LUIS BUNUEL

Publié le par cinestranger

 

Luis Buñuel est un réalisateur surréaliste  né  Luis Buñuel Portolés le 22 février 1900  à Calanda au Nord de l'Espagne et est décédé le 29 juillet 1983 à Mexico.
Il était l'ainé de 7 enfants avec des parents bourgeois possédant de la terre. Donc jeunesse heureuse même s'il reçoit une éducation stricte chez les jésuites dès l'âge de 7 ans. Plus tard , il poursuit des études de sciences naturelles à Madrid et il se lie d'amitié avec Federico Garcia Lorca  et Salvador Dali à la résidence des étudiants.
Il va souvent au ciné-club et devient un passionné des films burlesques américains. Il se lance dans l'écriture  et la littérature et à partir de 1925 ,il se lance dans le cinéma .

Car, en 1925, réalisant un projet qui lui tenait à cœur, Bunuel arrivait à Paris; dans un premier temps, il y rejoignait la colonie artistique espagnole tout en fréquentant assidûment les salles obscures, où il découvrait, ébloui, les films de Pabst, Stroheim, Murnau, Lang...

Il fera du théâtre , deviendra l'assistant de Jean Epstein , joue dans "Carmen" de Jacques Feyder, Son premier court-métrage sera "Un chien andalou" en 1929 réalisé grâce à l'argent de sa mère et avec son ami et coréalisateur-scénariste Dalî, au sein du groupe surréaliste puis " "L'âge d'or" En désaccord avec Dalî (brouille qui fut bientôt suivie d'une rupture à vie), Bunuel assuma seul la réalisation de L'Age d'or. Véritable cataclysme d'images où le bizarre le dispute à l'horrible, le blasphème à l'humour noir, L'Age d'or, placé sous le signe de Sade et de Lautréamont, est la plus subversive et la plus lyrique célébration de l'amour fou cher aux surréalistes

Au bout de six jours d'exploitation et de tapages ininterrompus, le préfet Chiappe frappait le film d'interdiction .

Indifférent au scandale de L'Age d'or, Bunuel partit en Espagne pour tourner son troisième film : Terre sans pain (Las Hurdes, 1932), terrifiant témoignage, fondamentalement surréaliste, sur une des régions les plus déshéritées de son pays. Bunuel a filmé " le ventre creux de la plus horrible misère ".


Déjà apparaît son style sans recours aux effets visuels et à la musique. Après un bref séjour à Hollywood (doublage de films) , il revient en France et va tourner en Espagne  "Terre sans pain" .
Il partira au Mexique et sortira "Los Olvidados" en 1943,
constat désespéré et hallucinant sur la délinquance dans les banlieues de Mexico.Prix de la mise en scène à Cannes 1951.Sa carrière démarre alors avec ses amis fidèles : Jean-Claude Carrière, Luis Alcoriza, Julio Alejandro...
Il réalisera des films en France, en Espagne et au Mexique. Avec comme point commun la religion catholique qu'il aime par les beautés que cela à engendre artistiquement mais qu'il déteste par l'hypocrisie sexuelle et le pouvoir.Et cela se voit dans ses films avec de nombreux cérémonials religieux .


De ses films on peut extraire :
"La vie criminelle d'Archibald de la Cruz" une comédie macabre  sur le mythe de l'amour;
"La mort en ce jardin" film très intense;
"Nazarin "un chef d'œuvre  photographié par Gabriel Figueroa  avec l'histoire d'un prêtre qui prend parti pour des dehérités aidé par une fille perdue et une prostituée
"Viridiana" d'une grande beauté avec de l'érotisme et l'histoire d'une jeune religieuse aimée par son oncle;

 

"Le journal d'une femme de chambre"  avec scénario de J.C Carrière;


"La voie lactée"  sur le Christ et les apôtres.

Il  a eu souvent Catherine Deneuve comme interprète.

Discret, voire pudique, d'une totale intégrité morale et intellectuelle, Bunuel fut  cinquante ans durant, l'homme le plus scandaleux du septième art par le combat qu'il mena contre tout ce qui s'oppose à la liberté de l'homme.
 Paradoxal, insolent, et surtout libre, tel fut bien Luis Bunuel sa vie durant.

 

 

GRAN CASINO...1947
LE GRAND NOCEUR...1949
LOS OLVIDADOS...1950


SUSANA LA PERVESE...1951
UNA MUJER SIN AMOR...1952
DON QUINTIN L'AMER...1952
LA MONTEE AU CIEL...1952
TOURMENTS...1953
L'ENJOLEUSE...1953
LES AVENTURES DE ROBINSON CRUSOE...1954


LES HAUTS DE HURLEVENT...Abismos de pasion...1954
ON A VOLE UN TRAM...1954
LE RIO DE LA MORT...1955
LA VIE CRIMINELLE D-ARCHIBALD DE LA CRUZ...1955


LA MORT EN CE JARDIN  ...   1956


CELA S'APPELLE L'AURORE...1956
LA FIEVRE MONTE A EL PASO...1959
NAZARIN...1959
LA JEUNE FILLE...1960


VIRIDIANA...1961
L'ANGE EXTERMINATEUR...El angel exterminator...1962
LE JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE ...1963


Simon du désert.... Simon del desierto...1965


BELLE DE JOUR   ...   1967


LA VOIE LACTEE...1968


TRISTANA...1969

LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE...1972


LE FANTOME DE LA LIBERTE...1974

CET OBSCUR OBJET DU DESIR...1977

LUIS BUNUEL

LUIS BUNUEL

Publié dans REALISATEUR

Commenter cet article