ANGÉLIQUE, MARQUISE DES ANGES

Publié le par cinestranger

ANGÉLIQUE, MARQUISE DES ANGES
Réalisation .....................................     Bernard BORDERIE (1964)
D'après le roman de.............................     Anne et Serge GOLON



Avec
Angélique...................................... Michèle MERCIER

Joffrey de Peyrac................................ Robert HOSSEIN
Desgrez........................................ Jean ROCHEFORT
Nicolas ........................................ Giuliano GEMMA
Philippe de Plessis-Bellières....................... Claude GIRAUD
Louis XIV ..................................... Jacques TOJA
Le Prince de Condé ............................. François MAISTRE
Monsieur, le frère du Roi ........................ Robert PORTE
L'archevêque de Toulouse ........................ Jacques CASTELOT
De Vardes ...........  ......................... Philippe LEMAIRE



A la sortie du couvent Angélique de Sancé se voit marier par son père, qui est ruiné,
au riche gentilhomme Joffrey de Peyrac, dont l'atroce laideur ne lui inspire que répulsion.
De plus Peyrac passe pour être un sorcier.
Mais peu à peu elle découvre les vraies qualités de son mari et se met à l'aimer comme
il l'avait toujours espéré.
 
Ils ont deux enfants.


Louis XIV qui vient d'épouser l'Infante d'Espagne fait étape au château de Peyrac. Le
luxe de son hôte tout autant que la beauté de sa femme irrite le souverain. Peu après,
Peyrac arrêté sous l'inculpation de sorcellerie est incarcéré à la Bastille. Elle se rend
aussitôt à Paris afin de faire l'impossible pour assurer la défense de son mari. Mais Angélique qui, autrefois a surpris chez ses cousins les Plessis-Bellières un complot mené par les membres de la Fronde et qui a gardé les preuves de leur trahison, échappe de peu à plusieurs attentats. Elle ne doit son salut qu'à un mystérieux truand, en qui elle reconnaît son plus tendre ami d'enfance Nicolas.

Malgré les efforts de l'avocat Desgrez, Peyrac est condamné à mort au cours d'un simulacre de procès et brûlé vif en place de grève, sous les yeux de son épouse. Après avoir confié ses enfants à une femme sûre, Angélique revient à Paris, bien résolue, avec l'aide de Nicolas, de faire l'impossible pour à venger son mari.


Ainsi commence les aventures d 'ANGELIQUE, MARQUISE DES ANGES, et  elle connaîtra bien des aventures.
Robert  Hossein qui  vivait alors, à Reims, une expérience de  théâtre populaire courageuse et enrichissante fut choisi pour tenir le rôle de l'époux d'Angélique.
Robert vivait une romance avec  Marie-France Pisier qu'il avait notamment dirigée dans Le Vampire de Dusseldorf.
Il avait été envisagé de prendre Ursula Andress mais l'idée capota.
La première grande affaire du film fut la confection et l'essayage de la quarantaine de robes que devait porter  Michèle Mercier . La styliste Rosine Delamare les avait dessinées et la couturière Mme Gromseff les avait réalisées. Des petites mains travaillaient jour et nuit pour les mettre à ses mensurations. Elles étaient légères et somptueuses à la fois, et pas lourdes mais comportaient des corsets qui sanglaient la poitrine de Michèle afin de lui donner une taille de guêpe. Pour l'une des toilettes, superbe robe de bal, la couturière, lors d'une séance dans ses ateliers, vint à manquer de perles destinées à rehausser le corsage. Sans prendre la peine de réfléchir, elle brisa son propre collier et elle cousit de vraies perles de culture qui se trouvèrent ainsi disséminées au milieu des rangées de fausses déjà incrustées sur la robe. 
La première du premier film avait eu lieu au Moulin-Rouge , Robert Hossein y avait assisté, en compagnie de sa mère et de Marie-France Pisier, tandis que Coco Chanel applaudissait à tout rompre. Le critique du Monde qualifiait Michèle Mercier  d'épatante et les autres journaux étaient enthousiastes. 
Lors d'une scène, Michèle MERCIER est jetée dans un cahot avec une multitude de chats. Le réalisateur a , en premier lieu, utilisé de vrais chats. mais cela ne fonctionnait pas. Alors il a utilisé de faux chats. pour que ceux-ci s'accrochent à la robe d'Angélique, les assistants fixèrent des hameçons sur les pelages des chats et jetèrent les chats sur Michèle Mercier. Malheureusement cela entraîna de nombreuses plaies sur le corps de Michèl
ANGÉLIQUE, MARQUISE DES ANGES

ANGÉLIQUE, MARQUISE DES ANGES

Publié dans FILMS ANCIENS

Commenter cet article