" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE MUSEE DES MERVEILLES

LE MUSEE DES MERVEILLES (2017)

titre original :WONDERSTRUCK

sortie en France le 15/11/2017

réalisé par     Todd Haynes

Basé sur le roman éponyme de l'auteur et illustrateur Brian Selznick.

avec
•    Millicent Simmonds :Rose
•    Oakes Fegley : Ben
•    Jaden Michael :Jamie
•    Julianne Moore :Lillian Mayhew / Rose
•    Cory Michael Smith : Walter
•    Tom Noonan : Walter
•    Michelle Williams : Elaine

 

Le film se déroule avec   deux histoires, à deux dates différentes éloignées mais dont  l'Exposition universelle de New York 1964 joue un rôle clé, en particulier le modèle réduit de la ville de New York. Les aventures de deux enfants qui s'enfuient à New York, à 50 ans d'intervalle pour chercher des réponses et un sentiment de paix.

L 'histoire commence  dans le Minnesota rural en 1977, où Ben (Fegley), 12 ans, pleure la perte soudaine de sa mère Elaine (Williams), une bibliothécaire locale, femme   nostalgique, tuée dans un accident d'automobile. Il regarde le ciel nocturne avec des questions sans réponse sur le père qu'il n'a jamais connu. Il vit avec sa tante et son oncle et deux cousins, mais il revient souvent à la maison de Gunflint Lake où il vivait avec sa mère. Cherchant à travers ses affaires, Ben tombe sur un catalogue d'exposition appelé Cabinets of Wonder, catalogue de curiosités d'un  magasin d'occasion à New York. A l'intérieur il y a  un signet inscrit avec une note sentimentale pour sa mère : il  croit que c'est un indice sur son père. Mais immédiatement après avoir fait cette découverte, la foudre au cours d'un orage  le prive de son audition.

LE MUSEE DES MERVEILLES

 Ben va à New-York et rencontre Jamie (Jaden Michael), un garçon aussi solitaire...

LE MUSEE DES MERVEILLES

Rose (Simmonds), également 12 ans, à Hoboken vit dans le  New Jersey, en 1927. Elle échappe aux réprimandes constantes de son père James Urbaniak en allant au cinéma. Elle est sourde vraisemblablement depuis sa naissance. Elle refuse  de suivre les choix  de son père et d'apprendre à lire sur  les lèvres ..

LE MUSEE DES MERVEILLES

Rose remplit un album avec des coupures de Photoplay de sa vedette préférée, Lillian Mayhew (Moore). Un titre de journal sur Mayhew  concernant une pièce de théâtre à New York enflamme l'imagination de Rose .  Elle  ose quitter le confort de sa vie familiale  pour monter à bord d'un ferry à destination  de New-York  de l'autre côté de la rivière Hudson.  Rose connaît au moins quelqu'un à Manhattan: son frère aîné, Walter (Cory Michael Smith), qui travaille à l'American Museum of Natural History...

LE MUSEE DES MERVEILLES

Haynes filme l'histoire de Rose en noir et blanc avec des silences comme ceux de la jeune femme sourde. Au contraire, l'histoire  de Ben se déploie souvent vers un rock  rêveur, ou dans les premières scènes clés, vers «Space Oddity» de David Bowie sur la chaîne stéréo d'Elaine.

Dans chaque trame de temps il y a  des secrets , des tempêtes, les pannes d'électricité, y compris la panne d'électricité de New York en 1977, des étoiles du  ciel et des stars  hollywoodiennes...l'American Museum of Natural History. Rose y va à la recherche de son frère aîné bien-aimé Walter , tandis que Ben suit Jamie (Jaden Michael), un ami  dont le père travaille au musée.

"Wonderstruck" alterne entre l'histoire de Ben et celle de  Rose.  Le film est  un merveilleux  jonglage narratif. Le montage  d'Affonso Goncalves se déroule harmonieusement entre les histoires duales, offrant des juxtapositions charmantes.

Une de ces séquences est l'arrivée des personnages à Manhattan, Rose quittant le ferry Lackawanna pour se rendre dans un quartier d'affaires caractérisé par l'élégance des années 1920 et l'effervescence d'avant-guerre, tandis que Ben descend d'un bus Trailways et débouche dans un quartier  multiethnique de couleur lancinante des années 70, déferlant avec des mendiants, des débrouillards et des voleurs.

LE MUSEE DES MERVEILLES

Les choix musicaux sont partout : ,"All the Way Down" et "Sunrise" de Rose Royce,   «Also Sprach Zarathustra» de Strauss, soulignant les connexions à la fois cosmiques et terrestres «Fox on the Run» de Sweet...

Le film est  enivrant visuellement avec  Moore et Williams qui apportent leur  sensibilité.  Les jeunes acteurs sont parfaits et naturels.

 

 

 

 

 

LE MUSEE DES MERVEILLES
LE MUSEE DES MERVEILLES
LE MUSEE DES MERVEILLES
LE MUSEE DES MERVEILLES
LE MUSEE DES MERVEILLES
LE MUSEE DES MERVEILLES
Tag(s) : #FILM 2017

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :