MADAME SOLARIO

Publié le par cinestranger

MADAME SOLARIO

2012

sortie en France le 22/08/2012

Adaptation du roman éponyme de Gladys Huntington publié anonymement en 1956,

réalisé par René Féret (auteur-réalisateur-producteur)

Marie Féret    ...     Natalia Solario
Cyril Descours    ...     Eugène Ardent
Salomé Stévenin    ...     Missy Vlamink

Harry Lister Smith    ...     Bernard
Lisa Féret    ...     Martha Leroy
Mona Heftre    ...     La mère de Missy
Christophe Rossignon    ...     Griset de Florel
Arianna Pollini    ...     La Marquise
Scott Thrun    ...     Colonel Ross
Chrystel Seyvecou    ...     Mrs. Ross

Andrei Zayats    ...     Kovanski
Julien Febvre    ...     Pico
Frédéric Attard    ...     Le directeur de l'hôtel de Lausanne
Mickaël Caffier    ...     Le concierge de l'hôtel
Camilla De Marchi    ...     La grand-mère de Martha
Léone Féret    ...     La petite-fille du train
Frédéric Hulne    ...     Le domestique de Kovanski (as Frédéric Hulné)
David Moreau    ...     Le groom de l'hôtel de Lausanne
Lorenzo Gnozzi    ...     Le groom de l'hôtel Bellevue
Claude Mercier    ...     Le centenaire
Régis Simon    ...     Le pianiste

Tournage  en Italie, sur le lac de Côme  et en Ile de France.

16ème long métrage de René Féret

Marie Féret est la fille du cinéaste  .

Le scénario a pour cadre le lac de Come, en 1906. Eugène Ardant (27 ans), le frère de Natalia Solario (25 ans), qu’il n’a pas vue depuis plus de 10 ans, débarque à l’improviste, ayant retrouvé la trace de sa soeur dans un hôtel de luxe. Natalia est jeune et belle mais néanmoins ruinée et divorcée.

Profondément surprise, elle l’accueille cependant, prête à partager avec lui le peu de biens qu’il lui reste jusqu'à un parfum de scandale lié à l'inceste.

 

Et à eux deux, ils vont  prendre conscience de l’ascendant qu’ils provoquent sur les personnages fortunés de la région. Ils tentent alors d’en séduire certains avec l’objectif d’asseoir leur situation.


Budget d’environ 2,2 M€.

Beau film visuellement par une excellente photographie, film à  costumes.Musique qui intègre  les extraits de Saint-Saëns ou l’air charmant des Petits pavés de Vaucaire et Delmet . On s’émerveille  de la jeunesse des personnages et des couleurs de l’arrière saison dans des lieux réellement magiques qui  font naître une émotion juste et confèrent à Madame Solario une douce  fraîcheur .

 

MADAME SOLARIO

MADAME SOLARIO

Publié dans FILMS 2010-2013

Commenter cet article