PHILIPPE AGOSTINI

Publié le par cinestranger


PHILIPPE AGOSTINI grand chef opérateur passé ensuite à la réalisation né le 11 août 1910, Paris, et décédé le 20 octobre 2001, Paris, France

Philippe Agostini obtient son diplôme en Image à la prestigieuse école Louis Lumière afin de devenir  directeur de la photographie.

Très vite, il fait ses premiers pas dans le cinéma comme assistant chef opérateur, et il débute sa carrière de directeur photographique, en 1934, sur le tournage de Itto de Jean-Benoît Lévy. Il travaillera sur près de 50 films dont Un carnet de bal (1937) Le Jour se lève (1939) Sylvie et le fantôme (1946)
Les dames du Bois de Boulogne (1945) Le monde du silence (1956) (scènes sous marine)
Si Paris nous était conté (1956) Du rififi chez les hommes (1955 ), Topaze du grand Marcel Pagnol , Le Plaisir de Max Ophuls.


 Malgré les moyens limités de l’époque, Philippe  parvient à obtenir des images parfaites par  un bon éclairage et un cadrage mettant en valeur la performance des acteurs.
Il travaillera plusiuers fois avec  Robert Bresson Les Anges du Péché, sorti en 1943, et Les Dames du Bois de Boulogne en 1945.
Durant la Seconde Guerre mondiale, il est au service de l’armée en tant que photographe, mais reste très demandé par le monde du cinéma.
A la libération, il  collabore avec Claude Autant-Lara pour deux films à succès ayant pour vedette Odette Joyeux ; Douce, sorti en 1943 et Sylvie et le Fantôme en 1945 et fera la connaissance sd'Odette Joyeux.
En 1958, il décide de passer à la réalisation et à la scénarisation, mais n’obtiendra pas le succès souhaité.

Serrault qui jouait dans "Le naïf aux 40 voleurs " disait  que" Philippe ne parvenait pas à quitter les habits de chef opérateur"

Son film le plus connu sera Le Dialogue des Carmélites,en 1960.
Il réalise aussi quelques séries télévisées dont L’Âge Heureux en 1966  ( joué par Odette Joyeux qui a écrit également le scénario ) et L’Âge en Fleurs en 1975.Il aura également travaillé avec Albert Riera dans une émission de variétés "Comme il plaira à la speakerine" en 1951 .
En 1960, Philippe a réalisé  une bande de 30 minutes qui retrace la vie de Siante Thérèse de Lisieux sous la forme d'un documentaire religieux.

Il a été marié à l'actrice Odette Joyeux, mère de Claude Brasseur, avec laquelle il a eu deux fils ; Yves et Claude Agostini, tous deux opérateurs photo.

LE CHATEAU DU CARREFOUR (1951) (TV)    
LE NAÏF AUX 40 ENFANTS (1957)


TU ES PIERRE (1960)
LE DIALOGUE DES CARMELITES (1960)


RENCONTRES (1962)
LA SOUPE AUX POULETS (1963)


LE VRAI VISAGE DE THERESE DE LISIEUX (1964)
L'AGE HEUREUX (1966) SERIE TV
LA BONNE PEINTURE (1967)(TV)
LE TRESOR DES HOLLANDAIS (1969) SERIE TV
LA PETITE FILLE A LA RECHERCHE DU PRINTEMPS (1971)
L'AGE EN FLEUR" (1975) SERIE TV (EPISODES INCONNUS)

PHILIPPE AGOSTINI

PHILIPPE AGOSTINI

Publié dans REALISATEUR

Commenter cet article