" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1917

sortie en France le 15/01/2020

réalisé par Sam Mendes en collaboration avec le co-écrivain Krysty Wilson-Cairns filmé par le directeur de la photographie Roger Deakins.

 

avec : George MacKay, Dean-Charles Chapman, Benedict Cumberbatch, Claire Duburcq, Colin Firth, Richard Madden, Andrew Scott, Mark Strong.

Film sur la Première Guerre mondiale, sur le front occidental et un terrible voyage entrepris par deux jeunes hommes . Une odyssée exténuante notamment dans  les scènes de tranchées.

Blake (Dean-Charles Chapman) et Schofield (George MacKay) sont des caporaux - et des messagers. Ces hommes, comme le reste de leur compagnie, ont été bernés dans un faux sentiment de sécurité par ce qui semble avoir été une retraite allemande, et une «grande poussée» imminente des forces alliées pour remporter la victoire.

Mais le général Erinmore (Colin Firth) leur dit que la reconnaissance photographique aérienne a révélé que loin d'avoir reculé, les Allemands se sont simplement retirés dans une position où ils sont mieux défendus, attirant leur ennemi dans un piège. Mais voila qu'une autre division britannique est sur le point d'avancer vers un réel massacre. La communication téléphonique sur le terrain ayant été interrompue, le seul moyen de leur dire d'annuler leur attaque est via le messager. Et donc ces deux soldats apeurés  vont être désignés et vont devoir se frayer un chemin à travers le no man’s land, à travers les lignes allemandes abandonnées, à travers (soi-disant) le territoire allemand évacué et jusqu'aux troupes alliées qui avancent....

Blake et Schofield voyagent à travers un paysage postapocalyptique, souches d'arbre arrachées,  lacs de boue laissés par des cratères d'obus, des cadavres, des rats. Et puis, lorsqu'ils tombent dans les tranchées allemandes, ils découvrent à quel point elles  sont mieux construites, à quel point les Allemands sont bien entraînés et dirigés - et combien ils sont plus susceptibles de gagner. Mais ils doivent continuer, et le réalisateur du film Mendes avec Deakins transmettent la peur de ces hommes, l'étrange nausée mais aussi parfois  l'euphorie que ressentent Blake et Schofield, l'exaltation qui accompagne l'expérience de survie à chaque instant. Ils doivent s'accrocher à la vie comme  avec chaque tir de tireur d'élite qui altère le tympan. Et devant eux il y a le chaos et la perte.

 

1917
1917
1917
1917
1917
1917

1917

Tag(s) : #FILM 2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :