" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CHEMIN DES ECOLIERS

réalisé par Michel Boisrond

 

avec

 ALAIN DELON - Antoine Michaud

 FRANÇOISE ARNOUL -Yvette

JEAN-CLAUDE BRIALY -Paul Tiercelin

LINO VENTURA- Tiercelin
 BOURVIL  -M.Michaud

PAULETTE DUBOST  -Mme Michaud

PIERRE MONDY  --Lulu

SANDRA MILO  -Olga-

MADELEINE LEBEAU -Flora

LISE DELAMARE-Lucette

Paris , avril 1943. Dans la nuit, un couple d'amoureux se promène à bicyclette : Antoine Michaud laisse sa ravissante maîtresse, Yvette, femme de prisonnier de guerre et mère d'une petite fille, au pied de son immeuble. Ils projettent de passer quinze jours de vacances ensemble, mais encore faut-il qu'Antoine, qui n'a que dix-sept ans, persuade ses parents de le laisser partir en leur faisant croire qu'il est invité par son ami Paul Tiercelin dans sa maison de Bourgogne. Le père d'Antoine, Charles Michaud, est un homme aussi intègre que naïf, qui ne goûte guère que son fils fréquente le jeune Tiercelin. Le père de celui-ci tient, en effet, un restaurant, et il le soupçonne de se livrer au marché noir. Il accepte néanmoins qu'Antoine parte en vacances avec Paul.


Tout en suivant leurs études au lycée, les deux copains échafaudent des trafics destinés à assurer leur argent de poche. Antoine a ainsi prévu une livraison de champagne destinée à M. Tiercelin. Tandis que le jeune Michaud ne pense qu'à Yvette, Paul, lui, joue les blasés et modère les ardeurs de son camarade, estimant qu'il y a mieux à faire à leur âge que de perdre son temps avec des femmes.
Antoine s'apprête donc à soi-disant partir pour la Bourgogne et boucle son sac sans que ses parents se doutent de la supercherie. Le garçon se rend chez Yvette qui attend Lulu, l'homme chargé de convoyer le champagne promis à Tiercelin, et qui doit se déguiser en officier allemand. Car la jeune femme est très intéressée par les rentrées d'argent provenant des trafics de son amant et elle le persuade de lui acheter un manteau en ocelot avec ses prochains bénéfices. Au même moment arrive Flora, la maîtresse de Paul qui vient de rompre avec elle sous le prétexte qu'il est trop jeune pour avoir une femme et qu'il veut préparer son bac.


Le soir même, les amoureux dînent joyeusement en compagnie de Paul au restaurant de Tiercelin. Paul propose à Antoine de partir vraiment avec lui à la campagne sans Yvette. Celle-ci,prévenue par Flora qu'il chercherait à la séparer de son amant, lui rétorque qu'Antoine est libre de faire ce qu'il veut, mais qu'ils se sont promis de ne jamais se quitter. Appelé par son père, Paul quitte la table et Yvette s'empresse de suggérer à Antoine qu'il est temps de se priver de son concours pour « réaliser des affaires ». Avant qu'Antoine ait pu répondre, Paul est de retour avec une mauvaise nouvelle : la police est chez Dominique, à qui Lulu devait livrer le Champagne de contrebande. Il faudrait prévenir celui-ci, mais Paul ignore son itinéraire. Antoine se tait. Pourtant, il sait, lui, par où doit passer Lulu et il entreprend de le rejoindre à vélo à l'insu de son ami pour montrer à Yvette qu'il est un homme.
 

Il s'enfonce dans la nuit, se poste sur la route, mais le camion de Lulu passe devant lui sans s'arrêter. Il se jette à sa poursuite, mais en vain. La police intercepte le camion. Grâce à son uniforme allemand, Lulu sauve la situation et embarque Antoine qui peut ainsi le prévenir du guet-apens dans lequel il allait tomber.
Une lettre d'Antoine, envoyée de Bourgogne par un comparse, arrive chez les Michaud qui se réjouissent des bonnes nouvelles qu'il leur donne. Mais sa petite sœur, Pierrette, éclate en sanglots : elle connaît, elle, le mensonge du garçon. En même temps, Michaud ouvre le bulletin scolaire de son fils pour découvrir que, d'excellent élève qu'il était, il a viré cancre. Et c'est Mme Michaud qui pressent la vérité en soupçonnant qu'il y a là-dessous une histoire de femme...

C'est en repensant au fabuleux tandem composé par Jean Gabin et Bourvil dans le film d'Autant-Lara que Lino Ventura dit « oui » au projet du Chemin des écoliers, ce chemin qui constitue pour Aymé « le raccourci abrupt entre l'enfance et l'âge d'homme »
Lino tourne avec Bourvil déjà confirmé en vedette et Alain Delon ((qui, tout de suite après, va enchaîner avec Plein Soleilde René Clément et Rocco et sesfrères de Luchino Visconti qui vont lui apporter la célébrité) ) et Jean-Claude Brialy ((révélé par le Beau Serge et les Cousins de Claude Chabrol), jeunes loups du cinéma français . Lino va retrouver Alain Delon par deux fois (dans les Aventuriers et le Clan des Siciliens) et aussi Bourvil dans les Grandes Gueules de Robert Enrico en 1965 où, sur fond de vengeance et de forêt vosgienne, les personnages qu'ils campent s'affrontent violemment. Si violemment même qu'ils en garderont des souvenirs de plaies et de bosses remémorés en fin de tournage avec des rires complices.

« Bourvil s'est très bien comp

orté, va admettre Lino, ancien catcheur et donc fin connaisseur en matière de bagarre. Je ne l'aurais pas cru si costaud. J'ai terminé les Grandes Gueules en boitant. Ce n'était pas de la frime : il m'a fait tomber si violemment que je me suis foulé la cheville. » Et Bourvil de renchérir : « Je n'ai rien à lui envier. Moi, j'ai encore à l'oreille la marque d'un coup qu'il m'a donné. Mais nous sommes sans rancune : les coups, ça resserre l'amitié. »
.

Romancier, nouvelliste, conteur, auteur dramatique, Marcel Aymé, auteur prolifique et notamment du Chemin des écoliers, aura vu nombre de ses œuvres adaptées à l'écran et aussi à la scène. A commencer par sa nouvelle la plus célèbre, le Passe-muraille, que Jean Boyer portait à l'écran en 1950 avec Bourvil, puis Pierre Tchernia au petit écran en 1977 avec Michel Serrault, avant que Didier Van Cauwelaert et Michel Legrand n'en fassent une comédie musicale avec Francis Perrin. Il y aura eu encore la Traversée de Paris de Claude Autant-Lara avec Bourvil et Jean Gabin, la Jument verte du même Autant-Lara et, toujours avec Bourvil, Clérambard d'Yves Robert avec Philippe Noiret, la Vouivre de Georges Wilson avec son fils Lambert, Uranus de Claude Berri avec Gérard Depardieu, etc.

Des acteurs solides comme Paulette Dubost et Pierre Mondy. et la très séduisante Françoise Arnoul que les années cinquante portent aux nues , complètent la distribution.
 

LE CHEMIN DES ECOLIERS
LE CHEMIN DES ECOLIERS
LE CHEMIN DES ECOLIERS
LE CHEMIN DES ECOLIERS
LE CHEMIN DES ECOLIERS
Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :