CHARLES VANEL

Publié le par cinestranger

 

 

 

CHARLES VANEL voit le jour à Rennes le 21 août 1892 et est décédé le 25 avril 1989  .

Il passa son enfance à St-Malo .Dans sa jeunesse, il n'a qu'une seule passion : la mer et il se destinait à l'école navale. Mais le destin ( sa vue n'étant pas assez bonne) l'empêche d'entrer à l'Ecole navale comme il en rêvait.

A l'âge de douze ans, Charles Vanel suit ses parents à Paris et devient un spectateur assidu du théâtre Montparnasse.

C'est ainsi qu'il devient comédien, au théâtre d'abord, au cinéma ensuite .De là, lui vient l'idée et le goût du métier d'acteur.

En 1912, il rencontre Robert Péguy qui lui donne son premier rôle au cinéma avec JIM CROW dans lequel Charles Vanel incarne un garçon de café. II débute sur les planches en 1908, joue « Hamlet », « La bouquetière des innocents »

 La guerre mondiale éclate, il est libéré en 1916 pour une tournée de propagande en Amérique du sud. A son retour, il entre chez Firmin Grenier au théâtre Antoine. En 1922, c'est Robert Boudrioz qui, dans le film L'ATRE lui donne son premier vrai rôle, quelques années plus tard, il tournera de nouveau avec Robert Boudrioz dans TEMPÊTE. En 1929, Charles Vanel écrit, réalise et interprète DANS LA NUIT, une histoire fantastique. Le film sortit à l'aube du cinéma parlant et l'insuccès le découragea.


« Mes débuts, aimait-il à se souvenir, je les ai faits en 1908 après avoir lu une petite annonce du théâtre Montparnasse qui demandait des comédiens. J'avais déjà fait un peu mes modestes preuves comme comédien amateur. De fait, j'ai été engagé tout de suite pour un franc par jour. Puis je suis passé très vite à trois francs. C'était suffisant : un franc pour le logement, un franc pour le repas, un franc pour le reste. »

Dans Jenny, le premier film de Marcel Carné, Charles Vanel disait : « La vie, c'est comme la mayonnaise, il ne faut pas la rater. » Il s'y efforça pour son compte en sacrifiant à ses trois virus : la pierre, la mer et le cinéma. «J'ai acheté au moins dix maisons, récapitulait-il. J'ai eu encore plus de bateaux". 

Au cinéma, sa carrière  a été phénoménale jusqu'à ce qu'il soit  bombardé patriarche du cinéma français, près de quatre-vingts ans devaient séparer son premier film, Jim Crow, de son dernier, "les Saisons du plaisir".

On notera comme films :

"Les croix de bois" premier grand film parlant d'après le livre de Roland Dorgeles,

"Les misérables" en 3 époques  joué de manière incomparable par Charles

"Le grand jeu" avec une étonnante composition avec Charles à peine reconnaissable dans le personnage du tenancier du bui-bui...

"Les pirates du rail " en chef de compagnie ferroviaire

"La loi du Nord"  tourné dans le Nord de la Suède dans des conditions polaires

"Les affaires ont les affaires" avec Charles qui donne toute sa force de conviction au réquisitoire implacable contre la puissance de l'argent.

"Le ciel est à vous" avec Madeleine Renaud ....

Comme Jean Gabin, il y aura une traversée du désert après la seconde guerre mondiale.Et un film "La ferme du pendu" qui provoquera une réaction négative de la centrale Catholique du Cinéma.

La traverersée du désert durera 5 ans en France et Charles ira tourner en Italie....avec notamment "Au nom de la loi"

La renaissance du comédien viendra par Clouzot avec le film "Le salaire de la peur" avec lequel il obtiendra le prix d'interprétation à Cannes :" On me parle volontiers de mon bain de pétrole dans Le Salaire de la Peur, mais ce n'est qu'une image, sans plus. Le jeu de l'acteur n'intervient guère dans cette baignade photogénique. La conduite de ce personnage de gangster avili par la peur, son évolution jusqu'à sa mort demandent là un effort plus personnel du comédien. "

Clouzot fera appel à lui à nouveau pour "Les diaboliques" en inspecteur de police .Suivra "La vérité" en avocat face à Paul Meurisse .

Après la renaissance va venir la dimension internationale de la carrière de Charles :

" La main au collet"  en ancien chef Bertrani,

"Les bateliers de la Volga" en père au coeur d'or soucieux du bonheur de sa fille .

Charles vanel alternera les hors-la loi et les représentants de l'ordre : dans la série des "Gorilles" en chef de la D.S.T ,"Le feu aux poudres" en trafiquant d'armes . On le verra dans "Tintin et le mystère de la toison d'or" .

"L'aine des Ferchaux" de Meville sera une déception car Charles ne s'est pas entendu avec Melville...

Jacques Deray fera appel à Charles : "Rififi à Tokyo" et "Symphonie pour un massacre" et disait de Charles :   « Un jeu sobre et rigoureux, une justesse de ton constante, un rare bonheur de comportement et qui donne un relief particulier à chacun de ses personnages. »

"Sept Morts sur ordonnance "Il y incarnait le Dr Brézé, vieux chirurgien, véritable chef de clan qui, avec ses quatre fils, détenait le monopole des interventions chirurgicales dans une ville de province.Une fois de plus, Charles Vanel se montrait parfaitement convaincant dans un rôle qui renouait en quelque sorte avec ses anciennes créations de « vilain »...

Ce sera un de ses derniers grand rôle avant le déclin de sa vie professionnelle en raison de son âge.

Sa vie privée aura été vraiment privée. Sa dernière épouse avait 35 ans de moins que lui.

Pendant toute sa carrière, Charles Vanel a été un acteur sobre, avare d'effets spectaculaires et de gesticulation intempestive. Son jeu était juste, nuancé, efficace, sans être jamais monotone ou plat. Même au temps de sa plus grande popularité, il n'a jamais joué à la " vedette ". La notion de star lui a toujours été étrangère. Il faisait son métier, il allait au studio comme il serait allé à son atelier d'ébéniste. Il a toujours été un homme simple, un homme bon. S'il est vrai qu'il n'aimait guère les journalistes qui l'importunaient, il n'a jamais refusé de paraître dans l'émission d'un ami, de parler au micro d'un ami, enfin de se confier à un ami.
Jusqu'à sa mort , le comédien espérait encore revoir un jour les caméras et les micros. Il disait qu'il avait le virus et que, par conséquent, il ne voulait pas dételer.

Dans sa belle propriété de Mouans-Sartoux, La Mouansarde, Charles Vanel aimait à se promener dans le jardin, à regarder les buissons et les parterres de fleurs, faire un peu de jardinage. Il aimait aussi se rendre chaque jour dans son atelier d'ébénisterie où se trouvait l'établi que lui avait  légué son père.

ROBERT PEGUY...JIM CROWN...1912
ALFRED DMACHIN...LES RIVAUX D'ARNHEIM...1912
LOUIS MERCANTON...LA P'TITE DE SIXIEME...1917
LOUIS MERCANTON...MIARKA LA FILLE A L'OURSE...1920
JACQUES DE BARONCELLI...LE SECRET DE LONE STAR...1920
HENRI ETIEVANT...LA FILLE DE CAMARGUE...1921
HENRI ETIEVANT...CREPUSCULE D'EPOUVANTE...1921
IVAN MOSJOUKINE...L'ENFANT DU CARNAVAL...1921
ROBERT BOUDRIOZ...L'ATRE...1922


LOUIS MERCANTON...PHROSO...1922
ROBERT PEGUY...LE VOL...1923
ROBERT BOUDRIOZ...TEMPETES...1923
CHARLES BURGUET...LA MENDIANTE DE SAINT SULPICE...1923
ALEXANDRE VOLKOV...LA MAISON DU MYSTERE...1923
VICTOR TOURJANSKY...CALVAIRE D'AMOUR...1923
JACQUES DE FERAUDY...DU CREPUSCULE A L'AUBE...1923
JACQUES DE BARONCELLI...PECHEUR D'ISLANDE...1924
HENRI ETIEVANT...LA NUIT DE LA REVANCHE...1924
ROBERT BOUDRIOZ...IN THE SPIDER'S WEB...1924
JACQUES DE BARONCELLI...LA FLAMBEE DES REVES...1924
HENRI ETIEVANT...LES CINQUANTE ANS DE DON JUAN...1924
HENRI ADREANI...L'AUTRE AILE...1924
GERMAINE DULAC...AME D'ARTISTE...1924
JACQUES DE BARONCELLI...LE REVEIL...1925
GEORGES LANNES...L'ORPHELIN DU CIRQUE...1925
RENE HERVIL...LA FLAMME...1925
CHARLES BURGUET...BAROCCO...1925
ROBERT PEGUY...600000 FRANCS PAR MOIS...1925
RENE CLAIR...LA PROIE DU VENT...1926
MARTYRE...CHARLES BUGUET...1926
JACQUES DE BARONCELLI...NITCHVO...1926
CHARLES BURGUET...MARTYRE...1926
JACQUES DE BARONCELLI...FEU...1927
B SIMON...CHARITE...1927
FELIX BASCH...MAQUILLAGE...1927
AUGUSTO GENINA...L'ESCLAVE BLANCHE...1927
NICOLAI MALIKOFF...PANAME N'EST PAS PARIS...1927


FRED LEROY GRANVILLE...LES OMBRES DU PASSE...1927
KARL GRUNE...LA REINE LOUISE...1927
MAURICE TOURNEUR...L'EQUIPAGE...1928
KARL GRUNE...WATERLOO...1928
JACQUES DE BARONCELLI...LE PASSAGER...1928
GEORGES MONCA...LES FOURCHAMBAULT...1928
JEAN DURAND...LA FEMME REVEE...1928
AUGUSTO GENINA...THE WHITE SLAVE...1928
ERICH WASCHNEK...FEU FOLLETS...1929
PAUL HEINZ...TROIS JOURS ENTRE LA VIE ET LA MORT...1929
CHARLES VANEL...DANS LA NUIT...1929
PIERRE COLOMBIER...CHIQUE...1930
JACQUES DE BARONCELLI...L'ARLESIENNE...1930
MAURICE TOURNEUR...ACCUSEE LEVEZ VOUS...1930
ANDERS WILHEM SANDBERG...LE CAPITAINE JAUNE...1930
ROBERT PEGUY...LA MAISON JAUNE DE RIO...1931
MAURICE TOURNEUR...MAISON DE DANSES...1931
RAYMOND BERNARD...FAUBOURG MONTMARTRE...1931
JEAN GREMILLON...DAINAH LA METISSE...1931
RAYMOND BERNARD...LES CROIX DE BOIS...1932
CHARLES VANEL...AFFAIRE CLASSEE...1932
JACQUES DE BARONCELLI...GITANES...1932
MAURICE TOURNEUR...AU NOM DE LA LOI...1932
MAURICE TOURNEUR...L'HOMME MYSTERIEUX...1932
HENRI CHOMETTE...AU BOUT DU MONDE...1933
JEAN DE BARONCELLI...LE ROI DE CAMARGUE...1934
RAYMOND BERNARD...LES MISERABLES...1934
JACQUES FEYDER...LE GRAND JEU...1934
ANATOLE LITVAK...L'EQUIPAGE...1935
JACQUES DE BARONCELLI...MICHEL STROGOFF...1935
HENRI DECOIN...LE DOMINO VERT...1935
GUARINO GLAVANY...L'IMPOSSIBLE AVEU...1935
NICOLAS FARKAS...PORT-ARTHUR...1936
VICTOR TOURJANSKY...LA PEUR...1936
MARCEL CARNE...JENNY...1936
FELIX GANDERA...LES GRANDS...1936
ANDRE BERTHOMIEU...LA FLAMME...1936
PIERRE BILLON...COURRIER SUD...1936
JULIEN DUVIVIER...LA BELLE EQUIPE...1936
WLADIMIR STRIJEWSKI...LES BATELIERS DE LA VOLGA...1936
PIERRE JEAN DUCIS...L'ASSAULT...1936
JEAN DREVILLE...TROIKA SUR LA PISTE BLANCHE...1937
MICHEL BERNHEIM...POLICE MONDAINE...1937
CHRISTIAN-JAQUE...LES PIRATES DU RAIL...1937
JEAN EPSTEIN...LA FEMME DU BOUT DU MONDE...1937

HENRI DECOIN..ABUS DE CONFIANCE...1938


JACQUES DE BARONCELLI...SOS SAHARA...1938
MAURICE GLEIZE...LEGIONS D'HONNEUR...1938
CURTIS BERNHARDT...CARREFOUR...1938
HENRI FESCOURT...BAR DU SUD...1938
CHARLES D'EPINAY...YAMILE SOUS LES CEDRES...1939
MARCEL L'HERBIER...LA BRIGADE SAUVAGE...1939
JEAN STELLI...L'OR DU CRISTOBAL...1940
JEAN PAUL PAULIN...LA NUIT MERVEILLEUSE...1940


JACQUES FEYDER...LA PISTE DU NORD...1940
JEAN DELANNOY...LE DIAMANT NOIR...1941
JEAN DREVILLE...LES AFFAIRES SONT LES AFFAIRES...1941

 
ANDRE BERTHOMIEU...PROMESSE A L'INCONNUE...1942
JACQUES DE BARONCELLI...HAUT LE VENT...1942
PIERRE BILLON...LE SOLEIL A TOUJOURS RAISON...1943
ANDRE HUGON...LA SEVILLANE...1943
JEAN DREVILLE...LES CROQUEVILLARD...1943

JEAN GREMILLON...LE CIEL EST A VOUS...1944
JEAN DREVILLE...LA FERME DU PENDU...1945
ANDRE BERTHOMIEU...GRINGALET...1946
JEAN STELLI...LA CABANE AUX SOUVENIRS...1946
MAURICE GLEIZE...LE BATEAU A SOUPE...1946
EDMOND T GREVILLE...LE DIABLE SOUFFLE...1947
LUIGI CAPUANO...LE PAIN DES PAUVRES...1948
PIETRO GERMI...
AU NOM DE LA LOI...1949


JACQUES ANIEL NORMAN...LA FEMME QUE J'AIE ASSASSINEE...1949
GILBERT DUPRE...TEMPETE SUR LES MAUVENTS...1950
CAMILLO MASTROCINQUE...PLUS FORT QUE LA HAINE...1950
GIORGIO BIANCHI...LES MOUSQUETAIRES DE LA MER...1950
FERNANDO CERCHIO...BRIGADE VOLANTE...1950
MARIO BONNARD...SON DERNIER VERDICT...1951
MARIO SEQUI...TRESOR MAUDIT...1951
HENRI GEORGES CLOUZOT...LE SALAIRE DE LA PEUR...1953
CARLO SANDRI...TAM TAM NELL'OLTRE GIUBA...1953
AUGUSTO GENINA...UNE FILLE NOMMEE MADELEINE...1953
SACHA GUITRY...SI VERSILLES M'ETAIT CONTE...1954
JULIEN DUVIVIER...L'AFFAIRE MAURIZIUS...1954
PAOLO MOFFA...LES GAITES DE L'ESCADRON...1954
HENRI GEORGES CLOUZOT...LES DIABOLIQUES...1955


ALFRED HITCHCOCK...LA MAIN AU COLLET...1955


MAURICE CLOCHE...UN MISSIONNAIRE...1955
GIAN GASPARE NAPOLITANO...TAM-TAM...1956
LUIS BUNUEL...LA MORT EN CE JARDIN...1956


GIULIO MACCHI...SCANDALE A MILAN...1956
HENRI DECOIN..LE FEU AUX POUDRES...1957
JEAN DREVILLE...LES SUSPECTS...1957
CHARLES BRABANT...LE PIEGE...1958
BERNARD BORDERIE...LE GORILLE VOUE SALUE BIEN...1958


PIERRE CHENAL...RAFLES SUR LA VILLE...1958
VICTOR TOURJANSKY...LES BATELIERS DE LA VOLGA...1958
CHARLES BRABANT...LES NAUFRAGEURS...1959
PIERRE SCHOENDOERFFER...PECHEUR D'ISLANDE...1959
BERNARD BORDERIE...LA VALSE DU GORILLE...1959
HENRI GEORGES CLOUZOT...LA VERITE...1960
LADISLAO VAJDA...MARIA MATRICULA DE BILBAO...1960
JEAN JACQUES VIERNE...TINTIN ET LE MYSTERE DE LA TOISON D'OR...1961
SILVIO SIANO...QUAND LA COLERE ECLATE...1962
JACQUES DERAY...DU RIFIFI A TOKYO...1962
JEAN PIERRE MELVILLE...L'AINE DES FERCHAUX...1963
FRANCOIS LETERRIER...UN ROI SANS DIVERTISSEMENT...1963
JACQUES DERAY...SYMPHONIE POUR UN MASSACRE...1963
ALBERTO LATTUADA...LA STEPPE...1963
MARCEL CAMUS...LE CHANT DU MONDE...1965
COSTA-GRAVAS...UN HOMME DE TROP...1967
GERARD VERGEZ...BALLADE POUR UN CHIEN...1967
HENRI GEORGES CLOUZOT...LA PRISONNIERE...1968
SERGIO GOBBI...MALDONNE...1968
JEAN DANIEL SIMON...ILS…...1970
ROGER PIGAUT...COMPTES A REBOURS...1970
MICHEL MITRANI...LA NUIT BULGARE...1972
CLAUDE LELOUCH...L'AVENTURE ,C'EST L'AVENTURE...1972
ETTORE SCOLA...LA PLUS BELLE SOIREE DE MA VIE...1972
PASQUALE SQUITTIERI...CAMORRA...1972
YVES CIAMPI...LES MARTIENS...1972
MARC SIMENON...PAR LE SANG DES AUTRES...1973
JACQUES ROUFFIO...SEPT MORTS SUR ORDONNANCE...1975
PETER LILIENTHAL...LE CALME REGNE DANS LE PAYS...1976
FRANCESCO ROSI...CADAVRES EXQUIS...1976


JOSE GIOVANNI...COMME UN BOOMERANG...1976
CLAUDE CHABROL...ALICE OU LA DERNIERE FUGUE...1976
JEAN LOUP VAN BELLE...A L'OMBRE D'UN ETE...1976
NUIT D'OR......1977
PATRICIA MORAZ...LE CHEMIN PERDU...1979
ROGER KAY...LA PUCE ET LE PRIVE...1980
FRANCESCO ROSI...TROIS FRERES...1981
CLAUDE GORETTA...SI LE SOLEIL NE REVENAIT PAS...1987
JEAN PIERRE MOCKY...LES SAISONS DU PLAISIR...1988

 

 

 

CHARLES VANEL

CHARLES VANEL

Publié dans ACTEURS

Commenter cet article