" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SACHA GUITRY est né à Saint Petersbourg en 1885. Il était le fils du grand comédien
Lucien Guitry.

Il meurt à paris le 24/07/1957.
Cinéaste presque involontaire à ses débuts, Sacha Guitry a très vite pris conscience des ressources du nouvel art et ce n'est pas le moindre des paradoxes que cet homme de théâtre soit devenu un des grands réalisateurs français.
Guitry fut toujours tenu en suspicion par les gens du cinéma. De cette mauvaise réputation, on retrouve la trace dans toutes les « histoires du cinéma ». Et pourtant, , Sacha, sans en avoir l'air, avait édifié une œuvre cinématographique beaucoup plus variée qu'il n'y paraissait et débordant très souvent le cadre de ce qu'on appelle « théâtre filmé », expression qui appelle du reste quelques remarques.
C'est bien au théâtre filmé, pris au sens le plus large, qu'appartient une première série de films de Sacha, parmi lesquels on relève plusieurs titres fameux et mêmes quelques succès parmi les plus durables : Pasteur (1935), Le NouveauTestament (1936), Mon père avait raison (1936), Faisons un rêve (1936), Désiré (1937), Quadrille (1938), Le Comédien (1947), Le Diable boiteux (1948), Deburau (1951), Je l'ai été trois fois (1952).


Malgré une ou deux réussites presque parfaites, qui doivent beaucoup à la qualité du texte et au jeu des acteurs (Raimu dans Faisons un rêve, Sacha lui-même, Arletty et Saturnin Fabre dans Désiré), c'est dans la série des scénarios originaux qu'on doit chercher le meilleur de l'apport de Guitry au cinéma.
Parmi les titres les plus célèbres, il faut citer au moins Le Roman d'un tricheur (1936), Remontons les Champs-Elysées (1938), Ils étaient neuf célibataires (1939), Le Destin fabuleux de Désirée Clary (1941), Le Trésor de Cantenac (1950), Tu m'as sauvé la vie (1950), La Poison (1951), La Vie d'un honnête homme (1953), Si Versailles m'était conté (1953), Napoléon (1954), Assassins et voleurs (1956), Les trois font la paire (1957).


Il tourna 3 films  sous l'Occupation après avoir refusé les offres de la firme allemande Continental, films qui  ne figurent pas parmi les meilleurs de sa carrière. Ils relèvent de cette imagerie patriotique que les circonstances inspirèrent à Sacha et qui le poussèrent à une sorte d'inventaire de toutes les gloires de France .

Après la Libération, éloigné trois ans des studios, il ne renouera vraiment avec le succès qu'en 1950 (exceptons un succès de circonstance pour Le Diable boiteux en 1948, film sur Talleyrand .

Il faut mettre au premier plan les deux films écrits pour Michel Simon, acteur génial, qui contribue à faire de La Poison (1951) et de La Vie d'un honnête homme (1953) deux des chefs-d'œuvre les plus insolites de Sacha, pleins de sarcasme et d'amertume, dans la ligne du Roman d'un tricheur, mais avec une noirceur plus accentuée.

Il y aura  une série de films historiques réunissant une distribution pléthorique.
La dernière grande réussite de Sacha, c'est Assassins et voleurs, petite comédie insolente, tournée un an avant sa mort, pleine d'une joyeuse immoralité, dont l'assassinat, le vol et l'adultère sont les principaux ressorts.

Sur l'ensemble de l'œuvre de Sacha , trois ou quatre, au moins, sont des chefs-d'œuvre d'originalité et d'invention, et des chefs-d'œuvre du cinéma.
Pour admettre ces vérités élémentaires, il a fallu beaucoup de temps, et pas mal d'efforts pour venir à bout des préjugés et des mauvaises querelles.
Il faut rendre justice à François Truffaut, alors jeune critique débutant : il fut le premier à célébrer les mérites du cinéaste Guitry, dans une revue de cinéma « sérieuse », Les Cahiers du cinéma.

Sacha Guitry était parfaitement conscient de ce qui distinguait le théâtre du cinéma. De même, il savait très bien voir la supériorité du cinéma américain sur le cinéma français. Il ne tarissait pas d'éloges sur le cinéma documentaire.

Il proclamait  que le comique se démode moins vite que le dramatique (ce que ses propres films vérifient aujourd'hui), et il reconnaissait la suprématie de Chaplin et de Buster Keaton.


CEUX DE CHEZ NOUS 1915
PASTEUR 1931
BONNE CHANCE 1931
LE NOUVEAU TESTAMENT 1936
LE ROMAN D'UN TRICHEUR 1936
MON PERE AVAIT RAISON 1936
FAISONS UN REVE 1936
LE MOT DE CAMBRONNE 1936
LES PERLES DE LA COURONNE 1937
DESIRE 1937
QUADRILLE 1937
L'ACCROCHE CŒUR 1938
REMONTONS LES CHAMPS ELYSEES 1938
ILS ETAIENT NEUF CELBATAIRES 1939
LE DESTIN FABULEUX DE DESIREE CLARY 1941
LA LOI DU 21 JUIN 1907 1942
DONNE MOI TES YEUX 1943
LE MALIBRAN 1943

LE COMEDIEN 1947
LE DIABLE BOITEUX 1948


AUX DEUX COLOMBES 1949
TOA 1949
LE TRESOR DE CANTENAC 1949 
TU M'AS SAUVE LA VIE 1950
DEBURAU 1950
ADHEMAR OU LE JOUET DE LA FATALITE 1951
LA POISON 1951
JE L'AI ETE TROIS FOIS 1952
LA VIE D'UN HONNETE HOMME 1952


SI VERSAILLES M'ETAIT CONTE 1953


NAPOLEON 1954
SI PARIS NOUS ETAIT CONTE 1955
ASSASSINS ET VOLEURS 1956


LES TROIS FONT LA PAIRE 1957

 

SACHA GUITRY
Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :