" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MADEMOISELLE

titre original AH-GA-SSI

sortie en France le 02/11/2016

réalisé par : Chan-wook Park

adapté du livre Fingersmith" de la romancière galloise Sarah Waters sur la Corée du colonialisme japonais en 1930.

 

avec
•  Kim Min-Hie : Lady Hideko
•  Kim Tae-Ri : Sook-Hee
•  Ha Jung-woo : Fujiwara
•  Cho Jin-woong : Uncle Kouzuki
•  Kim Hae-sook : Butler
•  Moon So-ri : Aunt of Noble Lady
•  Lee Dong-Hwi


Histoire d'amour, de vengeance, thriller dans les années 1930. Film esthétiquement sexuel, et violent. 

Park est  un réalisateur sud-coréen qui a commencé comme un critique,pour ensuite réaliser  de grands films  "Oldboy", "Sympathy for Mr. Vengeance, »« Lady Vengeance » et « Thirst », .

Sook-Hee   jeune femme  orpheline  fougueuse pickpocket , (Kim Tae-ri) obtient un emploi comme  servante chez une riche collectionneuse de livres  Hideko  (Lee Yong-nyeo ) vivant sous la coupe  de son oncle coréen Kouzuki (Cho Jin-Woong). 

C'est le  coréen comte Fujiwara (Ha Jung-woo), qui a arraché Sook-Hee à sa mauvaise existence  pour l'aider dans la séduction de Hideko  héritière japonaise. Son but est de fuir avec Hideko, l'épouser et  la  faire enfermer dans un asile psychiatrique pour empocher son héritage. 

Lorsque le comte Fujiwara vient courtiser Hideko, Sook-Hee est censé être sa confidente et la convaincre de l'épouser afin qu'elle puisse être libre de son oncle pervers (Choi Jin-woong).

Sook-Hee   entre dans un engrenage.

Le plan est diaboliquement compliqué, mais Sook-Hee commence à tomber amoureuse de sa cible.

La plupart de l'histoire se déroule dans et autour de la maison de campagne du collectionneur de livres,  lieu qui  semble de changer de  taille et  forme en fonction de l'angle d'approche du film. Il y a des portes secrètes et des passages cachés que seuls certains personnages connaissent, conduisant à des endroits où ils peuvent aller faire l'amour, commettre des actes sadiques de violence, ou s'espionner les uns les autres.

Scènes de sexe, érotisme et  regards subtils entre les 2 personnages pour une histoire d'amour lesbienne.

Et  les gants sont importants dans la sensualité d' Hideko  . Elle les porte dans presque chaque scène - quand elle peint, au dîner, et plus particulièrement les noirs qu'elle porte avec un kimono quand elle fait des lectures pour son oncle. Le seul moment où Hideko les enlève sont en privé avec Sookee . Lorsque les gants sont ôtés, leur absence est étonnamment sensuelle.

 

MADEMOISELLE exprime  beaucoup de choses, tels la confiance et de la vulnérabilité, l'emprisonnement et la liberté.

 

 

 

 

MADEMOISELLE

MADEMOISELLE

Tag(s) : #FILMS 2016

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :