HERBERT ROSS

Publié le par cinestranger

Herbert Ross est un grand danseur choregraphe de danse et un réalisateur né le 13 mai 1927 à Brooklyn, New York, Etats-Unis et décédé le 9 Octobre, 2001, New York, insuffisance cardiaque .

Il a réalisé près de 25  films, parmi eux The Turning Point, Footloose et Steel Magnolias . Ses films ont récolté près de 40 nominations aux Oscars.Il a partagé son temps entre la scène et le cinéma, notamment en travaillant étroitement avec le producteur Ray Stark et l'écrivain Neil Simon,pour des films de divertissement. Il y aura des succès et des flops mais il a connu un succès populaire au détriment des critiques cinématographiques.


Herbert a commencé sa carrière en tant que comédien alors qu'il était adolescent et danseur dans les années 1940.

Son succès à Broadway établi, il est allé vers d'autres objectifs , comme travailler avec l'École de ballet américain ou sur des scènes de théâtre, y compris.

Il travaillera pour deux comédies musicales britanniques avec Cliff Richard, The Young Ones et Summer Holiday.

Sans surprise, il se tourna vers la réalisation de films, et ses débuts avec le Goodbye Mr Chips(1969). Une catastrophe critique.

Son prochain film a été , La chouette et le pussycat avec Barbra Streisand qu'il retrouvera dans Funny Girl pour un  Oscar de la meilleure actrice.

Au début des années 1970, Ross a réalisé deux films qui sont devenus des succès .L'adaptation de la pièce de théâtre de Woody Allen "Play It Again" ,avec Diane Keaton et l'ombre de Humphrey Bogart. The Last Of Sheila (1973) une satire sur Hollywood.

Herbert Ross deviendra souvent son propre producteur et travaillera avec succès avec sa femme, Nora Kaye, une ancienne chorégraphe et danseuse de ballet.

Le résultat a été The Turning Point (1977) , l'histoire d'un danseur vieillissant qui rend visite à un ancien rival avec Mikhail Baryshnikov .

The Goodbye Girl présentera une performance mémorable de Richard Dreyfuss .

Quelques années plus tard, le danseur Nijinsky a croisé le chemin de Ross avec l'histoire  d'une danseuse et son amant éconduit, Sergei Diaghilev. .

Un autre succès commercial avec Footloose (1984), une comédie musicale rock , et trois ans plus tard, The secret of my success avec Michael J Fox.

1987 sera l'année du décès de son épouse Nora Kaye , cancer. Un an plus tard, il a épousé la soeur de Jackie Kennedy, Lee Radziwill Bouvier.

En 1989, il revient à la réalisation avec Steel Magnolias, adapté par Robert Harling . Le film a connu succès commercial et critique considérable à l'inverse de ses autres derniers films.



Comme chorégraphe :

1954 : Carmen Jones (d'Otto Preminger)

1961 : The young ones ( de Sidney J Furie);

1963 : Summer holiday (de Peter Yates) ;

1965 : Inside Daisy Clover (Daisy Clover la jeune rebelle, de Robert Mulligan);

1967 : Doctor Dolittle (L'extravagant Dr Dolittle, de Richard Fleischer) ;

1968 : Funny girl (de William Wyler) ;

1975 : Funny lady (+ réal.).

Comme réalisateur :

1969 : Goodbye Mr. Chips (avec Petula Clark et Peter O'Toole)

1970 : The owl and the pussycat (La chouette et le pussycat, avec Barbra Streisand et George Segal) ;

1971 : T.R. Baskin (avec Candice Bergen et James Caan) ;

1972 : Play it again, Sam (Tombe les filles et tais-toi, avec Woody Allen et Diane Keaton) ;

1973 :  The last of Sheila (Les invitations dangereuses, avec Richard Benjamin et Dyan Cannon) ;

1975 : Funny lady (avec Barbra Streisand et James Caan),

1975 The Sunshine boys (Ennemis comme avant, avec Walter Matthau et George Burns) ;

1976 : The seven per-cent solution (Sherlock Holmes attaque l'Orient-Express, avec Nicol Williamson et Va-nessa Redgrave);

1977 : The turning point (Le tournant de la vie, avec Anne Bancroft et Shirley MacLaine),

1977 The goodbye girl (Adieu, je reste ; avec Richard Dreyfuss et Marsha Mason);

1978 : California Suite (California Hôtel, avec Jane Fonda et Alan Aida) ;

1980 : Nijinsky (avec Alan Bâtes et George De La Pena) ;

1981 : Pennies from Heaven (Tout l'or du ciel, avec Steve Martin et Bernadette Peters) ;

1982 :  I ought to be in pictures (avec Walter Matthau et Ann-Margret),

1981 Max Dugan returns (avec Marsha Mason et Jason Robards) ;

1983 : Footloose (avec Kevin Bacon et Lori Singer) :

1984 : Protocol (avec Goldie Hawn et Chris Sarandon) ;

1987 : The secret of my success (Le secret de mon succès, avec Michael J. Fox et Helen Slater),

1987 : Dancers (Giselle, avec Mikhaïl Baryshnikov et Leslie Browne) ;

1989 : Steel magnolias (Potins de femmes, avec Julia Roberts et Sally Field) ;

1990 : My blue Heaven (avec Steve Martin et Joan Cusack),

1990 True colors (Le jeu du pouvoir, avec John Cusack et James Spader);

1992 : Undercover Blue » (Pas de vacances pour les Blues, avec Dennis Quaid et Kathleen Tumer) ;

1994 : Boys on the side (Avec ou sans hommes, avec Whoopi Goldberg et Drew Barrymore).

HERBERT ROSS

HERBERT ROSS

Publié dans REALISATEUR

Commenter cet article