" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TJelinda Lee. vedette britan-nique devenue parisienne, est l'héroïne de cette histoire d'amour violent et dramatique que Luis Saslavsky nous conte sous le titre de « Ce corps tant désiré ». Le réalisateur de • La Neige était sale » et « Les Louves » a dispesé cette lois encore d'une toile de fond originale, qui fait partie intégrante du thème : un élevage de moules au bord de l'immense étang de Thau, dans le Midi. Il a su jouer de la photogénie de ce décor comme de celle de son héroïne. Et cette Lina, belle et désirable, semant le trouble dans les coeurs et provoquant le drame par sa seule présence, est un personnage bien dans la manière de Saslavsky qui, dans ses films, a déjà montré à plus d'une reprise l'influence destructrice qu'une passion   sans   retenue   peu
avoir sur ceux qui en souffrent.
Deux familles, les Féraud et les Messardier, sont associées dans l'exploitation d'une moulière. Autant le fils Mes-sadier est travailleur et grand coureur de jupons, autant Guillaume Féraud est un rêveur, que les réalités journalières touchent peu. Or, une rivalité amoureuse va bientôt opposer les deux garçons. En effet, une étrangère appelée Lina. s'est présentée à la moulière et Henri s'est épais  d'elle   avec   violence.

avoir sur ceux qui en souffrent.
Deux familles, les Féraud et les Messardier, sont associées dans l'exploitation d'une moulière. Autant le fils Mes-sadier est travailleur et grand coureur de jupons, autant Guillaume Féraud est un rêveur, que les réalités journalières touchent peu. Or, une rivalité amoureuse va bientôt opposer les deux garçons. En effet, une étrangère appelée Lina. s'est présentée à la moulière et Henri s'est épris d'elle avec violence. Cette fille, mais cela il ne l'apprendra que plus tard, est une traînée ; elle n'est arrivée dans la région que pour retrouver la sœur du souteneur avec lequel elle est acoquinée et qui a été arrêté. Henri ne parvient pas à se faire à l'idée de ce qu'est Lina ; il la quitte, puis va la retrouver ; il tue même acci-

dentellement, au cours d'une rixe, un homme qui se permettait des allusions au sujet de ses amours. Cependant, en prison, il reçoit une visite qui le stupéfie : Guillaume lui apprend qu'il va épouser Lina. Et grande est sa surprise lorsqu'il s'aperçoit, en rentrant au pays, que cette femme qu'il méprise mais qu'il n'a pu oublier, a réussi à mériter le respect. Elle est parvenue aussi à faire de Guillaume un autre homme. Alors, l'idée de vengeance germera dans l'esprit de cet homme aigri : n'ayant réussi sa vie, il va tout faire pour saccager celle des autres, et Lina, inconsciemment, va lui permettre de réussir. Le conflit, ici, éclatera avec la violence d'un orage.
Autour de Belinda Lee, belle et provocante, comédienne adroite et qui se meut dans un climat typiquement français avec aisance, Daniel Gélin et Maurice Ronet sont les deux mâles qui se succèdent dans ses faveurs. Citons aussi Dany Carrel, qui apporte sa fraîcheur à un personnage d'amoureuse sacrifiée, Jeanne Marken, Bel-pêtré et Dominique Blanchar.
Paul DEGLIN.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :