" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bibi Andersson  était une grande actrice et une grand humaniste. Elle est décédée le 14/04/2019. Son importance pour le cinéma suédois était aussi grande que sa réputation internationale.

 Née à Stockholm le 11/11/ 1935, Berit Elisabeth Andersson dans la paroisse de Matthew à Stockholm.

Elle a commencé à s'intéresser au théâtre dès son plus jeune âge. Encouragée par ses parents, elle a commencé à jouer du théâtre pour enfants dans le groupe "Kottarna". Dans son livre autobiographique One Moment (1996), elle décrit son grand rêve de devenir actrice dans son enfance. Elle s'inspire de sa grande sœur Gerd, plus tard danseuse de premier plan, elle a cherché un engagement statistique à Filmstaden. Elle a fait sa première apparition au cinéma en tant qu'assistante de magicien dans le journal des enfants. Elle a continué à jouer du théâtre à l'école et a pris des cours de discours par l'actrice Inez Lundmark-Hermelin. Elle a d'abord eu un petit rôle au Boulevard Theâtre et a fait ses débuts plus réels sur scène en 1953 dans un spectacle à l'école de Patsy, où elle a été découverte par Gösta Terserus. En été, elle jouait dans les parcs Positivhataren. La même année, elle  entre à l'école de théâtre Gösta Terserus en 1953/54 et obtient en même temps un contrat d'étudiant avec l'industrie cinématographique suédoise avant d'entrer à l'école d'étudiants de Dramat en 1954. 

 

 

 

Bibi Andersson fait sa première apparition au cinéma dans Dum-Bom (1953); en 1955, elle est choisie par Bergman pour le rôle d'une tendre adolescente dans Sourires d'une nuit d'été (Sommarnattens leende). L'émouvante mélancolie de cette interprétation gagne en complexité dans Le Septième Sceau (Det sjunde inseglet, 1957) et avec le double rôle des Fraises sauvages (Smultronstàllet, 1957).

 

L'actrice change ensuite totalement de style avec des  rôles plus mature pour interpréter un personnage moins « tendre » que les précédents : l'héroïne incestueuse de Ma sœur, mon amour (Syskonbâdd, 1966), adaptation à l'écran de la tragédie « Dommage qu'elle soit une putain », réalisée par Vilgot Sjôman. Pour Bergman, elle joue avec une déconcertante facilité et sans fausse note des rôles de plus en plus subtils comme dans Persona (Persona, 1966), Une passion (En passion, 1969) et Le Lien (Berôringen, 1971).


Bibi Andersson a également paru au générique d'un certain nombre de films américains : elle est la vulnérable héroïne mise au ban de la société dans le rude western de Ralph Nelson La Bataille de la vallée du diable (Duel at Diablo, 1966), et donne une touche de provocation à La Lettre du Kremlin (The Kremlin Letter, 1970) de John Huston. On se souvient également de sa présence dans l'étrange Quintet (Quintet, 1979) de Robert Altman. ou The Concord - Airport '79 (Airport 80 - Concorde, 1979).

Au printemps 2009, Bibi Andersson a été frappée par un accident vasculaire cérébral en France où elle a  vécu avec son mari, Gabriel Mora Baeza.

Au cours de sa longue carrière, elle a reçu de nombreux prix et récompenses, tels que la bourse Daniel Engdahl de Teaterförbundet en 1957,  le prix d'interprétation au festival de Cannes  1958 pour Au seuil de la vie d'Ingmar Bergman (partagée avec Ingrid Thulin, Barbro Hiort d’Ornäs et Eva Dahlbeck) ; le  Prix Thali de Svenska Dagbladet 1962, l' Ours d'argent à Berlin 1963, meilleure actrice féminine pour Alskarinnan (La Maîtresse) , ...

Elle est la sœur de la danseuse et actrice Gerd Andersson-Bethke et la tante de l'acteur et danseur Lars Bethke.

 

INGMAR BERGMAN...LE SEPTIEME SCEAU...1957

LE SEPTIEME SCEAU
LE SEPTIEME SCEAU


INGMAR BERGMAN ...LES FRAISES SAUVAGES ...1957

LES FRAISES SAUVAGES
LES FRAISES SAUVAGES


INGMAR BERGMAN ...AU SEUIL DE LA VIE ...1958

AU SEUIL DE LA VIE
AU SEUIL DE LA VIE


INGMAR BERGMAN ...LE VISAGE ...1958
INGMAR BERGMAN ...L'OEIL DU DIABLE...1960
LENNART OLSSON...KARNEVAL...1961
LEONARDO BERCOVICI...LA NUIT DES OTAGES...1961
VILGOT SOJMAN...LA MAITRESSE...1962
BJARNE HENNING-JENSEN...L'AMOUR SOUS LE SOLEIL DE MINUIT...1962
INGMAR BERGMAN...TOUTES SES FEMMES...1964
LARS-ERIK LIEDHOLM...JUNINATT...1965
VILGOT SJÖMAN...MA SOEUR, MON AMOUR ...1966
RALPH NELSON         ...LA BATAILLE DE LA VALLEE DU DIABLE...1966
INGMAR BERGMAN...PERSONA...1966

PERSONA.
PERSONA.


JACQUES DONIOL-VALCROZE...LE VIOL...1968
MAI ZETTERLING...LES FILLES...1968
FLORESTANO VANCINI...LE PARTENAIRE...1969
INGMAR BERGMAN...UNE PASSION...1969
JOHN HUSTON...LA LETTRE DU KREMLIN...1970

LA LETTRE DU KREMLIN
LA LETTRE DU KREMLIN


LEONARDO BERCOVICI ...HISTOIRE D'UNE FEMME ...1968
INGMAR BERGMAN...LE LIEN...1971

LE LIEN
LE LIEN


YURI YEGOROV...L'HOMME DE L'AUTRE COTE...1972
INGMAR BERGMAN...SCENES DE LA VIE CONJUGALE...1973
SERGIO GOBBI...LA RIVALE...1974

LA RIVALE
LA RIVALE


GEORGES CONCHON ...IL PLEUT SUR SANTIAGO ...1975
ANTHONY PAGE...JAMAIS JE NE T'AI PROMIS UN JARDIN DE ROSES...1977
GEORGE SCHAEFER...AN ENEMY OF THE PEOPLE...1976
ANDRE CAYATTE...L'AMOUR EN QUESTION...1978

L'AMOUR EN QUESTION
L'AMOUR EN QUESTION


ROBERT ALTMAN...QUINTET...1979
GEORGE SLUIZER...UN HOMME, DEUX FEMMES...1979
DAVID LOWELL RICH...AIRPORT '80 CONCORDE...1979
MARIE-LOUISE EKMAN...BARNFÖRBJUDET...1979
ERLAND JOSEPHSON...FAIS DONC L'AMOUR, ON N'EN MEURT PAS!...1980
JAMES TOBACK...SUREXPOSE...1983
RAUL DE LA TORRE...PAUVRE PAPILLON...1986
GABRIEL AXEL...LE FESTIN DE BABETTE...1987
ERIK WEDERSØE...ANNA...2000
FERRAN AUDI...THE FROST...2009
 1976 EN DÅRES FÖRSVARSTAL (TV MINI-SERIES)......
 1998 LÄNGTANS BLÅA BLOMMA (TV MINI-SERIES)......

 

BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON
BIBI ANDERSSON

BIBI ANDERSSON

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :