" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CLARA

2008 sortie mai 2009

film de  Helma Sanders-Brahms

 

avec 

 Martina Gedeck

Pascal Greggory

Malik Zidi.

 

En 1850, la pianiste et compositrice Clara Schumann accompagne son mari Robert et ses enfants à Düsseldorf. Après de longues et fatigantes années de tournée, Robert Schumann – célèbre compositeur et chef d’orchestre – doit y occuper un poste de directeur musical.


Cependant, l’homme a du mal à supporter son angoisse face à l’orchestre et subit des crises de plus en plus fréquentes. Clara joue en public les morceaux de son mari avec un immense succès, contribuant ainsi à la popularité de ses œuvres.


Lors de son dernier concert à Hambourg, elle fait la connaissance de Johannes Brahms, 14 ans de moins qu’elle, dont le talent impressionne également son mari. Mais ce n’est pas seulement la virtuosité du pianiste qui, chez Brahms, séduit Clara…


Le triangle amoureux formé par les musiciens Clara et Robert Schumann et Johannes Brahms constitue l’une des histoires les plus célèbres du romantisme allemand. Clara est une ode à l’amour et à la musique, un film de folie (celle de Robert Schumann), de passion (celle de Clara pour le jeune Brahms), où la vie et la mort coexistent. C’est aussi l’histoire d’une femme, la première vedette féminine de la musique classique, qui, par amour pour son mari, devint l’égale des plus grands musiciens masculins à une époque où cela semblait impossible.

Il a fallu douze ans à Helma Sanders-Brahms pour réaliser Clara. La réalisatrice, connue pour son film Allemagne, mère blafarde (1979), n’a cessé de lutter pour ce projet ambitieux et singulier, à la fois un film d’époque, une sublime histoire d’amour et un hommage magistral à la musique classique. Le projet connut plusieurs moutures, de grands noms s’y intéressèrent, mais Sanders-Brahms s’évertua à ce que le film demeure avant tout fidèle à la vérité des personnages historiques. En 2007, enfin, Clara put être tourné dans les conditions souhaitées par la réalisatrice qui filma, à travers ce portrait de femme, l’une de ses œuvres les plus personnelles.

Pour mettre en scène la vie de trois grands musiciens, Helma Sanders-Brahms a longuement étudié la musique classique et,
 plus encore, la personnalité de ceux qui consacrent leur vie à cet art. Elle s’est rendue au prestigieux Curtis Institute de Philadelphie
pour y rencontrer les étudiants et leurs professeurs virtuoses, elle a accompagné l’orchestre philarmonique de Berlin pendant
l’élaboration du projet, elle s’est inspirée de grands musiciens contemporains – dont le célèbre chef d’orchestre Claudio Abbado
et la pianiste surdouée Hélène Grimaud – pour étoffer les rôles de Robert et Clara Schumann.

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :