TERENCE FISHER

Publié le par cinestranger

TERENCE FISHER est un réalisateur né le 23 Février 1904, Londres, Angleterre, Royaume-Uni et décédé le 18 Juin 1980, Twickenham, Londres,  (crise cardiaque)



Terence Fisher est né à Maida Vale, en Angleterre, en 1904. Élevé par sa grand-mère dans un environnement scientifique chrétien tr7s strict ,Terence  a quitté l'école alors qu'il était encore adolescent  pour rejoindre  la marine marchande. De son propre aveu, il a vite découvert que la vie en mer n'était pas pour lui, il a quitté le service et s'essaya à une succession d'emplois . C'est durant cette époque qu'il découvre le cinéma.  Un jour, il a demandé aux studios de J. Arthur Rank de devenir un éditeur de film. À son grand étonnement, il a été accepté. En 1947, à l'âge de 43 ans, il fait ses débuts de réalisateur.


Il a réalisé une  une succession de films «B», ce qui lui a permis de faire vivre le ménage avec  sa femme et sa fille.  Blood Orange (1953) et Spaceways (1953) seront des  films efficaces mais peu inspirés d qui montrent peu à peu la  voie de la personnalité de Terence. La rupture arrive en 1956 quand, à l'âge de 52 ans, il lui a été demandé de refaire une version de  Frankenstein (1931). Le résultat,FRANKENSTEIN S'EST ÉCHAPPÉ!... THE CURSE OF FRANKENSTEIN (1957), a battu le  box-office dans le monde entier.Dès lors, il connaîtra une activité ininterrompue et, à travers des films d'action et d'intrigue, sa personnalité va peu à peu se dessiner.

Terence Fisher représente le grand renouvellement cinéma d'épouvante. Il sait créer un climat nouveau. Avec lui, le montage devient un élément primordial . L'érotisme est introduit selon de très savants dosages, et la cruauté elle-même y est fort mesurée. S'il faut de la violence, elle sera réservée aux dernières séquences, car en définitive c'est d'une lutte entre  le Bien et le Mal qu'il s'agit, et que le meilleur,  le plus fort gagne.
"Je travaille beaucoup à la composition des couleurs, dans chaque plan et mes mouvements de caméra sont  souvent combinés en fonction de la couleur,J'attache une grande importance à la plastique dans la mise en scène. » Cette précision de Terence Fisher n'est pas inutile, car l'emploi de la couleur était une nouveauté, en tout cas de cette manière, dans le cinéma fantastique. Le rouge du sang doit avoir une valeur dramatique intense .

L'utilisation de l'Eastmancolor établit une nouvelle norme pour les films d'horreur et contribue à faire de  Peter Hammer , Cushing et Christopher Lee des vedettes .

  

Pour le Dr Frankenstein ; grâce à la collaboration du maquilleur Phil Leakey, il crée un nouveau visage de monstre qui n'a plus rien à voir avec celui de Jack Pierce (1931), mais qui est plus fidèle au personnage de roman de Mary W. Shelley. Déjà il tend à réduire la part de l'épouvante, laissant le monstre un peu en marge du récit. D'ailleurs, sa créature est assez pitoyable, une sorte de loque humaine qui n'a rien de commun avec le personnage plein de haine que Whale avait imaginé. Fisher ne cache pas qu'il a délibérément cherché à prendre le contrepied de Whale. « Je voulais, dit-il, que l'on ait pitié de lui » (du Dr Frankenstein).

 

Puis ce fut Dracula, le film dont le réalisateur se déclare le plus fier, que ce soit pour le scénario (de Jimmy Sangster), l'interprétation ou la poésie de certaines scènes.

Le Fantôme de l' Opéra (The Phantom of the Opéra ), 1962 fut remarquable pour l'atmosphère dans laquelle il plongeait le spectateur. L'œuvre de Rupert Julian comme la version en couleurs naguère interprétée par Claude Rains étaient bien dépassées.Fisher situe à l'Opéra de Londres les canalisations pestilentielles et les caves où se réfugie le malheureux Eric pour cacher sous un masque son visage horriblement brûlé.
L'œuvre de Fisher, extrêmement abondante, ne s'arrête pas là . De 1962 à 1969, on lui doit encore une bonne douzaine de films, dont un Dracula et deux Frankenstein : La Nuit du Loup-Garou (1961) et Le fantôme de l'opéra (1962)- Les deux visages du Dr Jekyll (1960) et des séries télé notamment sur Robin des Bois.

Dans Les deux visages du Dr Jekyll (1960) , Terence nous montre la méchanceté de Hyde faisant de Jekyll, un vieux savant cacochyme, cocu et ridicule et de Mr Hyde un jeune séducteur cynique.

Il y a aussi" La nuit du Loup-garou" : un jeune homme se couvre en quelques instants de poils et de griffes, sous les effets d'une malédiction et devient brusquement un danger mortel pour sa bien-aimée.

 


PORTRAIT FROM LIFE...1948,
A SONG FOR TOMORROW...1948
TO THE PUBLIC DANGER...1948
COLONEL BOGEY...1948
MARRY ME...    1949
ÉGAREMENTS    THE ASTONISHED HEART    1949
SI PARIS L'AVAIT SU    SO LONG AT THE FAIR    1950
HOME TO DANGER...1951
THE LAST PAGE...1952
WINGS OF DANGER...1952
STOLEN FACE...    1952
DISTANT TRUMPET...1952
THE GAMBLER AND THE LADY...1952
MANTRAP...1952
FOUR SIDED TRIANGLE...    1953
SPACEWAYS...1953
BLOOD ORANGE...    1953
THREE'S COMPANY...    1953
FACE THE MUSIC...    1953
MEURTRES SANS EMPREINTES...    THE STRANGER CAME HOME    1954
FINAL APPOINTMENT...1954
MASK OF DUST...1954
CHILDREN GALORE...1955
STOLEN ASSIGNMENT...1955
THE FLAW...    1955
MURDER BY PROXY...    1955
THE LAST MAN TO HANG...1956
FRANKENSTEIN S'EST ÉCHAPPÉ!...    THE CURSE OF FRANKENSTEIN    1957
KILL ME TOMORROW...    1957
DRACULA...1958


LA REVANCHE DE FRANKENSTEIN ...   THE REVENGE OF FRANKENSTEIN    1958
LE CHIEN DES BASKERVILLE...THE HOUND OF THE BASKERVILLES...1959
L'HOMME QUI FAISAIT DES MIRACLES ...   THE MAN WHO COULD CHEAT DEATH    1959
LA MALEDICTION DES PHARAONS...THE MUMMY    1959


LES ETRANGLEURS DE BOMBAY...THE STRANGLERS OF BOMBAY    1959
SWORD OF SHERWOOD FOREST...1960
LES MAITRESSES DE DRACULA ...   THE BRIDES OF DRACULA    1960
LES DEUX VISAGES DU DR JEKYLL ...   THE TWO FACES OF DR. JEKYLL    1960
LA NUIT DU LOUP GAROU  ...  THE CURSE OF THE WEREWOLF    1961
THE DEVIL'S HANDS...    1961
LA NUIT DU LOUP-GAROU  ...  THE CURSE OF THE WEREWOLF    1961
LE FANTOME DE L'OPERA ...   THE PHANTOM OF THE OPERA    1962


SHERLOCK HOLMES ET LE COLLIER DE LA MORT...SHERLOCK HOLMES UND DAS HALSBAND DES TODES    1962
THE GORGON...    1964


THE EARTH DIES SCREAMING...    1964


DRACULA, PRINCE DES TENEBRES    DRACULA: PRINCE OF DARKNESS    1966
L'ILE DE LA TERREUR...ISLAND OF TERROR    1966
FRANKENSTEIN CREA LA FEMME...    FRANKENSTEIN CREATED WOMAN    1967
LA NUIT DE LA GRANDE CHALEUR ...   NIGHT OF THE BIG HEAT    1967
LES VIERGES DE SATAN  ...  THE DEVIL RIDES OUT    1968
LE RETOUR DE FRANKENSTEIN ..   FRANKENSTEIN MUST BE DESTROYED    1969


FRANKENSTEIN ET LE MONSTRE DE L'ENFER...FRANKENSTEIN ET LE MONSTRE DE L'ENFER...1974

TERENCE FISHER

TERENCE FISHER

Publié dans REALISATEUR

Commenter cet article