FRANKIE AND JOHNNY

Publié le par cinestranger

FRANKIE AND JOHNNY
1991

réalisé par Garry Marshall
avec
 Al Pacino, Michelle Pfeiffer, Hector Elizondo, Nathan Lane, Kate Nelligan, Jane Morris, Greg Lewis, Al Fann, K. Callan, Phil Leeds, Tracy Reiner, Dey Young


« Frankie et lohnny" est dédié à toutes les femmes qui ont cessé de croire au Prince Charmant et à tous les hommes qui pensent que Cendrillon est un mythe. »
Le véritable talent de Garry Marshall est de se cacher entièrement derrière son histoire, de laisser la place à ses personnages. Et à ses acteurs.
 
Johnny (Al Pacino) doit avoir près de cinquante ans, il veut refaire sa vie. Oublier hier pour mieux se réaliser demain. Il y a quelques années, il a été mêlé à une tentative d'escroquerie, une bêtise qui lui a valu quelques mois à l'ombre. Résultat, sa femme l'a quitté pour aller voir ailleurs et il ne lui reste plus que ses talents de cuisinier pour se réinsérer dans ce qu'"ils" appellent la société.
Frankie (Michelle Pfeiffer) est plus jeune. Elle travaille à l'Apollo, un restaurant grec de New York, une vraie famille où tout le monde se tutoie et se taquine. Les clients et le personnel. Frankie n'a pas une vie exaltante mais elle se sent en sécurité dans cette banale solitude d'où elle a aboli le mot amour. Des habitudes.quelques copains et bientôt un magnétoscope.

L'essentiel, c'est que les hommes, leurs désirs et leurs sentiments, la laissent tranquille. Alors quand Johnny débarque comme cuisinier à l'Apollo, avec sa touchante exubérance et ses yeux pleins d'espoir, Frankie prend peur. Elle repousse les chaudes avances de cet homme qui a envie d'aimer, de tout recommencer, même à cinquante ans, surtout parce qu'il a cinquante ans.
Oublier. Mais il ne sait pas que Frankie ne veut pas refaire sa vie, la continuer peut-être... air de rien.

Deux êtres peuvent-ils s'aimer ou se comprendre au-delà de leurs différences sociales et morales, de leur passé et de leur avenir ?
Le film est avant tout l'histoire d'une double renaissance, celle de deux largués qui se cherchent, de deux malchanceux dont la seule similitude est de s'être un peu trop fait avoir auparavant.
Marshall aime croiser des destins qui n'ont rien en commun, bousculer les sentiments pour construire autre chose.
 
Frankie et lohnny" est tiré d'une pièce (jouée sur scène par Kathy Bâtes et Frank Murray Abraham), qui triompha à Broadway. Ce film favorise  les duos d'acteurs.
Al Pacino.était  détruit, perdu, anéanti sur les marches de la rédemption dans "Le Parrain 3". On le retrouve plein de grâce avec une envie de séduire le monde, de l'étreindre à tout jamais. Il est lumineux parce qu'il sait qu'un homme de cinquante ans qui s'éteint n'a plus qu'à attendre la mort.
 
Il est tendre parce qu'il a envie de se construire la plus belle des histoires d'amour, même si elle ne doit durer que le temps d'un soupir.
A ses côtés, Michelle Pfeiffer (qu'il avait déjà croisée dans "Scarface") est bouleversante. Autrement. Avec gravité et humour. Charme discret et distance obligée. Elle est Frankie avec ses robes démodées, sa coiffure vieillotte et ses illusions perdues. Elle est celle qui est tombée très bas pour ne plus avoir à remonter. Fuyant l'amour pour ne plus avoir à regretter, préférant le célibat pour ne plus avoir à s'excuser. Une vraie composition d'actrice, un rôle qui lui a d'ailleurs valu une nomination aux Golden Globes.
 
FRANKIE AND JOHNNY

FRANKIE AND JOHNNY

Publié dans FILMS ANCIENS

Commenter cet article