GIUSEPPE FERRARA

Publié le par cinestranger

GIUSEPPE FERRARA est un réalisateur italien né le  15 juillet 1932 à  Castelfiorentino , Florence, Italie et décédé le 25 juin 2016.

 


Il était dans le cinéma italien le champion des causes morales et politiques .

Giuseppe Ferrara se distingue depuis le lycée et, peu après, se trouve à la tête d'un club de films nettement orientés vers un esprit de  gauche. A Florence, il a obtenu une thèse sur le nouveau cinéma italien présenté par Roberto Longhi et est  enflammé par le travail de ses  maîtres tels Rossellini et De Sica .
Il se rend à  Rome pour assister à des cours au  Centro Sperimentale pour tourner ses premiers courts métrages .

Diplômé en 1959  et jeté  dans le militantisme documentaire  il  tournera alors des documentaires souvent inspirées par les thèmes de l'inégalité, des drames qui déchirent le Sud et la Sicile, la mafia omerta.

Observateur de la réalité, mais aussi de l'évolution de notre cinéma, il est également très impliqué en tant que critique .

Cesare Zavattini (avec qui il a collaboré dans les «Mystères de Rome" ) l'amène à changer sa technique narrative, à savoir la prise de vue avec l'appareil photo sur son épaule, pour être «un témoin participant» plutôt que «spectateur impartial».


De cette prise de conscience qui devient également un choix politique  est né le style qui le conduira au grand saut dans le long métrage. Le premier film sera en 1969 "Il sasso in bocca"  qui marie des documents d'archives et fiction reconstruit pour photographier la réalité quotidienne de la violence mafieuse .

Il fera plus tard sur le même sujet "Cent jours à Palerme "en 1985 avec Lino Ventura dans l'uniforme du général Dalla Chiesa.

Entretemps , il y aura  "Faccia di spia" de 1975 (avec Adalberto Maria Merli et Mariangela Spalato dans un mélange audacieux de documentaire et de fiction) sur  les fils sombres de l'ingérence des services secrets et de la CIA dans les affaires intérieures de l'Etat italien depuis la fin de la guerre; "Panagulis vit" pour la TV ,drame qui suit les exploits d'un  patriote grec tué par le régime des colonels.

 

Puis "Il caso Moro"  ou "L'affaire Moro "avec  Gian Maria Volonte , film sur la  dénonciation.
"Secret d'état sur le rôle des services secrets dans le massacre d'Ustica ,"Guido che sfidò le Brigate RosseGuido"   assassinat du dirigeant syndical Guido Rossa.
Giuseppe Ferrara a été  applaudi pour la force visuelle et thématique de ses documentaires, aimé pour le courage de ses choix narratifs, critiqué pour un réalisme  proche de la réalité.

 

1969 Il sasso in bocca
 1975 Faccia di spia
 1980 Panagulis vive (TV Mini-Series) (4 episodes)
 1984 Cent jours à Palerme


 1986 Il caso Moro


 1988 Contra-diction: il caso Nicaragua
 1992 Narcos


 1993 Giovanni Falcone
 1995 Secret d'état
 2001 Donne di mafia (TV Movie)
 2002 I banchieri di Dio
 2007 Guido che sfidò le Brigate Rosse
 2008 All Human Rights for All (segment "Art. 19")
 2013 Roma nuda

 

GIUSEPPE FERRARA

GIUSEPPE FERRARA

Publié dans REALISATEUR

Commenter cet article