" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AUDIE MURPHY
Orphelin trop tôt jeté dans la guerre, Audie Murphy en revint néanmoins avec vingt-huit médailles militaires et le titre de " soldat le plus décoré de la Seconde Guerre mondiale " Une distinction qui devait être a a fois sa chance et sa croix. Sa chance, parce qu'en plus de son visage poupin et d'un physique avarageux. il disposait d'atouts es aux yeux de Hollywood . Sa croix. parce qu'il  qu'il ne devait jamais totalement se remettre de son expérience aux avant-postes de l'enfer.


Issu  d'une famille de neuf enfants, Audie Murphy est né le 20 juin 1924 dans une ferme texane des environs de Kingston. Son père, journalier dans les champs de coton, était si pauvre que, dès que l'un de ses fils était en âge de tenir une charrue, il le retirait de l'école. Il n'en ira pas autrement pour Audie. Ouvrier agricole, il apprendra également à chasser pour sa survie. Une adresse qui, quelques années plus tard, lui sera un précieux appoint. Comme la misère est sans fond, voilà que son père disparaît un beau jour, sans intention de retour, tandis que sa mère meurt, peu de temps après, alors qu'il n'a que 16 ans. Recueilli avec ses frères et sœurs par sa tante, il se loue comme garçon de ferme et complète ses gains par un mi-temps de pompiste dans une station-service. La guerre, en 1941, le surprend dans un atelier de Greenville où il est réparateur d'appareils radio.


Econduit par le corps des marines, puis par celui des parachutistes, pour insuffisance pondérale, il parvient à se faire admettre dans l'infanterie. Commence alors, pour le soldat Murphy, une carrière militaire exceptionnelle sur les champs de bataille européens, qui va culminer le jour où, seul sur la tourelle d'un char incendié, il tient tête à deux compagnies allemandes soutenues par des blindés. Entre autres décorations, il recevra la Medal of Honor, la Purple Heart et la Légion d'honneur. Le général de Lattre de Tassigny lui remettra personnellement la Croix de guerre à deux palmes. Rapatrié en 1945, en même temps que treize généraux, c'est pourtant sur lui que se rueront les journalistes à son arrivée à San Antonio (Texas), faisant instantanément du soldat Murphy un symbole et une légende. Dans la foulée, notre héros pose sa candidature à la prestigieuse académie militaire de West Point, mais, là aussi il sera éconduit, pour handicap dû... à une blessure de guerre.  A l'époque, l'homme aux 28 médailles vit avec une modeste pension d'invalide de 86 dollars.
Le 16 juillet 1945, Audie Murphy fait la couverture du magazine « Life » et attire l'attention de l'acteur James Cagney, qui vient de monter sa société de production. Fin businessman autant qu'acteur redouté, Cagney recrute ce jeune héros et le prête à la Paramount pour un rôle secondaire dans « Beyond glory », avant de se désintéresser de lui à peine le film sorti. Il faudra la rencontre de Paul Short, producteur et lui-même ancien combattant, pour le relancer avec « Garçons en cage ». Un rôle qui en appellera un autre — celui de Billy The Kid dans « Le kid du Texas » — et lui mettra définitivement le pied à l'étrier de la gloire. Son mariage avec l'actrice Wanda Hendrix (« Sierra »), pour bref qu'il fût (1949-1950), viendra parfaire cette image de jeune premier au palmarès héroïque.
Devenu entre-temps le défenseur de la grandeur nationale dans une série de westerns et de films de guerre qui exploitent ses aptitudes de cavalier et sa qualité de vétéran, Audie Murphy se gagne une popularité surprenante en regard de ses faibles compétences d'acteur et de la répétitivité des scénarios qu'on lui propose. Conscient de ses dons limités, il n'est pas dupe de la pièce dans laquelle les studios Universal le font jouer. Mais il en a trop bavé dans sa jeunesse pour snober la fortune dont le destin lui a fait cadeau. « Les intrigues sont toutes pareilles », dira-t-il de ses films. « D'un western à l'autre, il n'y a que les chevaux qui changent. » Du moins peut-il s'en consoler par la popularité qu'ils lui confèrent et le bien-être qu'ils lui permettent d'offrir à ses fils nés de son deuxième mariage, avec Pamela Archer, en avril 1953.


Malgré un inventaire où le tout-venant de la cinématographie de l'époque domine, Audie Murphy aura la fierté d'inscrire son nom au générique de quelques productions plus ambitieuses, telles que « La charge victorieuse » et « Un Américain bien tranquille ». Mais c'est avec « To Hell and back », film autobiographique illustrant ses exploits militaires, qu'il va connaître le zénith de sa popularité, au point que ce blockbuster demeurera jusqu'aux « Dents de la mer », soit vingt ans plus tard, le plus gros succès commercial jamais enregistré par Universal. Mais, est-ce le syndrome du guerrier ou l'insatisfaction de son existence, il est de plus en plus fréquemment sujet à des dépressions et des insomnies. Pour tromper son ennui, il s'adonne au jeu, où il perdra et gagnera des fortunes. En 1962, il se sépare pour la seconde fois de Pamela Archer, alors que sa carrière est virtuellement terminée. Comme si le destin s'était soudain ravisé en accordant autrefois gloire et fortune à ce misérable fils d'ouvrier agricole, Audie Murphy va connaître une fin de vie tragique. En 1968, il est déclaré en faillite. Deux ans plus tard, il est accusé de coups et blessures sur un voisin, avec intention de le tuer. Il sera lavé de cette souillure, mais ne l'emportera pas pour autant au paradis. Le 28 mai 1971, en effet, l'avion de tourisme dans lequel il a embarqué avec quatre hommes d'affaires s'écrase en Virginie. Il n'y aura pas de survivant.

WILLIAM CASTLE...L'ARCHANGE DE BROOKLYN...TEXAS, BROOKLYN AND THE HEAVEN...1948
JOHN FARROW...RETOUR SANS ESPOIR...BEYOND GLORY...1948
KURT NEUMANN...GARCONS EN CAGE...BAD BOYS...1948
WILLIAM CASTLE...TEXAS, BROOKLYN AND HEAVEN......1948
RAY ENRIGHT...LE KANSAS EN FEU...KANSAS RAIDERS...1950


ALFRED E GREEN...SIERRA......1950
JOHN HUSTON...LA CHARGE VICTORIEUSE...THE RED BADGE OF COURAGE...1951
DON SIEGEL...DUEL SANS MERCI...THE DUEL AT SILVER CREEK...1952


NATHAN JURAN...LE TUEUR DU MONTANA...GUNSMOKE...1952


JESSE HIBBS...CHEVAUCHEE AVEC LE DIABLE...RIDE CLEAR OF DIABLO...1953


FREDERICK DE CORDOVA...L'HEROIQUE LIEUTENANT......1953
NATHAN JURAN...QUI EST LE TRAITRE?...TUMBLEWEED...1953
NATHAN JURAN...LA RIVIERE SANGLANTE...DRUMS ACROSS THE RIVER...1954


GEORGE MARSHALL...LE NETTOYEUR...DESTRY...1954
JESSE HIBBS...L'ENFER DES HOMMES...TO HELL AND BACK...1955
JESSE HIBBS...SIX SECONDES DE SILENCE...WORLD IN MY CORNER...1955


JESSE HIBBS...L'HOMME DE SAN CARLOS...WALK THE PROUD LAND...1956


JESSE HIBBS...JOE BUTTERFLY......1957
GEORGE MARSHALL...LE FORT DE LA DERNIERE CHANCE...THE GUNS OF FORT PETTICOAT...1957
JAMES NEILSON...LE SURVIVANT DES MONTS LOINTAINS...NIGHT PASSAGE...1957
JESSE HIBBS...L'ETOILE BRISE...RIDE A CROOKED TRAIL...1958
DON SIEGEL...TRAFIQUANTS D'ARMES...THE GUN RUNNERS...1958
JACK SHER...LE BAGARREUR SOLITAIRE...THE WILD AND THE INNOCENT...1959


GEORGE SHERMAN...LE DIABLE DANS LA PEAU...HELL BENT FOR LEATHER...1959
THOMAS CARR...LE REVOLTE...CAST A LONG SHADOW...1959
JOHN HUSTON ...LE VENT DE LA PLAINE ...THE UNFORGIVEN ...1959
HERBERT COLEMAN...LA BATAILLE DE BLOODY BEACH...BATTLE AT BLOODY BEACH...1960
HERBERT COLEMAN...LES CAVALIERS DE L'ENFER...POSSE FROM HELL...1960
HARRY KELLER...LES SEPT CHEMINS DU COUCHANT...SEVEN WAYS FROM SUNDOWN...1960
HARRY KELLER...SIX CHEVAUX DANS LA PLAINE...SIX BLACK HORSES...1962


FRANK MCDONALD...DUEL AU COLORADO...GUNFIGHT AT COMANCHE CREEK...1963
R.G.SPRINGSTEEN...LE COLLIER DE FER...SHOWDOWN...1963
SIDNEY SALKOW...FEU SANS SOMMATION...THE QUICK GUN...1964
WILLIAM WITNEY...LA FUREUR DES APACHES...APACHE RIFLES...1964


R.G.SPRINGSTEEN...LA PATROUILLE DE LA VENGEANCE...BULLET FOR A BADMAN...1964
WILLIAM WITNEY...REPRESAILLES EN ARIZONA...ARIZONA RAIDERS...1965
MENAHEM GOLAN...LA MALLE DU CAIRE...TRUNK TO CAIRO...1966
EARL BELLAMY...LA PAROLE EST AU COLT...GUNPOINT...1966
LESLEY SELANDER...THE TEXICAN......1966
BUDD BOETTICHER...QUI TIRE LE PREMIER...A TIME FOR DYING...1969

 

AUDIE MURPHY

AUDIE MURPHY

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :