" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FRANCHOT TONE

FRANCHOT TONE était arrivé à Hollywood au moment où le cinéma commençait à parler. A l'époque, un vent de panique soufflait dans les studios, prêts à débaucher tout ce qui avait une voix acceptable sur les scènes de Broadway. Franchot Tone fut parmi les élus, prolongeant à l'écran la carrière de play-boy et de parfait gentleman à laquelle sa naissance l'avait depuis toujours habitué. F

Le public des années 1930 et 1940 s'intéressait autant à ses personnages qu'à la chronique privée de ses amours, de grandes épopées sentimentales. Marié à quatre reprises, dont jamais plus de sept ans avec la même femme, il le fut notamment  à M. Joan Crawford entre 1935 et 1939, période qui les vit partenaires à sept reprises, mais rarement amants. Joan Crawford fut d'ailleurs une exception, car il faisait une fixation sur les blondes. Une singularité qu'il s'emploiera à prouver par la suite, allant jusqu'à affronter un boxeur professionnel pour les beaux yeux d'une créature de plus de vingt ans sa cadette. Sur le plan professionnel, Franchot Tone se révéla rarement la vedette d'un film, mais plutôt l'ami très cher, le second couteau, celui qui perd la belle au bénéfice de Clark Gable, Robert Taylor ou Robert Montgomery. En revanche, sa cote au box-office varia très peu, lui assurant un parcours populaire et pratiquement ininterrompu, jusqu'au seuil des années 1960.

FRANCHOT TONE naquit, à Niagara Falls, le 27 février 1905.

Son désir de théâtre fut mal accueilli dans le cercle familial. Mais l'homme avait son caractère, et il fallut s'incliner.
Franchot Tone — « Franchot » était le nom de jeune fille de sa mère — fait ses débuts sur la scène de Broadway en 1930. Dans « The âge of innocence », avec Katherine Cornell, bientôt suivi de rôles en vedette dans « Red Dust » et « Hôtel Universe ». Au moment où les studios de cinéma sont à la recherche frénétique de nouveaux talents, il bénéficie déjà d'un nom. Jusqu'en 1935 pourtant, son identité de répertoire avec Robert Montgomery lui portera préjudice.  Par bonheur, Tone peut compter sur son génial adjoint, Irving Thalberg, qui l'impose à Mayer dans « Les révoltés du Bounty », et donne à sa carrière l'impulsion qu'elle attendait. Cette même année, il épouse Joan Crawford, rencontrée deux ans plus tôt sur le tournage           d'« Après nous le déluge », à l'époque l'une des reines de Hollywood.
Les cinq ans qui le séparent de son premier divorce, en 1939, coïncident avec une période faste, au fil de laquelle il se construit une image de bon camarade, dont la jovialité et la vivacité d'esprit lui valent la sympathie du public. « L'enchanteresse », « L'inconnue du palace », « Suzy » et « Nanette a trois amours » : autant de titres qui relèvent de cette veine légère.

FRANCHOT TONE

Mais d'autres femmes entrent dans sa vie : les blondes sexy. Jean Wallace (1941-1948), Barbara Payton (1951-1952) et Dolores Dorn (1956-1959), ses trois épouses suivantes.

FRANCHOT TONE

En 1951, Franchot Tone  pour les beaux yeux d'une jeune blonde osera défier le boxeur professionnel Tom Neal, de dix ans son cadet. Il se fera massacrer, mais la belle succombera au courage du vaincu, au point de l'épouser. Leur union ne devait pourtant pas excéder cinquante-trois jours.

FRANCHOT TONE

L'âge venant, il s'orientera  une présence régulière! sur les plateaux de télévision comme dans un épisode de la série LE VIRGINIEN.

FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE


En 1953, il fait son retour à Broadway dans l'un de ses vaudevilles les plus acclamés, « Oh, Men ! Oh, Women! », tandis que la critique new-yorkaise le salue, trois ans plus tard! pour sa performance dans une nouvelle production d'« Oncle Vania » d'Anton Tchékhov.

Le temps lui a taillé un visage grave et un corps d'ascète, c'est encore dans un drame! d'Eugène O'Neill, « Moon forthe mis-begotten », qu'il fait parler de lui, en 1957.

FRANCHOT TONE


Quelques beaux rôles,l'attendent encore au cinéma : le président des Etats-Unis dans « Tempête sur Washington », l'amiraI de « Première victoire » ou sa pré sence inattendue dans  « La bonne soupe ».

Durantune saison, il remplacera même Sam  Jaffe dans la série télévisée « Ben Casey » (1965-1966). .

Franchot  devait décéder d'un cancer du poumon, le 18 septembre 1968.
 

BERTHOLD VIERTEL...THE WISER SEX......1932
GREGORY LA CAVA ...GABRIEL OVER THE WHITE HOUSE...1933
HOWARD HAWKS ...APRES NOUS LE DELUGE...1933

FRANCHOT TONE


KING VIDOR ...THE STRANGER'S RETURN...1933
WILLIAM WELLMAN ...MIDNIGHTMARY...1933

FRANCHOT TONE


CHARLES J BRABIN ...STAGE MOTHER...1933
VICTOR FLEMING ...BOMBSHELL...1933
ROBERT Z LEONARD ...LE TOURBILLON DE LA DANSE...1933
SIDNEY LANFIELD ...MOULIN ROUGE...1934
JOHN FORD ...LE MONDE EN MARCHE...1934
CLARENCE BROWN ...VIVRE ET AIMER...1934
PAUL SLOANE ...STRAIGHT IS THE WAY...1934
JACK CONWAY ...J'EPOUSERAI UN MILLIONNAIRE...1934

FRANCHOT TONE


ALFRED E GREEN ...GENTLEMEN ARE BOM...1934
FRANK LLOYD ...LES REVOLTES DU BOUNTY...1935
EDWARD H GRIFFITH ...LA FEMME DE SA VIE...1935
HENRY HATHAWAY ...LES 3 LANCIERS DU BENGALE...1935
VICTOR FLEMING ...IMPRUDENTE JEUNESSE...1935
ALFRED E GREEN ...DANGEROUS...1935
JACK CONWAY ...UNE ETRANGE AVENTURE...1935
GEORGE B SEITZ ...EXCLUSIVE STORY...1936
JOSEF VON STERNBERG ...SA MAJESTE EST SORTIE...1936
CLARENCE BROWN ...L'ENCHANTERESSE...1936
SAM WOOD ...L'HEURE MYSTERIEUSE...1936
GEORGE FITZMAURICE ...SUZY...1936

FRANCHOT TONE


W S VAN DYKE ...LOVE ON THE RUN...1936
DOROTHY ARZNER ...L'INCONNUE DU PALACE...1937
GEORGE STEVENS ...POUR UN BAISER...1937
W S VAN DYKE ...ILS LUI DONNERENT UN FUSIL...1937

FRANCHOT TONE


GEORGE B SEITZ ...ENTRE 2 FEMMES...1937

FRANCHOT TONE


RICHARD THORPE ...MAN PROOF...1938
FRANK BORZAGE ...TROIS CAMARADES...1938
RICHARD THORPE ...NANETTE A 3 AMOURS...1938
NORMAN TAUROG ...THE GIRL DOWNSTAIRS...1939
BUSBY BERKELEY ...FAST AND FURIOUS...1939
ALLAN DWAN ...SUR LA PISTE DES VIGILANTS...1940
WILLIAM A SEITER ...TOUTE A TOI...1941
RICHARD WALLACE ...SHE KNEW ALL THE ASNWERS...1941
FRANK LLOYD ...REVOLTE AU LARGE...1941
GEORGE MARSHALL ...AU PAYS DU RYTHME...1942
RICHARD WALLACE ...THE WIFE TAKES A FLYER...1942

FRANCHOT TONE


GEORGE SIDNEY ...PILOT N°5...1943
FRANK BORZAGE ...LA SOEUR DE SON VALET...1943
BILLY WILDER ...LES 5 TOMBEAUX DU DESERT...1943
GEORGE MARSHALL ...TRUE TO LIFE...1943
ROBERT SIODMAK ...PHANTOM LADY...1944
FRANK TUTTLE ...THE HOUR BEFORE THE DAWN...1944
ANDRE DE TOTH ...EAUX DORMANTES...1944
WILLIAM A SEITER ...THAT NIGHT WITH YOU...1945
RICHARD WALLACE ...BECAUSE OF HIM...1946
LEIGH JASON ...LUNE DE MIEL PERDUE...1947
WILLIAM KEIGHLEY ...SERENADE A MEXICO...1947
S SYLVAN SIMON ...MON LOUFOQUE DE MARI...1947
S SYLVAN SIMON ...I LOVE TROUBLE...1948

FRANCHOT TONE


DON HARTMAN ...LA CHASSE AU MARI...1948
FLETCHER MARKLE ...JIGSAW...1949
IRVING PICHEL ...WITHOUT HONOR...1949
BURGESS MEREDITH ...L'HOMME DE LA TOUR EIFFEL...1949
FRANK CAPRA ...SI ON MARAIT PAPA...1951
JOHN GOETZ ...ONCLE VANIA...1958
OTTO PREMINGER ...TEMPETE SUR WASHINGTON...1962
ROBERT THOMAS ...LA BONNE SOUPE...1963
OTTO PREMINGER ...PREMIERE VICTOIRE...1965
ARTHUR PENN ...MICKEY ONE...1965
RALPH THOMAS ...MANDAT D'ARRET...1968

 

FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE
FRANCHOT TONE

FRANCHOT TONE

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :