" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

l-enfer-dans-la-ville anna magnani

L'ENFER DANS LA VILLE

 

Titre original : Nella città l'inferno

 

réalisé par Renato Castellani

 

avec

Anna Magnani     ...     Egle
Giulietta Masina ...     Lina
Cristina Gaioni.. Marietta Mugnari
Anita Durante     ...     Assunta
Milly     ... Sister Giuseppina (as Milly Monti)
Marcella Rovena ... Signora Luisa
Miranda Campa     ... Ida Maroni
Renato Salvatori ... Piero

Myriam Bru ...     Vittorina

l-enfer-dans-la-ville anna magnani

Le panier à salade amène à la prison judiciaire quelques femmes.

l-enfer-dans-la-ville anna magnani

Parmi les nouvelles arrivées, il y a Lina. Elle était servante, elle est tombée dans le piège que lui tendait un beau garçon qui l'a emmenée au cinéma pendant qu'on cambriolait la maison de ses patrons. Elle est mal préparée à vivre parmi ses codétenues, dont la plupart sont des récidivistes. Pourtant, elle se lie rapidement avec Egle, qui est intelligente, arrogante, chahuteuse et qui cache son bon cœur sous des dehors bruyants.

l-enfer-dans-la-ville anna magnani

Cette Egle entreprend de suivre Lina dont la place est n'importe où mais pas en prison. Elle a rapidement compris qui, dans cette triste histoire, est le vrai coupable et elle s'arrange, par un petit chantage, à ce que le butin du vol soit divisé. Grande leçon de choses pour Lina, qui écoute, qui voit, comprend. Pour elle, ce séjour derrière les grilles d'une prison sera d'un très grand enseignement. Et quand son innocence finalement éclate, elle aura de l'existence une conception infiniment plus réaliste.

l-enfer-dans-la-ville anna magnani


Mais Egle ne s'intéresse pas qu'à Lina ; elle éprouve aussi beaucoup d'affection pour Manetta, jeune voleuse bêtement sentimentale, et à l'idylle de Manetta et d'un jeune mécanicien aperçu à travers une fenêtre de la cellule donnant sur la rue.

l-enfer-dans-la-ville anna magnani

Toutes ces prisonnières finissent par s'en aller un jour et Egle reste, médite sur sa vie inutile. Son jour de libération arrivera pourtant aussi. Et elle invitera ses compagnes, à qui elle ne dit qu'un au revoir, a jeter derrière elle, une pincée de sel, afin, dit-elle, qu'exorcisée de cette façon, elle ne revienne jamais dans ce puits du désespoir.

l-enfer-dans-la-ville anna magnani


Castellani sait non seulement raconter une histoire et poétiser la réalité. Il suffit de se rappeler « Sous le Soleil de Rome », où une atmosphère poétique venait baigner le film. Dans « L'Enfer dans la Ville », les difficultés nombreuses imposées par le cadre exigu où se précisent ces destins de femmes en cage ont été éliminées. Ici, il réussit à nous faire vivre au milieu de ces prisonnières, milieu puissamment servi par ses interprètes, Anna Magnani et Giulietta Masina en tête. L'une et l'autre forment entre elles un contraste violent.

l-enfer-dans-la-ville anna magnani

 

l-enfer-dans-la-ville anna magnani
l-enfer-dans-la-ville anna magnani
l-enfer-dans-la-ville anna magnani
l-enfer-dans-la-ville anna magnani
l-enfer-dans-la-ville anna magnani
l-enfer-dans-la-ville anna magnani
l-enfer-dans-la-ville anna magnani
l-enfer-dans-la-ville anna magnani

l-enfer-dans-la-ville anna magnani

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :