" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE SAINT "LES CREATEURS DE FICTION"

titre original The Fiction Makers

 

réalisé par Roy Ward Baker

avec

Roger Moore     ... Simon Templar / The Saint


Sylvia Syms     ...Joyce Darling / Amos Klein


Justine Lord     ... Galaxy Rose


Kenneth J. Warren     ... Warlock


Philip Locke     ... Frug


Tom Clegg    
Nicholas Smith    
Roy Hanlon    
Caron Gardner    
Peter Ashmore    
Frank Maher    
Graham Armitage
Lila Kaye
Joe Gibbons
Anthony Blackshaw

 

 

"Les Créateurs de fiction"  est l'histoire d'un criminel de génie qui admire les plans grandioses et les intrigues compliquées d'un romancier mystérieux et veut les réaliser dans la réalité.

Ce romancier est en fait une romancière Amos Klein . Simon Templar va se faire passer pour cette  romancière ,  celle-çi devenant sa secrétaire .

Ils sont  pris en otage par  Warlock et il est demandé à Amos Klein alias Simon Templar de définir un plan pour vider un coffre-fort ultra protégé ( On pense à GOLDFINGER ) sinon sa secrétaire sera pulvérisée par des rayons....

Warlock est secondé par une femme Galaxy Rose

La série" Le saint" fut produite pendant quatre ans en noir et blanc, mais à partir de 1966 les épisodes furent tournés en couleurs. A la même époque la série avait déjà utilisé tout le matériel de Charteris que l'on pouvait adapter. Un nouvel accord fut signé qui donnait aux producteurs le droit d'inventer de nouvelles histoires du Saint. Ils devaient payer en contrepartie un honoraire de consultant à Charteris qui réviserait chaque synopsis avant le commencement du tournage.  Charteris  avait une haute estime pour John Kruse le scénariste . Il avoua une fois que John Kruse, même au pire de sa forme, avait encore la tête et les épaules bien au-dessus des autres scénaristes. Lorsque Kruse présenta le second brouillon du scénario des Créateurs de fiction, Charteris fut enthousiaste. Il trouva le travail de Kruse sur les dialogues particulièrement brillant. Charteris fit quand même quelques suggestions sur le final mais elles ne furent pas prises en compte.
 Kruse adapta plusieurs des aventures du Saint pour le petit écran dont The Saint plays with tire et The Saint Steps in. avec l' humour anglo américain si cher au créateur du Saint.



Roger Moore est le héros, on ne le présente plus ( voir sa fiche )

L'Australien Kenneth J. Warren (Warlock ) a été très occupé pendant les années 50 et 60, apparaissant dans divers films comme The Navy Lark (1959) et Dr Blood's coffin (1961). Il fut aussi "Guest Star" dans plusieurs épisodes de Chapeau Melon et Bottes de Cuir, ainsi que dans Amicalement Vôtre ou The Champions. Il meurt en 1973.


Justine Lord (Galaxy Rose ) a aussi rencontré Le Saint à plusieurs reprises : Lady Valérie dans The Saint Plays With Fire, Andréa Quennel dans Ihe Saint Steps In, Jean Yarmouth dans The Bunco Artists, Mandy Ellington dans The Chequered Flag et Denise Grant dans The Imprudent Politician. Après avoir beaucoup travaillé durant les années 60, elle disparaît des écrans dans les années 70.


Sylvia Syms (Amos Klein ) fut aussi très demandée dans les années 60. Avant Les Créateurs de Fictions, elle avait déjà rencontré Le Saint à trois reprises (épisode Jeannine : rôle de Jeannine Roger, Anne Yeariy dans The Noble Sportsman et Ariette Fleming dans The best Laid Schemes). Elle a travaillé principalement pour la télé anglaise depuis ces rôles aux cotés de Simon Templar.


Caron Gardner, (Carol Henley ) s'est assurée une place de choix dans l'histoire du film d'horreur avec des rôles dans The Evil of Frankenstein (1964) et Frankenstein Must Be destroyed (1969). Après Le Saint, elle apparaîtra dans Monty Python's Flying Circus puis s'éloignera du métier.
John Kruse écrira 3 épisodes de Le Retour du Saint et 1 épisode de The Professionnals. Au début des années 80, c'est en Espagne qu'il prend sa quasi retraite.

Le film fut diffusé dans les salles de nombreux pays étrangers dont l'Espagne, la France, l'Italie et le Mexique. Cette histoire spirituelle fit ses débuts en Amérique en tant que film pour la télévision.
Le film fut bien reçu, et bien que certaines personnes n'aiment pas le côté satirique, dont par exemple l'appellation S.W.O.R.D., d'une vaste organisation criminelle internationale qui sonnait un peu trop comme S.M.E.R.S.H. de lan Fleming, la majorité du public trouva que le film rendait bien l'esprit à la fois charmant, débonnaire et insouciant du personnage du Saint.

LE SAINT "LES CREATEURS DE FICTION"

LE SAINT "LES CREATEURS DE FICTION"

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :