" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CLAUDE CHABROL est né à Paris le 24/06/1930 et décédé le 12 septembre 2010. Déja dans un petit village de la Creuse (Sardent) Claude organise dés son plus jeune âge,des projections de films dans les granges.
Il fait des études de lettres (licence) et pharmacie à Paris puis se rendant compte de ses goûts il se lance dans une carrière cinématographique.Il fréquente la Cinémathèque et devient critique de cinéma "Cahiers du cinéma" au côtés de François Truffaut.Il épouse Agnès .Il lit 2 romans policiers pa jour, a des idées originales , il est intelligent, vif, rusé, drôle inventant des histoires déirantes.
Il est également attaché de presse de la Fox et un "fan" d'Hitchcock" dont il publiera un livre.

En 1957 il hérite , par sa femme, de plusieurs millions de francs et en profite pour créer sa société.
Il finance un court métrage "Le coup du berger" de son ami Jacques Rivette ( il a écrit le scénario) et ensuite produit son propre film :Le beau Serge" qu'il tourne à Sardent.
C'est un grand succès.Il continuera de produire les films de ses amis. déja marié, il divorce et épouse "Stephane Audran " qui deviendra sa comédienne fidèle même après leur divorce futur.
Ensuite une grande série de films à succès ou à échecs . Et de tous genres : des films style James Bond,des tragédies, des films liés aux évènements marquants du 20 ° siècle...
et également pour la télévision ( histoires fantastiques...)
Il sera également acteur "Les jeux de l'amour" de Philippe Broca ,"Les ennemis" d'Edouard Molinaro...
Il aura fait tourner pratiquement tous les acteurs français et ses films seront , par cela, une anthologie du cinéma français .

Après Stéphane Audran il aura une nouvelle égérie : Isabelle Huppert qui lui permettra de réaliser de grands succès : "Violette Nozières"...

 

Toute son oeuvre a été récompensée en 2005 par le prix René Clair de l'Académie Française.

 

CLAUDE CHABROL a fait partie des auteurs de la « nouvelle vague » très différents les uns des autres, refusant les  normes esthétiques spécifiques. Les seuls liens qui existaient entre eux étaient le refus des conventions répétitives du cinéma de l'après-guerre et le sentiment de révolte , mais chacun à leur façon.
Claude Chabrol a  fait triompher une écriture à la fois caustique et truculente.
A cette fin, il part du drame bourgeois classique, mais pour le retourner contre lui-même, afin de dénoncer les tics et de la bonne conscience de la classe dominante. Les Bonnes Femmes (1960), avec Bernadette Lafont et Stéphane Audran, raconte le destin de quatre vendeuses pétries d'idéologie petite-bourgeoise, et que Chabrol met en scène avec une jubilation féroce. Les Godelureaux (1960), avec Jean-Claude Brialy et Bernadette Lafont, est une comédie dramatique sophistiquée, mais aussi assez cruelle, se situant dans le milieu des jeunes de Saint-Germain-des-Prés. Ophélia (1962), transposition très libre d'une pièce de Shakespeare dans le milieu de la grande bourgeoisie d'affaires, vaut, elle aussi, par sa causticité et sa cruauté. Enfin, l'Œil du malin (1961), avec Jacques Charrier et Stéphane Audran, nous montre un couple qu'un homme détruit de façon diabolique, par jeu.
Après cette période de production intense, Claude Chabrol connut une passe difficile, contraint par les producteurs de réaliser des films policiers banals . Il pourra enfin être à nouveau lui-même dans les Biches (1967), la Femme infidèle (1968) et le Boucher (1969). C'est toujours à la grande ou à la petite-bourgeoisie que Chabrol s'en prend, avec une férocité qui n'exclut pas l'étude psychologique toute en nuances, parfois même d'apparence anodine, « classique », l'auteur sortant ses griffes brusquement, de façon inopinée, au détour d'un dialogue ou d'une image.
il tournera continuellement  citons  Docteur Popaul (1972), les Noces rouges ( 1972), Nada (1973).C'est notamment avec des personnages féminins tirés de romans ou d'histoires vraies que claude retrouvera un nouveau souffle et fidélisera son public.

Ainsi Marie Trintignant dans "Betty"  ou Isabelle Huppert dans [Une affaire de femmes, Violette Nozière, Madame Bovary, la Cérémonie, Rien ne va plus, Merci pour le chocolat, l'Ivresse du pouvoir)

 

LE BEAU SERGE    1958
LES COUSINS    1959
A DOUBLE TOUR    1960
LES BONNES FEMMES    1960
LES GODELUREAUX    1960
LES SEPT PECHES CAPITAUX    1961
L'ŒIL DU MALIN    1961
OPHELIA    1962
LANDRU    1962

 

LES PLUS BELLES ESCROQUERIES DU MONDE    1963
LE TIGRE AIME LA CHAIR FRAICHE    1964
PARIS VU PAR…    1964
MARIE CHANTAL CONTRE LE DOCTEUR KHA    1965
LE TIGRE SE PARFUME A LA DYNAMITE    1965
LA LIGNE DE DEMARCATION    1966

LE SCANDALE    1967
LA ROUTE DE CORINTHE    1967
LES BICHES    1968
LA FEMME INFIDELE    1968

QUE LA BETE MEURE    1969
LE BOUCHER    1970
LA RUPTURE    1970
JUSTE AVANT LA NUIT    1971
LA DECADE PRODIGIEUSE    1972
DOCTEUR POPAUL    1972
LES NOCES ROUGES    1973
NADA    1973
UNE PARTIE DE PLAISIR    1974
LES INNOCENTS AUX MAINS SALES    1974
LES MAGICIENS    1974
FOLIES BOURGEOISES    1975
ALICE OU LA DERNIERE FUGUE    1976
LES LIENS DU SANG    1977
VIOLETTE NOZIERE    1978

LE CHEVAL D'ORGUEIL    1980
LES FANTOMES DU CHAPELIER    1982
LE SANG DES AUTRES    1984
POULET AU VINAIGRE    1985
INSPECTEUR LAVARDIN    1986
MASQUES    1987
LE CRI DU HIBOU    1988
UNE AFFAIRE DE FEMMES    1989
JOURS TRANQUILLES A CLICHY    1990
DOCTEUR M    1990
MADAME BOVARY    1991
BETTY    1992
L'ŒIL DE VICHY    1993
L'ENFER    1994
LA CEREMONIE    1995
RIEN NE VA PLUS    1997
AU CŒUR DU MENSONGE    1999
MERCI POUR LE CHOCOLAT    2000
LA FLEUR DU MAL    2002
LA DEMOISELLE D'HONNEUR    2004
L'IVRESSE DU POUVOIR    2006
LA PARURE     2006
LA FILLE COUPEE EN DEUX    2007
BELLAMY...2009
CLAUDE CHABROL
Tag(s) : #REALISATEUR
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :