PETER BOGDANOVICH

Publié le par cinestranger

PETER BOGDANOVICH est un grand réalisateur de cinéma et de télévision né le 30 Juillet 1939, Kingston, New York, Etats-Unis.
 



Fils d'immigrants  ayant fuis les nazis - son père était un artiste serbe et sa mère descendait d'une riche famille juive autrichienne - Peter Bogdanovich est né en Amérique.
PETER BOGDANOVICH est un admirateur de  John Ford et Howard Hawks ,Allan Dwan et il en a parlé dans ses ouvrages.
Peter  a été influencé par la critique française des années 1950 en particulier  François Truffaut. Avant de devenir réalisateur lui-même, il a construit sa réputation en tant que scénariste avec des articles dans Esquire Magazine. Il travaillera comme assistant avec Roger Corman et commencera comme réalisateur avec   La Cible (1968)  tout en étant acteur.
Il se lie d'amitié à vie avec le légendaire Orson Welles lors de  l'adaptation film de Mike Nichols " Catch 22 (1970) du roman de Joseph Heller. Il écrira un livre sur ce grand acteur et réalisateur.


Le film le plus célèbre de Peter sera La dernière séance  ( Le film a reçu huit nominations aux Oscars, y compris pour Peter  du meilleur réalisateur. Le film gagnera 2 oscars   pour Cloris Leachman et le  vétéran Ben Johnson .

 
Bogdanovich tombera amoureux de Cybill Shepherd , une affaire qui a finalement conduit à son divorce avec   la mère de ses deux enfants.
Après ce sera  "On s'fait la valise, Doc? (1972), une comédie loufoque en hommage à " L'impossible monsieur bébé (1938) .

Peter s'unira avec Francis Ford Coppola et William Friedkin  avec qui il formera  The Directors Company.
Il réalisera " La barbe à papa (1973)", avec  Tatum O'Neal, Oscar du meilleur second rôle féminin.

Puis sur une adaptation de la nouvelle de Henry James, Daisy Miller (1974) il réalisera un beau film  mais moins  populaire avec  Cybill Shepherd .
""Enfin l'amour (1975)  film musical  avec Cybill Shepherd, a été tourné en dérision par les critiques.
Après une interruption  de trois ans, Bogdanovich revint avec le  décevant "Jack le magnifique ". Bogdanovich a ensuite lancé le film, qui sera son Waterloo carrière " Tout le Monde riait ..." (1981), une comédie  à petit budget avec Audrey Hepburn et , Dorothy Stratten. Pendant le tournage de l'image, Bogdanovich tombe amoureux de Dorothy, qui était mariée à un escroc instable, Paul Snider, qui comptait sur elle financièrement. Dorothy Stratten  a emménagé avec Bogdanovich, et quand elle a annoncé à  Snider qu'elle le quittait, ce dernier l'a tuée, avant de se suicider.
Bogdanovich se  tournera alors  vers  l'écriture par un livre en la  mémoire de son amour mort, "The Killing of the Unicorn: Dorothy Stratten (1960-1980)" qui a été publié en 1984.

Il tournera pour la télévision  ( "Les Soprano" (1999))avec un retour au cinéma pour  un succès mitigé avec Mask (1985), The Cat's Meow (2001) un succès modeste critique, mais un flop au box-office.



LA CIBLE...TARGETS...1968


VOYAGE TO THE PLANET OF PREHISTORIC WOMEN...1968
LA DERNIERE SEANCE...THE LAST PICTURE SHOW...1971
ON S'FAIT LA VALISE DOC,...WHAT'UP DOC...1971
LA BARBE A PAPA...PAPER MOON...1973


DAISY MILLER...1974


ENFIN L'AMOUR...AT LONG LAST LOVE...1975
NICKELODEON...1976
JACK LE MAGNIFIQUE...SAINT JACK...1979
TOUT LE MONDE RIAIT...THEY ALL LAUGHED...1980
MASK...1985


ILLEGALLY YOURS...1988
TEXASVILLE...1990
NOISES OFF...NOISES OFF...1991
THE THING CALLED LOVE...1993
UN PARFUM DE MEURTRE...THE CAT'S MEOW ...2001

 

 
PETER BOGDANOVICH

PETER BOGDANOVICH

Publié dans REALISATEUR

Commenter cet article