LA RÈGLE DU JEU

Publié le par cinestranger

 

 

 

 
LA RÈGLE DU JEU

RÉALISATEUR : Jean Renoir.
Avec Dalio, Nora Gregor, Pierre Renoir, Roland Toutain, Mila Parely, Paulette Dubost, Carette, Gaston Modot.
L'aviateur André Jurieux a pris pour de l'amour ce qui n'a été qu'une aventure pour Christine de La Ches-nyest. Robert de La Chesny est frappé de la confiance que sa femme déclare avoir en lui et veut rompre avec sa maîtresse, Geneviève de Manans, mais sa faiblesse le lui interdit. Octave, ami commun des La Chesnyest et de Jurieux, fait inviter celui-ci à la Colinière, propriété des La Chesnyest. Robert prend à son service le braconnier Marceau qui se montre très entreprenant auprès de Lisette, femme de chambre de Christine et épouse infidèle du garde chasse Schumacher.
 

 

 

 

Au cours d'une fête qui rassemble à la Colinière les La Chesnyest, Jurieux, Octave et quelques invités, Jurieux arrache à Christine une déclaration d'amour et se bat avec Robert tandis que Schumacher poursuit Marceau à travers le château. La fête finie, trompé par un double échange de costumes, Schumacher abat Jurieux ; mais tout le monde imaginera que Robert a fait justice de son rival.
 

 

 

 

 

Renoir projette une lumière crue sur la haute société française. C'est une description exacte des bourgeois de l'époque. La satire est féroce, le ton grinçant, l'humour débridant et corrosif.
Le film illustre un thème que son titre évoque avec précision : la règle du jeu est celle du mensonge selon laquelle vit la société bourgeoise et sa domesticité. La narration est construite sur deux plans parallèles (un peu comme une fugue dans le domaine musical) tragi-comédie des patrons, d'une part : tragi-comédie de leurs gens de maison d'autre part. Les deux thèmes se résolvent par un seul : le meurtre de l'innocent. Telle est la conséquence de la loi du mensonge de la convention sociale.
 
 
LA RÈGLE DU JEU
LA RÈGLE DU JEU
LA RÈGLE DU JEU

LA RÈGLE DU JEU

Publié dans FILMS ANCIENS

Commenter cet article