LE JOURNAL D’ANNE FRANK

Publié le par cinestranger

LE JOURNAL D’ANNE FRANK

titre original THE DIARY OF ANNE FRANK



  U.S.A. 1958,

RÉALISATEUR: George Stevens.
AUTEURS:    France Goodrich et Albert Hackett, d’après le Journal d’Anne Franck ,

MUSIQUE : Alfred Newman.

AVEC: Millie Perkins, Gusti Huber, Joseph Schildkraut, Richard Beymer, D.Spencer, D. Baker,

S. Winters, E. Wynn, L. Jacobi.


 En Hollande, pendant la dernière guerre mondiale,deux familles juives se cachent dans un grenier.

 

Leurs membres vont vivre, pendant deux ans, une existence de reclus. Parmi eux, une petite fille, Anne Frank va passer de l’enfance à l’adolescence et découvrir l’amour en la personne de Van Dal, adolescent enfermé lui aussi.

En 1944, tous furent déportés.

Seul, monsieur Frank survécut et retrouva le journal intime de sa fille. C’est ce journal qui fut édité, puis adapté au théâtre et au cinéma.

Le journal d’Anne Frank reste avant tout un témoignage émouvant et pathétique qui conserve, par la grâce des événements authentiques qui l’ont inspiré, une valeur de document.
Mais la réalisation souffre de  quelques défauts :George Stevens oublie trop facilement l’angoisse, les heurts intérieurs, la crise pré-pubertaire qui sont estompés en faveur d’une petite fille standard, poétique et amoureuse. Certes, le film est en grande partie sauvé par son sujet mais on peut regretter que George Stevens ne nous ait donné qu’un film moyen là où nous étions en droit d’attendre une très grande oeuvre.

LE JOURNAL D’ANNE FRANK

LE JOURNAL D’ANNE FRANK

Publié dans FILMS ANCIENS

Commenter cet article