LA PIEL QUE HABITO

Publié le par cinestranger

}

 

LA PIEL QUE HABITO

sortie en France le 17 août 2011


Drame. Thriller
Espagne  - 2011
réalisateur : Pedro Almodóvar. .


 


avec
Antonio Banderas    

Elena Anaya


Marisa Paredes

Eduard Fernández
Blanca Suárez

   

Fernando Cayo
José Luis Gómez    

Bárbara Lennie
Isabel Blanco    

Jan Cornet
C'est  l'histoire d'un docteur éminent chirurgien  en chirurgie plastique le Dr.Ledgard dont la femme a été brûlée à mort  dans un accident de voiture.

 

 

Il s' intéresse à créer une nouvelle peau qui aurait pu la sauver.

Ledgard prend une existence très solitaire dans son manoir, assisté par Marilia, sa gouvernante.

Douze ans plus tard une culture de peau a été obtenue dans son laboratoire  en tirant parti des avancées de la thérapie cellulaire. Et le docteur va passer une porte jusqu'ici strictement interdite: la transgénèse avec des êtres humains. Mais ce ne sera  pas le seul crime qu'il va commettre.

 


Dans une chambre de sa résidence, il conserve Ledgard Vera, une jeune fille qui a  été  kidnappée et a eu de la peau humaine implantée  génétiquement renforcée.

 

 

Avec   cela, la fille ressemble à sa femme décédée.

Ce thriller concerne , la vengeance  d'un chirurgien plastique et  la relation de l'homme (Antonio Banderas) avec sa cliente  (Elena Anaya). Et il a eu une fille. Qu'est-elle devenue après la mort de son épouse ?

 


Première incursion  de Pedro Almodóvar dans des films d'horreur,  avec Antonio Banderas un de ses acteurs favoris.

Antonio Banderas, extrêmement polyvalent dans le cinéma est revenu vers Pédro almodovar .



Almodóvar a adapté un roman "Mygale" de Thierry Jonquet , dix ans  de préparation à l'adaptation du roman, et  neuf versions du script avant de passer à la réalisation . Entretemps Thierry Jonquet est décédé en 2009, sans avoir vu le film fini.


Le film a eu un budget de dix millions d'euros. Le tournage a eu lieu  en Galice, Madrid et Castille-La Mancha et  a duré onze semaines.

Ce n'est pas un film d'horreur classique,il innove. C'est un film froid , se référant à Alfred Hitchcock et  à des classiques de l'horreur.

Techniquement impeccable, le film avec des collaborateurs habituels d'Almodovar, y compris la photographie de José Luis Alcaine et la musique d'Alberto Iglesias atteint  une nouvelle fois un haut niveau.


 

LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO
LA PIEL QUE HABITO

LA PIEL QUE HABITO

Publié dans FILMS ANCIENS

Commenter cet article