

PAUL NEWMAN ....   LA MENAGERIE DE VERRE  ...  THE GLASS MENAGERIE     1987
ROLAND JOFFE  ...   LES MAITRES DE L'OMBRE...     SHADOW MAKERS     1988


RON SHELTON   ...    BLAZE     ...1989
JAMES IVORY    ... MR AND MRS BRIDGE ...    MR AND MRS BRIDGE  ...   1989

JOEL ET ETHAN COEN    ... LE GRAND SAUT    ... THE HUDSUCKER PROXY    .. 1992


ROBERT BENTON    ... UN HOMME PRESQUE PARFAIT   ...  NOBODY'SFOOL  ...   1993

ROBERT BENTON     L'HEURE MAGIQUE    ... TWILIGHT  ...   1996
LUIS MANDOKI    ... UNE BOUTEILLE A LA MER   ... MESSAGE IN A BOTTLE  ..   1998
MAREK KANIEVSKA    ... EN TOUTE COMPLICITE     WHERE THE MONEY IS    ... 1998
SAM MENDES   ...  LES SENTIERS DE LA PERDITION  ...   ROAD TO PERDITION  ...  2001

PAUL NEWMAN

PAUL NEWMAN

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :