" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES PREDATEURS (1983)

titre original "THE HUNGER"

réalisé par Tony Scott

 

 

avec

Catherine Deneuve ...     Miriam Blaylock

David Bowie ...     John Blaylock

Susan Sarandon ...     Sarah Roberts

Cliff De Young ...     Tom Haver

Beth Ehlers ...     Alice Cavender

Dan Hedaya ...     Lieutenant Allegrezza

Rufus Collins ...     Charlie Humphries
Suzanne Bertish ...     Phyllis
James Aubrey ...     Ron
Ann Magnuson ...     
John Stephen Hill
Shane Rimmer ...     Arthur Jelinek
Bauhaus
Douglas Lambert
Bessie Love ...     Lillybelle

d'après le roman de Whitley Strieber. Musique : Michel Rubini, Denny Jaeger. 

Née en Egypte voilà quatre mille ans, Miriam possède la vie éternelle. Pour pouvoir rester jeunes, ses amants doivent se nourrir de sang humain ; malgré tout, John Blaylock, rencontré il y a deux siècles, voit son existence menacée. Décidée à tout tenter pour sauver son amour, Miriam entreprend de séduire une chercheuse, Sarah Roberts, spécialiste des problèmes du vieillissement...

Dans son laboratoire de recherche à la technique de pointe, le docteur Sarah Roberts poursuit ses travaux. Et si le vieillissement n'était qu'une maladie ? Et si, à ce titre, il pouvait être combattu et guéri ? Et si, comme elle vient de le constater sur les singes de son laboratoire, le processus de l'âge s'accélère, ne peut-il pas aussi être ralenti ? Et, pourquoi pas, suspendu ? Le docteur Saran Roberts est une sommité dans le domaine médical, et c'est en la voyant, interviewée à la télé, que Myriam sait qu'elle aura besoin d'elle pour sauver John.

John se souvient de ces premières années de folie passionnelle. Il garde encore le souvenir brûlant de ce désir fou. Elle, elle sait qu'il vieillira, à plus ou moins longue échéance. Avant lui, d'autres amants, d'autres maîtresses ont vieilli, et sont morts. Elle en garde d'ailleurs les cadavres dans son grenier, soigneusement rangés dans leurs cercueils. Tous et toutes avaient exigé qu'elle entre dans leur vie et la bouleverse.


Car il faut, pour devenir ce vampire qui. dans le film, ne dit jamais son nom , être un animal de proie. Mvriam l'est — et depuis toujours. John l'est aussi, par amour, par désir de possession et de conquête. De la même manière. Sarah, le seul personnage principal contemporain, est aujourd'hui âpre à obtenir ce qu'elle veut : la découverte scientifique. C'est une vorace. Elle a l'instinct sanguinaire et profond des véritables prédateurs. Et comme Myriam, comme John. Sarah deviendra un monstre, au sens mythologique du terme : une créature divine.
Tony Scott  s'empare de la beauté cannibale de David Bowie, en fait le jumeau ou presque de Deneuve, et l'inquiétant sourire de Bowie souligne la perfection du reste.
Claire, aiguë, contrastée, contemporaine, presque naturelle au contraire, est Deneuve .

Les maquillages sont l'œuvre de Dick Smith qui  a notamment "créé" Dustin Hoffman (âgé de cent-vingt ans) dans "Little big man" , Marlon Brando dans "Le parrain"  et les créatures de "Au-delà du réel" . 

Tony Scott Auteur de plusieurs centaines de spots de pub signe ici son premier long métrage. Il doit cette opportunité à la détection de son frère, Ridley, réalisateur des "Duellistes"  et d' "Alien" , occupé alors par le tournage de "Blade runner" . Tony Scott a mis en scène deux courts métrages : "Loving memory" et 'One of the missing".
 

 Faim d'amour, de vie. soif de jeunesse éternelle...
Un film violent, sanglant, tendre, étrange et vénéneux.   Scènes d'un érotisme torride entre Catherine Deneuve et Susan Sarandon . C'est aussi une formidable histoire d'amour.

LES PREDATEURS

LES PREDATEURS

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :